Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Après le sacre des Éléphants, Mambé témoigne sa reconnaissance aux guides religieux et leur donne rendez-vous, ce samedi pour une ultime prière d'actions de grâce à Dieu
 

Côte d'Ivoire : Après le sacre des Éléphants, Mambé témoigne sa reconnaissance aux guides religieux et leur donne rendez-vous, ce samedi pour une ultime prière d'actions de grâce à Dieu

 
 
 
 2326 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 15 février 2024 - 19:10

Mambé et les religieux jeudi à Abidjan


Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, ministre des Sports et du Cadre de Vie, Robert Beugré Mambé a effectué ce jeudi 15 février une tournée de remerciements aux Guides religieux. Il était accompagné d'une forte délégation composée du ministre délégué au Sport, du ministre du Tourisme et de plusieurs autres autorités. 


Robert Beugré Mambé a profité de ces différentes rencontres pour Inviter les guides religieux, ce samedi au Palais de la Culture pour une prière œcuménique afin de dire merci à Dieu pour avoir permis à la Côte d'Ivoire de remporter la 34ème édition de la Coupe d'Afrique des nations synonyme d'une troisième étoile décrochée dans cette compétition.


C'est à la paroisse Saint Raphaël diocèse de Côte d'Ivoire que le périple du Premier ministre a démarré. Il s'est entretenu avec Son Eminence le Révérend Pasteur Ediemou Blin Jacob, Président de l'Eglise du Christianisme Céleste en Côte d'Ivoire. Beugré Mambé et sa délégation se sont ensuite rendus chez Son Eminence Nanguy Adjaco Faustin, Patriarche-Président Mondial de l'Eglise du Christ Mission Harris dite Église Harriste. Ces deux rencontres se sont déroulées à Port-Bouët où sont basés les deux leaders religieux.


Après les étapes de Port-Bouët, le chef du Gouvernement a mis le cap sur Bingerville où il a rencontré Mgr Touably au Centre Sainte Thérèse à l’intérieur du petit Séminaire de Bingerville qui représentait son Eminence Jean Pierre Cardinal KUTWA. Il a ensuite pris la direction du siège de COSIM sis à Bingerville Akandjé où il est allé remercier Son Eminence le Cheick Aïma Ousmane Diakité, Président du Conseil Supérieur des Imams, des Mosquées et des Affaires Islamiques et la communauté musulmane pour leur soutien lors de la compétition de la CAN.


Après les étapes de Bingerville, le chef du Gouvernement a fait un détour au Plateau au Bureau de la Conférence pour saluer Son Eminence le Bishop Benjamin Boni, Président de l’Eglise Méthodiste Unie de Côte d’Ivoire.


Le périple du Premier ministre et de sa délégation a pris fin à Yopougon où ils avaient rendez-vous avec Son Eminence le Révérend Dr Dion Yayé Robert, Président de l’Eglise Protestante Baptiste Œuvre et Mission International dans le quartier Toit Rouge.


Durant toutes ces différentes étapes, le message du Premier ministre n'a pas varié. Il a remercié les guides religieux pour leur soutient et leur prière lors de la CAN remportée par la Côte d'Ivoire face au Nigeria.


«Les prières de supplication que vous n'avez pas cessé d'adresser à Dieu en faisant des sacrifices, en faisant des jeûnes , tout cela a contribué au succès des Eléphants. C'est pourquoi le Président de la République m'a autorisé à venir vous dire merci. A vous demander de dire merci à Dieu, l’Eternel, le miséricordieux qui ne laisse jamais indifférent les supplications sincères qui viennent de ses enfants et vous l'avez fait à notre place. Nous avons vu des croyants musulmans et chrétiens aller au stade non pas pour regarder le match mais pour prier. C’était une mobilisation exceptionnelle, la grande richesse que nous retenons de cette CAN , c'est la disponibilité des Ivoiriens, des uns et des autres. Il est bon que nous venions vous dire merci et vous supplier éminences de continuer de prier pour ce pays et pour le chef de l'Etat, prier pour tous les hommes politiques afin, que Dieu nous enseigne l'humilité. On peut faire de grandes choses, mais les grandes choses ne viennent pas de l'homme. Dieu utilise nécessairement l'homme, c'est lui qui est derrière. Continuer de prier pour les hommes politiques, afin que nous soyons des hommes et des femmes humbles pour le bien de tous. Nous allons solliciter votre permission pour qu'ensemble nous nous retrouvons le samedi à partir de 10 heures pour ensemble dire merci au Seigneur pour tout ce qu'il a fait pour nous. On a failli être éliminés. Et Dieu nous nous a sauvés on ne peut qu'aller lui dire merci. Et qu'il soit content de nous voir revenir lui dire merci », a déclaré, Robert Beugré Mambé.


 

En réponse à ses déclarations, les guides religieux ont apprécié la démarche du chef du Gouvernement et ont salué le peuple Ivoirien pour son unité et sa solidarité lors de la compétition et ont rassuré le Premier ministre de leur présence, ce samedi 17 fevrier à la prière œcuménique.



La réaction des hommes religieux.


Monseigneur Touably,


«Je voudrais en tout premier lieu transmettre à tous les salutations et les bénédictions de son Éminence, Monseigneur le Cardinal Jean Pierre Kutwa qui aurait du être là mais qui est hors du pays en ce moment. Il vous envoie tous ses salutations et sa bénédiction. Je crois que c'est le symbole d’un peuple debout et en marche. C'est la victoire du peuple ivoirien, c'est la victoire de tout le peuple. C'est le signe que notre pays est appelé à voler vers d’autres victoires, à se mettre en marche vers d'autres victoires. Nous avons eu la victoire sportive, le Président de la république a dit qu'il n'y a jamais deux sans trois mais il faut aussi dire, il n'y jamais trois sans quatre. Et nous gagnerons la prochaine Coupe d'Afrique des nations mais aussi nous devons nous mettre en route pour d'autres victoires. Victoire économique, il faut que la Côte d'Ivoire deviennent une puissance économique, continentale, victoire culturelle, il faut que la Côte d'Ivoire qui a un caractère particulier soit un haut lieu de cultures. Un peuple qui marche vers le développement en gardant les pieds enracinés dans nos cultures locales. Parce que l'histoire montre que les grands peuples sont ceux qui ont marché vers le développement sans perdre leur racine culturelle, victoire spirituel, nous avons vu le parcours des Eléphants humainement c'est presque inexplicable. Après une débâcle avec un score humiliant 4 à 0 face à la Guinée Equatoriale, un lundi et trois jours après exactement c'est la résurrection. Nous les croyants nous voyons le doigt de Dieu. Trois jours nous font penser à notre maître qui a fait trois jours au tombeau. Donc nous félicitons le peuple Ivoirien. C'est la victoire du peuple. Les dirigeants,, les supporters qui jour et nuit étaient au stade pour pousser les Eléphants dans les moments difficiles comme dans le moments heureux. Félicitations à tout le peuple, aux athlètes qui se sont battus, en plus de la compétence technique, ils ont montré qu'ils avaient du cœur. Ils ont fait appel à leur mental. Ils se sont battus pour la patrie. Chacun doit faire pour la Côte d'Ivoire tout ce qu'il doit faire dans son domaine. Les politiques, les magistrats, les ingénieurs, les professeurs, chacun doit faire ce qu'il a à faire jusqu'au comme Willi Boly qui a versé son sang pour la Côte d'Ivoire. Si pendant un mois, le peuple ivoirien a vibré ensemble à l'unisson, il n'y avait plus de partis politiques, de confessions religieuses, de groupes ethniques. Il y avait un peuple debout, cela veut dire que nous pouvons vivre ensemble heureux dans ce pays. Si le ballon rond nous a permis de vibrer ensemble. Nous avons ce qu'il faut pour vivre heureux, marcher ensemble, avancer ensemble, jamais les uns sans les autres, jamais les uns contre les autres pour que nous nous mettons ensemble. Nous réalisons la devise de la Côte d'Ivoire « Modèle de l’espérance promise à l'humanité ». Voici la vocation de la Côte d'Ivoire être le « Modèle de l’espérance promise à l'humanité ». Et nous avons tout pour être un modèle en tout. Tous unis en avant ».


 


 

Son Eminence Nanguy Adjaco Faustino, Patriarche-Président Mondial de l'Eglise du Christ Mission Harris dite Église Harriste.



«Je voudrais bénir le nom de Dieu notre père qui fait toute chose en son temps. Le premier ministre a été nommé par le Président de la République, homme de Dieu qu'il est, s'est basé sur la parole de Dieu. Il a été inspiré, il s'est adossé sur tous les guides religieux pour leur confier la mission que le chef de l'Etat lui a assignée pour qu’ensemble, ils élèvent la voix que Dieu prennent lui-même sa charge qui était trop lourde pour lui. Il a organisé une prière interreligieuse où tous les guides étaient présents. Ensemble nous avons intercédé et au terme de notre intercession, nous avons vu les résultats. La CAN avait beaucoup de rebondissement et à la fin, la victoire est revenue à la Côte d'Ivoire. La Coupe est restée en Côte d'Ivoire. Il revient sur ses pas pour nous dire merci. Nous apprécions cette démarche et nous prions pour le Premier ministre, le Vice-président et le Président de la République. Parce que la 34ème édition de la CAN laisse beaucoup d'enseignements. Nous avons pu redécouvrir notre pays la Côte d'Ivoire avec des infrastructures, nous avons pu redécouvrir une société unie ensemble solidaire pour un même objectif. Nous nous rendons compte du leadership de Ouattara, la CAN est la consécration de son leadership. Je remercie tous les membres du COCAN, nous demandons à Dieu continuer de bénir notre pays la Côte d'Ivoire, de veiller sur notre pays par sa volonté. Que cela serve de leçon à tous les Ivoiriens. Que la réconciliation tant attendue soit une réalité en Côte d'Ivoire ».



Son Eminence le Cheick Aïma Ousmane Diakité, Président du Conseil Supérieur des Imams, des Mosquées et des Affaires Islamiques


« C'est avec beaucoup d'honneur et de bonheur que nous recevons aujourd'hui, le Premier ministre avec un nombre important de ses collaborateurs pour venir nous rendre une visite fraternelle de remerciement. Chez les malinké quand vous dépassez un paysan qui travaille dans son proche champ, vous le saluer. C'est un peu ce que le Premier ministre est venu faire. C'est notre engagement à nous tous. C'était notre devoir, le 7 décembre il est venu nous voir pour faire des prières nous avons fait appelle à tous les musulmans et les érudits. Ils se sont tous engagés. Nous avons prié. Il n’y a pas que les musulmans qui ont prié. Tous les guides religieux de Côte d'Ivoire. Il est venu nous donner la bonne nouvelle. Dieu a exhaussé nos prières, la Côte d'Ivoire a été honorée. Nous lui avons dit que nous sommes prêts à l'accompagner chaque fois quand il s'agit de la Côte d'Ivoire. Les Guides religieux musulmans sont prêts à l'accompagner chaque fois. Il nous a encore convié le samedi prochain, a un grand rassemblement pour qu'ensemble tel que nous l'avons fait au départ ensemble musulmans et chrétiens nous puissions nous retrouvons pour dire merci à Dieu. Dans le Coran Dieu dit si je vous fait un bonheur si vous le remercier j'augmente, si vous être reconnaissants j'ajouterai. Monsieur le Premier espère que, nous allons être là samedi à ses côtés pour dire merci à Dieu et lui dire d'augmenter notre bonheur, notre stabilité, notre cohésion, de faire de ce pays comme l'ont voulu les fondateurs, un pays de la vraie fraternité et de l'hospitalité ».


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Disparition de la commune du Plateau au profit d'une absorption du District d'Abidjan, bonne idée?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
2159
Oui
60%  
 
1289
Non
36%  
 
135
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Après le sacre des Éléphants, Mambé témoigne sa reconnaissance aux guides religieux et leur donne rendez-vous, ce samedi pour une ultime prière d'actions de grâce à Dieu
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter