Côte d'Ivoire Sport
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Avant la publication de sa liste pour les matches contre le Gabon et le Kenya,  Emerse Faé évoque la réputation des entraîneurs africains
 

Côte d'Ivoire : Avant la publication de sa liste pour les matches contre le Gabon et le Kenya, Emerse Faé évoque la réputation des entraîneurs africains

 
 
 
 7524 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 13 mai 2024 - 14:47

Emerse Faé (Ph) 


Avant la publication de sa liste pour les éliminatoires du Mondial 2026 contre le Gabon et le Kenya, le sélectionneur des éléphants, Emerse Faé, a évoqué la réputation des entraîneurs africains dans un entretien accordé à Onze Mondial.


Bien avant, il est revenu sur ses premiers pas dans le métier avec les éléphants lors de la CAN 2023 remportée en février dernier en Côte d’Ivoire.


« Ça a été simple. Ça faisait deux jours qu'on avait la tête dans le guidon après cette défaite 4-0 contre la Guinée équatoriale. On a passé deux jours où on ne savait pas si on était qualifié. Mon premier discours, le jeudi matin, quand on sait qu'on est qualifié et qu'on va jouer le Sénégal, c'est : 'on est ensemble'. On est 27 joueurs, on a le staff technique, médical, la communication, les anciens qui ont aussi aidé. On est entre nous. Avec cette délégation, on va le faire ensemble. Il faut retrouver ce groupe compact et soudé. Disons-nous les choses comme des adultes et travaillons ensemble sans tenir compte de tout ce qui se dit et se passe à l'extérieur » a expliqué le technicien de 40 ans.


 

Concernant la réputation des entraîneurs africains, Faé a confié que, avant, ce qui était important pour les dirigeants africains, c’était de prendre des entraîneurs européens, souvent français, car il y a beaucoup de pays francophones.


« Ils étaient rassurés, ils avaient peut-être plus de notions tactiques, mais depuis quelques années, vu que les formations sont universelles, on prépare les entraîneurs de la même manière en Afrique qu’en Europe. C’est pour ça que l’on fait plus confiance aux coachs africains. Avec le temps, la tendance va s’accentuer. On ne change pas les choses du jour au lendemain, ça vient petit à petit. Dans les années à venir, les pays africains, à l’image du Maroc en 2022, seront plus nombreux à faire de gros parcours dans les grandes compétitions. À partir de là, les entraîneurs africains seront regardés différemment », a fait savoir Emerse Faé, qui dévoilera sa liste pour les rencontres de juin prochain, le jeudi 23 mai 2024.



Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara a-t-il raison de ne pas se prononcer "trop vite" sur 2025 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
1688
Oui
34%  
 
3129
Non
63%  
 
118
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Avant la publication de sa liste pour les matches contre le Gabon et le Kenya, Emerse Faé évoque la réputation des entraîneurs africains
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter