Togo Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo :   Report des législatives et régionales 2024 à une date ultérieure, une approche salvatrice
 

Togo : Report des législatives et régionales 2024 à une date ultérieure, une approche salvatrice

 
 
 
 1886 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 03 avril 2024 - 22:14

Faure Gnassingbé échangeant avec des membres du bureau de l’Assemblée nationale (ph)


Les élections législatives et régionales qui devraient se tenir au Togo le samedi 20 avril 2024 sont à nouveau reportées à une date ultérieure.


La présidence de la République a annoncé le mercredi 03 avril, au travers d’un communiqué, que le gouvernement procédera à un léger réaménagement du calendrier des élections législatives et régionales initialement prévues le 20 avril 2024.


Cette annonce est non seulement intervenue à la veille du démarrage de la campagne électorale mais aussi dans un contexte où l’Assemblée nationale togolaise est engagée dans un ambitieux projet de réforme constitutionnelle, visant à redéfinir les fondements même de la gouvernance nationale.


Avant que n’intervienne le report des élections à une date ultérieure, le Président Faure Gnassingbé a rencontré ce mercredi 03 avril à Lomé le bureau de l’Assemblée nationale.


Cette rencontre fait suite à la demande du Président Gnassingbé à l’Assemblée nationale de procéder à une deuxième lecture de la loi portant révision constitutionnelle votée le 25 mars 2024 par les députés, en vue d’une nouvelle délibération de l’Assemblée nationale.


 

Une approche salvatrice


Comme motif de ce report des élections, le communiqué de la présidence rendu public a expliqué « Le Président de la République, attentif à l’intérêt manifesté par les populations à l’endroit de cette importante réforme, et dans un esprit d’ouverture et de dialogue constructif, a encouragé les députés à rester à l’écoute de tous les acteurs concernés, en vue de tenir compte de toutes les contributions tendant à enrichir notre Constitution ».


En réponse à cette requête, le bureau de l’Assemblée nationale a souhaité disposer de quelques jours pour engager de « larges consultations avec toutes les parties prenantes de la vie nationale ».


L’approche du Président togolais, teinté d'une volonté indéniable d'inclusion et de dialogue, appelle explicitement les législateurs à se montrer à l'écoute de l'ensemble des acteurs de la société togolaise. Il met en avant l'importance cruciale de cette réforme, soulignant qu'elle ne doit pas uniquement être l'émanation d'une élite politique, mais le résultat d'un processus consultatif vaste et inclusif. Cette visée devra prendre en considération les opinions et contributions de toutes les couches de la société.


Ambiance avant le report des élections


 

Les réactions multiformes enregistrées au sein de la classe politique, des organisations de la société civiles, d’auprès des Evêques catholiques et des togolais après l’adoption de la nouvelle constitution le 25 mars dernier se sont focalisées sur des questions qui concernent la nature et l’avenir de certaines instituions.


Le nouveau texte adopté prévoit l’élection par les députés d’un « Président du conseil des ministres » pour un mandat de six ans, sans qu’il soit précisé s’il sera renouvelable ou non. C’est ce Président du conseil des ministres qui exercera le pouvoir tandis que le Président de la République ne sera là qu’a titre honorifique pour un mandat unique de six ans.


Soulignons que les élections qui viennent d’être reportées avaient été au départ fixées sur le 13 avril mais revues et reprogrammées sur le 20 avril 2024. Le nouveau report de ces élections surtout les législatives marque un point historique pour ces élections qui devraient se tenir constitutionnellement en fin d’année dernière.


Mensah,

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com -


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Togo : Report des législatives et régionales 2024 à une date ultérieure, une approche salvatrice
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Ubiquismus
" Report des législatives et régionales 2024 à une date ultérieure..." -Mr Gnassingbé Faure, c'est du "Macky Sall" craché ça...!! Il a échoué notre ami Macky. -N'est-ce pas plus facile de consulter le peuple togolais par référendum pour tenir compte de l'avis du peuple lui-même ?? -Héé négros !! On est champions quand il s'agit de créer ex nihilo des problèmes...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Catapilar
Après 4 mandats de 5 ans, soit 20 ans, voila notre roitelet Faure qui veut s'éterniser au pouvoir en devenant un Monarque. Tout ceci se passe devant les 9 syndiqués de la Cedeao. L'Afrique est perdue.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter