Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Affaire de l'officier de police escroque une cinquantaine de millions, la mise en cause interpellé au Burkina et radiée pour faux diplôme
 

Côte d'Ivoire : Affaire de l'officier de police escroque une cinquantaine de millions, la mise en cause interpellé au Burkina et radiée pour faux diplôme

 
 
 
 6706 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 23 mars 2024 - 12:36

Nadia, la mise en cause (Ph KOACI)



Une affaire d'escroquerie d'une importante somme d'argent à un opérateur économique par une élève policier occupe depuis plusieurs jours les discussions.


L'élève officier de police, Dagnogo Madina Nadia, mieux connue sous le nom de Zigane a été accusée d'avoir escroqué la somme colossale de 50 millions de FCFA à un homme d'affaires ivoirien. Cette affaire a secoué les fondements de la communauté policière en Côte d'Ivoire.


Selon un communiqué émanant de la direction de la police ivoirienne, diffusé hier vendredi 22 mars 2024 dont copie est parvenue à KOACI, Nadia a été définitivement rayée de l'effectif des élèves officiers de l'école de police de Korhogo pour "faux diplôme". Cette décision marque un nouvel épisode dans le feuilleton judiciaire qui entoure cette affaire hautement médiatisée.


 

Pour rappel, Madina Nadia avait initialement rencontré Monsieur Ouattara Allassane, un homme d'affaires établi à Abidjan, avec qui elle avait entamé des pourparlers commerciaux. 


Cependant, après avoir reçu la somme convenue de 50 millions de FCFA, Nadia a subitement disparu, laissant derrière elle une traînée de perplexité et de détresse chez son interlocuteur. Face à cette déconvenue financière majeure, l'homme d'affaires a décidé de porter plainte contre Nadia, déclenchant ainsi une enquête minutieuse menée par les autorités policières ivoiriennes.


Malgré des efforts diligents pour retrouver la suspecte, Nadia avait déjà pris la fuite, semant ainsi le doute et l'indignation dans son sillage. Cependant, la ténacité des forces de l'ordre ivoiriennes a finalement porté ses fruits lorsque Nadia a été appréhendée au Burkina Faso. Son extradition vers la Côte d'Ivoire a marqué un moment crucial dans la poursuite de la justice, promettant une conclusion imminente à cette saga judiciaire.


Cette affaire, qui a fait grand bruit dans la sphère publique, représente un sérieux revers pour la police ivoirienne, déjà ébranlée par plusieurs scandales de corruption récents. La décision de radier Nadia de l'école de police de Korhogo pour "faux diplôme" témoigne de la détermination des autorités à nettoyer les écuries d'Augias et à combattre l'impunité au sein de leurs propres rangs.


Alors que cette affaire continue de captiver l'attention du public et de susciter des débats sur l'intégrité et la responsabilité au sein des forces de l'ordre, une chose est certaine : la quête de vérité et de justice demeure une priorité absolue pour la Côte d'Ivoire et son système judiciaire.


 


Jean Chresus, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
71%  
 
1198
Non
26%  
 
151
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Affaire de l'officier de police escroque une cinquantaine de millions, la mise en cause interpellé au Burkina et radiée pour faux diplôme
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter