Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Prétendues affectations « arbitraires et fantaisistes » dans les Ministères, le DG de la Fonction Publique apporte la réplique aux Syndicalistes
 

Côte d'Ivoire : Prétendues affectations « arbitraires et fantaisistes » dans les Ministères, le DG de la Fonction Publique apporte la réplique aux Syndicalistes

 
 
 
 5768 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 22 mars 2024 - 15:45

Soro Gninagafol, DG de la Fonction Publique (Ph KOACI) 


Des syndicalistes par voie de presse et d’autres canaux de communication ont attiré ces derniers jours l’attention de l’opinion sur de prétendues affectations « arbitraires et fantaisistes », par les services du Ministère d’Etat, Ministère de la Fonction Publique dans les différents Ministères.


En marge de la cérémonie de clôture de la conférence de programmation des effectifs qui s’est tenue ce vendredi 22 Mars 2024 à Abidjan-Cocody, le Directeur Général de la Fonction Publique apporté la réplique aux syndicalistes.


 Monsieur Soro Gninagafol a soutenu devant la presse que les affectations dans la Fonction Publique se font aux besoins des Ministères et de façon rigoureuse. Bien avant, il est revenu sur le processus de la programmation des effectifs.


« Du point de vue institutionnel le rôle du Ministère de la Fonction Publique c’est entre autres de mettre à la disposition des Ministères les ressources humaines multiformes de différents types d’emplois. Les besoins sont exprimés par les Ministères au sein desquels ces fonctionnaires exercent (...) », a-t-il expliqué.


 

Poursuivant, M. Soro a confié que la procédure est une étape importante parce que ce sont les Ministères qui viennent exprimer leurs besoins. 


« Les besoins prennent en compte les emplois qualificatifs (...) La Ministre d’Etat et de la Fonction Publique et son collègue en charge des finances et du Budget feront les arbitrages (...) Quand les concours sont organisés, les admis seront affectés aux regards des besoins exprimés dans les Ministères. C’est vraiment malheureux de le constater souvent, les admis aux concours ont cette fâcheuse tendance de vouloir choisir leurs Ministères d’affectations. Ce qui est totalement contraire à nos règles. C’est totalement contraire au principe de gestion rationnelle des effectifs qui commande que les besoins aient été exprimés par un Ministère. Vous ne pouvez pas choisir d’aller dans un Ministère si ce Ministère n’a pas exprimé le besoin de votre venu », », a-t-il soutenu, puis de répondre à ceux qui tentent de discréditer sa tutelle.


« Ce travail scientifique que nous faisons ici, pendant trois jours nous mobilisons des hauts responsables de l’administration, les Directeurs des Ressources Humaines. Il s’agit de se mettre à la disposition de l’administration, de l’Etat de Côte d’Ivoire partout où le besoin est, pour exécuter le service de manière professionnelle et efficace (...) Il y a beaucoup d’amalgames que certaines personnes font (...) Il y a une nouvelle génération de syndicaliste qui est en mal de publicité et de reconnaissance qui font des amalgames sur des questions qui sont scientifiques et qui s’invitent dans les débats au sein desquels ils n’ont aucune compétence et aucune connaissance. Ils devraient plutôt s’approcher des services du Ministère pour comprendre le mécanisme des programmations et d’affectations (...) C’est choquant pour nous qui sommes dans le sillage de Madame le Ministre d’Etat, Ministre de la Fonction Publique et ce n’est pas tolérable », martelé Soro Gninagafol, avant de lancer un appel aux « colporteurs des rumeurs » dans le but de saper le moral des uns et des autres.


« Nous invitons tous les syndicalistes à se rapprocher du Ministère et à poser des questions pour obtenir des réponses avant de s’étaler sur les réseaux sociaux. C’est un cri de cœur que nous lançons à leur endroit », a conclu le Directeur Général de la Fonction Publique.


Durant trois (03) jours, sous le leadership de Madame le Ministre d’Etat Anne Désirée Ouloto, ses services ont fait corps avec la tradition des Conférences de Programmation des Effectifs, un retour aux fondamentaux dans la gestion des ressources humaines civiles de l’Etat.


 

L’effectif global des besoins en recrutements nouveaux issus de la conférence est : 2025 : 54 934 ; 2026 : 25 698 ; 2027 : 26 385.


Notons que, trois motions de soutien au chef de l’Etat, Alassane Ouattara, au Premier Ministre, Robert Beugré Mambé et à la Ministre d’Etat, ministre de la Fonction Publique, Anne Désirée Ouloto, ont sanctionné la cérémonie de clôture de la conférence de programmation des effectifs 2024.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan, de la provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Crise de royauté chez les Baoulés, les politiciens tirent les ficelle...
 
3152
Oui
70%  
 
1213
Non
27%  
 
116
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Prétendues affectations « arbitraires et fantaisistes » dans les Ministères, le DG de la Fonction Publique apporte la réplique aux Syndicalistes
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter