Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Déséquilibre dans le traitement de l'information, les journalistes invités à améliorer la pratique professionnelle
 

Côte d'Ivoire : Déséquilibre dans le traitement de l'information, les journalistes invités à améliorer la pratique professionnelle

 
 
 
 2351 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 14 mars 2024 - 20:06



Le métier de journaliste obéit à un tas de règles que les professionnels du domaine sont contraints de respecter. Au nombre de ces règles, figure en bonne place, la notion de l'équilibre de l'information, comme mentionnée dans l'article 1 du code de déontologie de la profession.  


Malheureusement, cette règle est constamment foulée aux pieds par les journalistes en Côte d'Ivoire. Pour preuve, au cours de ces dernières années, ce sont 300 manquements dus au déséquilibre de l'information qui ont été enregistrés dans le milieu de la presse. 


Une statistique alarmante qui a poussé l'Autorité Nationale de la Presse (ANP), dirigée par Samba Koné, à adresser la problématique au cours de la 26e édition de l'ANP Academy, qui s'est déroulée ce jeudi 14 mars 2024, au sein de la structure sise à Cocody 2 plateaux 7e tranche. 


" Problématique du déséquilibre dans le traitement de l'information, comment améliorer la pratique professionnelle". Tel a été le thème de cette formation qui a vu la participation de plusieurs journalistes. Pour édifier les participants sur ce thème, le choix de l'ANP s'est porté sur Dr Karim Wally, journaliste, enseignant-chercheur à l'UFRICA au niveau de l'université Félix Houphouet Boigny, par ailleurs, maître assistant du CAMES. 


Dans son exposé, le formateur a révélé qu'au cours de la seule année 2018, ce sont 151 articles qui ont été épinglés pour faute d'équilibre de l'information. Ce manquement a-t-il dit, se retrouve dans tous les journaux sans exclusif, de sorte qu'il arrive en tête des fautes professionnelles relevées. 


 

" L'équilibre de l'information est une obligation pour le journaliste selon l'article 1 du code de déontologie. Lorsqu'un article est équilibré, il est fiable, crédible et cela met en lumière le sérieux et la valeur du journaliste. Il met à l'aise le lecteur", a-t-il souligné. 


Ce manquement selon lui, est plus récurrent chez les journaux politiquement marqués. " C'est le résultat du traitement partisan de l'information et cela de façon volontaire", a-t-il dit. Il a reconnu cependant, que cette situation s'explique en partie par certaines difficultés rencontrées par les journalistes dans l'équilibre de l'information, notamment la mauvaise foi de certains interlocuteurs et les contraintes de deadlines. 


En tout état de cause, le journaliste professionnel selon Dr Karim Wally, doit se donner les moyens d'épuiser toutes les voies qui doivent le conduire à l'équilibre de l'information. " Il est existe de nos jours plusieurs moyens pour équilibrer une information. On peut se déplacer pour aller rencontrer la personne ou la structure mise en cause dans l'article, utiliser les nouveaux moyens de l'information et de la communication pour le faire, contacter directement les services de communication et saisir même saisir la Commission d'accès à l'Information d'Intérêt public et aux Documents Publics (CAIDP). Il faut si possible prendre à témoin l'ANP en cas de refus des interlocuteurs", a-t-il recommandé. 


" Il faut que les journalistes apprennent de plus en plus à explorer toutes ces voix, pour ne pas se retrouver à payer des amendes de plusieurs millions, se voir exclus des concours d'excellence comme Ebony , parce qu'on a été reconnu coupable de manquement", a-t-il conseillé.


Cette session de l'ANP Academy, a vu la présence effective de Samba Koné, président de l'ANP.


 




Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan, de la provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Crise de royauté chez les Baoulés, les politiciens tirent les ficelle...
 
3152
Oui
70%  
 
1213
Non
27%  
 
116
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Déséquilibre dans le traitement de l'information, les journalistes invités à améliorer la pratique professionnelle
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter