Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Stratégies de résilience dans les pratiques commerciales des coopératives féminines au MGB au centre d'un sujet de Thèse
 

Côte d'Ivoire : Stratégies de résilience dans les pratiques commerciales des coopératives féminines au MGB au centre d'un sujet de Thèse

 
 
 
 2023 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 24 mai 2024 - 14:20

L'impétrant (.ph KOACI.) 



Le problème de transport et d’approvisionnement en produits, est une cause de vulnérabilité des coopératives féminines du Marché de Gros de Bouaké (MGB) et les crises et les problèmes liés à la conservation des produits vivriers, sont des moyens de fragilisation des coopératives féminines du MGB. Cette problématique était au centre de la soutenance de Thèse de Doctorat de l'impétrant René Elingan, dont le sujet portait sur "Les stratégies de résilience dans les pratiques commerciales des coopératives féminines au Marché de Gros de Bouaké - Côte d'Ivoire".


Le candidat a indiqué que dans la pratique de l’activité commerciale, les difficultés rencontrées par les femmes provoquent la faillite des coopératives, l’endettement, la pauvreté, la perte de dignité, les frustrations, la fracture sociale, la dépression, la mort, etc. Il a révélé que cette situation soulève des problèmes en lien la santé des actrices, l’harmonie des familles, le bien-être des communautés locales, la sécurité des populations, l’éducation des enfants et la réussite scolaire.


Le candidat a également reconnu que malgré les difficultés rencontrées dans les pratiques commerciales et les risques probables, les femmes en coopératives restent de plus en plus enthousiasmées et n’envisagent pas renoncer à leurs œuvres. Le jeune Chercheur a fondé son étude sur cet ensemble de paradoxes, d’écarts et d’incohérences.


 

Les résultats de cette étude analytique, ont dévoilé que l’implication des femmes dans les pratiques commerciales, est liée à des représentations sociales, des facteurs socioculturels, éducatifs et économiques, les coopératives féminines usent d’ingéniosité insolite et d’engouement pour contourner les obstacles afin de perpétuer leurs activités; le développement des activités commerciales des coopératives féminines au MGB, malgré les difficultés rencontrées s’explique par les formes organisationnelles atypiques mises en place par celles-ci.


Le jury après un moment d’échanges avec l’impétrant, a estimé que la Thèse défendue est de qualité et très contributive au développement socioéconomique des États africains surtout ceux en voie de développement.


À cet effet, le lundi 18 décembre 2023 le candidat a été élevé au Grade de Docteur en Socioanthropologie avec la Mention Très Honorable avec les Félicitations du Jury au campus 2 de l'Université Alassane Ouattara (UAO) de Bouaké. C'était en présence d'un Jury composé de Tiémoko Doumbia, Professeur Titulaire à l'UAO, président du Jury, du Directeur de Thèse, Irafiala Touré, Professeur Titulaire à l'UAO, des membres du jury, Jacques Evrard Charles Aguia, Maître de Conférences, Université Nationale de l’Agriculture à Cotonou au Bénin, Jean-Arsène Paumahoulou Guiriobé, Maître de Conférences à l'UAO.


Cette thèse notons-le, s’inscrit dans un contexte de lutte contre la pauvreté à travers la sécurité alimentaire, l’autonomisation des femmes et un développement participatif.


 

À titre de rappel, dans le Rapport de la quatrième Conférence Mondiale sur les Femmes en 1995, l’ONU affirmait que « la pauvreté a un visage féminin » et que 70 % des pauvres du monde étaient des femmes. Pour sortir donc de cette situation de précarité à visage féminin, les femmes de la région du Gbêkê fusionnent leurs actions pour exploiter au mieux le secteur vivrier qui s’avère rentable. 


Cependant, ces femmes en coopérative restent confrontées à d’énormes facteurs défavorables les plaçant ainsi dans une situation chaotique. Cela se décline sous divers angles. L’on peut noter par exemple : Les difficultés financières liées à l’achat et à la vente des produits constituent un facteur défavorable aux coopératives féminines du MGB.


T..K.Emile

tkemile@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
71%  
 
1198
Non
26%  
 
151
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Stratégies de résilience dans les pratiques commerciales des coopératives féminines au MGB au centre d'un sujet de Thèse
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter