Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Boakai rassure Ouattara : « Mon pays ne servira jamais de base arrière pour déstabiliser le votre  »  et plaide pour l'augmentation de la puissance de son électricité
 

Côte d'Ivoire : Boakai rassure Ouattara : « Mon pays ne servira jamais de base arrière pour déstabiliser le votre » et plaide pour l'augmentation de la puissance de son électricité

 
 
 
 7426 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 07 mars 2024 - 17:51

Joseph Nyuama Boakai et Alassane Ouattara 



Vainqueur des élections présidentielles au second tour face à George Weah, le nouveau président du Libéria élu démocratiquement a choisi son voisin la Côte d'Ivoire, pour son premier déplacement. Joseph Nyuama Boakai a été reçu ce jeudi 7 mars au Palais présidentiel par son homologue ivoirien, Alassane Ouattara. À l'issue de cette visite en terre ivoirienne, l’hôte de Ouattara a été élevé à la dignité de grande croix de l'ordre national.


Avant cette distinction, s'adressant à la presse, Joseph Nyuama Boakai a déclaré qu'il est venu plaider pour que la Côte d'Ivoire continue à alimenter davantage le Libéria en électricité. Il a aussi annoncé qu'il est venu apprendre de la technicité agricole de la Côte d'Ivoire pour avancer.


Attaché aux principes de la CEDEAO, de l'UA et de l'ONU contre les coups d'Etat, le Président Boakai a rassuré Alassane Ouattara que son pays ne servira pas de base arrière pour déstabiliser la Côte d'Ivoire. Il a révélé que son homologue ivoirien et lui ont discuté du traitement à accorder aux anciens chefs d'État pour la stabilisation des pays.


« Je remercie le gouvernement et peuple de Côte d'Ivoire pour l'accueil. Je voudrais vous féliciter pour l'organisation de la Coupe d'Afrique des Nations qui a rendu la sous-région totalement fière.

Nous avons une longue liste de vos actions formidables que vous avez su mener et qui ont contribué à améliorer nos relations ou encore aider le Libéria à croître, à grandir surtout dans le domaine de l'électricité et de l'agriculture. Je voudrais vous remercier très fortement pour l'électricité mise à disposition non pas seulement pour la sous-région, mais le Libéria qui contribue au bien-être des populations.


 

Pendant qu'on va vers la saison sèche, nous avons des rapports qui nous disent que très bientôt la production du cacao va chuter de 20 %. Nous avons commencé à sentir les effets de la saison sèche au Libéria.


Nous avons signé un accord pour la livraison d'environ 50 mg watts, nous recevons en ce moment la moitié. Avec la saison sèche et la rareté des pluies, nous savons qu'il y aura encore des difficultés. Nous sommes là pour faire le plaidoyer pour avoir la capacité totale.


Nous avons hérité d'un pays en difficulté. Nous savons que nous vous devons beaucoup. Nous savons que nous pouvons compter sur votre générosité pour nous aider à transformer ce pays à apporter plus de bonheurs aux populations du Libéria.


Nous nous préoccupons de nos frontières. Selon les informations en notre possession, nous pensons que nous devons les utiliser pour le bien-être de nos populations de façon régulière. Le Libéria voudrait vous rassurer qu'en aucun cas, ses frontières serviront de moyens où de voies pour déstabiliser la Côte d'Ivoire.


Vous nous avez rendu fiers avec vos performances économiques qui ont permis à la Côte d'Ivoire d'atteindre ce niveau aujourd'hui. Nous sommes là pour apprendre de vous. Je connais très bien la Côte d'Ivoire et c'était au temps de Denis Bra Kanon et je connais aussi les performances agricoles de votre pays à travers la SODEPALM et c'est pour cela dans ma délégation, il y a le ministre de l'Agriculture qui est venu apprendre auprès de son homologue ivoirien.


Nous savons que nos productions malheureusement sont achetées à des prix bas, et revendus avec des valeurs ajoutées. Nous pensons que nous pouvons apprendre de la technicité agricole de la Côte d'Ivoire pour avancer.


 

Le Libéria reste attaché au principe de la CEDEAO, de l’Union africaine, de l'ONU contre les coups d'Etat et nous avons l'occasion de discuter du traitement à accorder à nos anciens chefs d'État. Nous pensons que c'est une chose à poursuivre selon votre vision parce qu’elle va stabiliser nos pays. Les libériens qui vivent en Côte d'Ivoire sont très heureux. S'ils sont encore nombreux ici, c'est parce que vous leur avez accordé une grande hospitalité de vivre dans un pays frère et nous engageons à faire en sorte que nos relations soient davantage consolidées pour le bien-être de nos populations », a souligné le président de la République du Libéria qui sera élevé quelques minutes plus tard à la dignité de grande croix de l'ordre national au cours du déjeuner que lui a offert son homologue de la Côte d'Ivoire.




Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
96%  
 
1
Non
0%  
 
151
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Boakai rassure Ouattara : « Mon pays ne servira jamais de base arrière pour déstabiliser le votre » et plaide pour l'augmentation de la puissance de son électricité
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter