Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Bouaké, en marge de la CAN, la Fondation Friedrich Naumann et le.CEP exhortent à la protection des forêts
 

Côte d'Ivoire : Bouaké, en marge de la CAN, la Fondation Friedrich Naumann et le.CEP exhortent à la protection des forêts

 
 
 
 576 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 21 janvier 2024 - 18:50



Pour faire face aux effets néfastes du changement climatique, le ministre Sidi Touré en charge des Ressources Animales et Halieutiques, également président du conseil d’administration du Centre d’études prospectives (CEP), et Alexandra Heldt, Directrice Afrique de l’Ouest de la Fondation Friedrich Naumann, ont lancé une initiative de planting d'arbres à Bouaké, samedi 20 janvier. 


Cette action s'inscrit dans le cadre des activités sportives et citoyennes du projet AfroLibreSports mises en œuvre par le CEP et la Fondation Friedrich Naumann, en marge de la Coupe d’Afrique des Nations. 


Selon les données alarmantes de l’Inventaire forestier faunique national (IFFN) de la Côte d’Ivoire, le pays a perdu 90% de son couvert forestier au cours des 60 dernières années, plaçant la nation parmi les pays avec le taux de déforestation le plus élevé en Afrique. L’IFFN révèle que la couverture forestière nationale, autrefois estimée à 16 millions d’hectares dans les années 60, a chuté dramatiquement à seulement 2,97 millions d’hectares, soit environ 9,2% du territoire national.


 

Devant cette réduction drastique du couvert forestier, des mesures proactives de reboisement et de préservation sont devenues impératives. Le gouvernement ivoirien a ainsi lancé un programme étendu de reboisement à travers le pays, incitant chaque citoyen et entité à y participer activement. Cette action de planting d'arbres et de sylviculture par le CEP et ses partenaires vise à combattre le changement climatique et à améliorer la qualité de vie urbaine grâce à l'entretien et la gestion des forêts.


Lors de cette initiative, le ministre Sidi Touré a souligné le rôle vital des forêts pour un climat vivable, en déclarant que la forêt constitue un patrimoine essentiel à préserver. Il s'est engagé à intégrer cette préoccupation dans les réflexions et propositions destinées aux parties prenantes, notamment les gouvernants. M. Touré a également mis en avant le soutien indéfectible de la Fondation Friedrich Naumann qui, dans les mois à venir, contribuera à l'élaboration de propositions concrètes basées sur des expertises nationales et internationales pour adresser localement le défi global du changement climatique.


« Fondamentalement, celui qui ne se pose pas la bonne question se dirige vers un avenir catastrophique. Je crois fermement que nous sommes un peuple conscient. Nous adopterons une approche qualitative qui nous permettra de mieux aborder le problème, afin de rétablir la normale pour l'avenir des générations futures », a insisté le ministre Sidi Touré


Mme Alexandra Heldt a loué l'initiative, mettant en lumière les droits fondamentaux de la forêt, notamment sa protection et sa préservation. Elle a insisté sur l'importance de la collaboration entre les politiques, les ONG, les écoles et les institutions dédiées à la protection de l'environnement, en soulignant que « c'est un effort collectif crucial pour lutter efficacement contre le réchauffement climatique. » a-t-elle dit, ajoutant que c’est un acte symbolique, qui doit être suivi de propositions concrètes contre le réchauffement climatique. « (…) il faut éviter les erreurs d’agissement commises par le passé et faire la publicité de la préservation de la nature. Car sans la nature nous ne pouvons rien, elle a des droits et l’un des droits primaires, c’est la protection », a insisté Alexandra Heldt.


Le Colonel Ehua Ehua, Représentant le directeur régional des Eaux-et-Forêts du Gbêkê, a reconnu l'importance de cette action qui s'inscrit dans la politique de réhabilitation et d’expansion des forêts. « Nous n’avons presque plus de forêts. Il est donc urgent de protéger et de préserver ce qui reste. Notre objectif est d'atteindre une couverture forestière de 20% du territoire national d'ici 2030, alors que nous en sommes actuellement à environ 11 à 12% », a-t-il révélé."


 

Les élèves du CAFOP 2 de Bouaké et les auditeurs du programme de formation politique « Politic Lab » de la Fondation Naumann se sont engagés à prendre soin quotidiennement des plants, participant ainsi à l'action de sylviculture. Cette initiative reflète une volonté de lutte contre le changement climatique et d'amélioration de la qualité de vie urbaine par l'entretien des forêts.


Notons que les festivités de "FESTICAN" du projet AfroLibreSports se poursuivent avec diverses activités, dont un marathon, des séances de fitness, des conseils santé, des remises de dons aux personnes vulnérables et une démonstration de Teqball, un sport innovant mêlant football et tennis de table. Depuis 2022, la Fédération Ivoirienne de Teqball est présidée par le ministre Sidi Touré, qui s'efforce de promouvoir cette discipline en tant que sport olympique.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Bouaké, en marge de la CAN, la Fondation Friedrich Naumann et le.CEP exhortent à la protection des forêts
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter