Côte d'Ivoire Politique
 

Côte d'Ivoire : Célébration de la victoire des éléphants, Lass Pr évoque la question d'un royaume, sa déclaration polémique secoue l'opinion

 
 
 
 7370 Vues
 
  4 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 13 février 2024 - 10:17

Lass Pr au stade Felix Houphouët Boigny au Plateau



La nation ivoirienne est en liesse après la victoire de son équipe nationale de football à la 34e édition de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN 2023), remportée face aux redoutables Super Egales du Nigéria. Dimanche dernier, le 11 février 2024, restera gravé dans l'histoire du sport ivoirien comme un jour de gloire et de triomphe.


Pour marquer cet exploit, le président de la Côte d'Ivoire, Alassane Ouattara, a décrété le lundi 12 février comme jour férié chômé payé, permettant ainsi à tout un chacun de célébrer cette victoire historique. Les rues d'Abidjan, la capitale économique, ont été envahies par une marée humaine venue acclamer les héros de la nation, les éléphants, lors de leur parade triomphale avec le précieux trophée.


Cependant, au milieu de l'euphorie générale, une déclaration controversée a secoué l'opinion publique. Ouattara Lacina, surnommé Lass Pr, député-maire de Korhogo, a exprimé son exaltation lors de la cérémonie de clôture au stade Félix Houphouët Boigny. Dans un discours enflammé diffusé en direct sur les antennes de la Radiodiffusion Télévision Ivoirienne (RTI), Lass Pr a déclaré que la Côte d'Ivoire méritait d'être érigée en royaume, avec le président Ouattara comme roi.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

"Nous avons dit que nous serions là, et nous sommes toujours là. Nous voulons établir un royaume, et dans ce royaume, tu seras le roi de la Côte d'Ivoire. C'est décidé, c'est fini", a-t-il lancé devant une foule en liesse.


Cette déclaration a rapidement suscité un débat houleux dans l'opinion publique. Certains ont salué l'enthousiasme et la fierté nationale exprimés par Lass Pr, tandis que d'autres ont critiqué son appel à une forme de monarchie, jugée anachronique et contraire aux principes démocratiques sur lesquels repose le pays depuis son indépendance.


La question qui se pose maintenant est de savoir si Lass Pr sera rappelé à l'ordre pour ses propos controversés. Certains représentants de la société civile et certains membres de l'opposition ont déjà exprimé leur désapprobation et demandé des explications quant à cette sortie politique inattendue.


La victoire de la Côte d'Ivoire à la CAN 2023 restera gravée dans les mémoires comme un moment de fierté nationale et d'unité, mais elle est également entachée par cette controverse politique qui soulève des questions sur les limites de l'enthousiasme patriotique dans une société démocratique moderne.


Par ailleurs, il n'y a pas que cette sortie de l'homme de confiance du PR qui fait débat après la victoire des éléphants, Max Gradel arborant le drapeau marocain désole tout autant qu'il en dit long sur les manipulations diplomatiques et les "soft power" de pays qui feraient mieux de soutenir réellement les ivoiriens et la Côte d'Ivoire.


 

À suivre




Jean Chresus, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
96%  
 
1
Non
0%  
 
151
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Célébration de la victoire des éléphants, Lass Pr évoque la question d'un royaume, sa déclaration polémique secoue l'opinion
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
@Marius
Cette CAN a rendu vraiment certains fous, croyant qu'un simple trophée mettra fin aux problèmes existentiells des ivoiriens (1992 et 2015 ont elles mis fin a la pauvreté ? au chômage ? ...). L'euphorie passée, retour à nos problèmes. A ce fou, un petit rappel : Osni Boubarack à remporté 5 CAN; il a été chassé par son peuple a cause de sa dictature. Nos aïeux sont morts pour l'indépendance de la CI, des filles et fils de ce pays sont morts pour nos libertés individuelles et collectives, pour faire de cette partrie une république, un pays laïc, où tous, riches et pauvres peuvent rêver de diriger ce pays...nos vivants et morts, nos guerres et réjouissances, nos moments de joies et de peines nous conduisent sûrement vers la construction de la nation ivoirienne. Au lieu de prôner cette unicité des ivoiriens dans leur diversité, a taire nos querelles (pendant cette CAN et même pour toujours) pour privilégier la nation..., vous, vous revez division et confiscation du pouvoir. Continuez votre folie en croyant que tout est éternel ici bas !
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
couly
Moins choquant que ce Gradel avec le drapeau des racistes marocains qui viennent construire mosquée vite vite mais ne finissent même pas leurs chantiers entamés (baie de Cocody) au delà du fait de nous maltraiter chez eux en nous prenant pour leurs escalves.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Tu n'as qu'à dire à Dramane ouattara de boycotter la coopération avec le Maroc. On ne les verra plus venir construire leur mosquée "vite vite" ici ou traîner dans l'aménagement de la baie de cocody. Lol
 
 il y a 5 mois
LICOUL2000
Maroc même c'est quel bon partenaire ?, y'a rien là-bas même et ici, ils exploitent les ivoiriens.
 
 il y a 5 mois
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter