Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Recensement biométrique des Fonctionnaires pour effectuer un contrôle général des présences aux postes de travail et d'assurer une parfaite maîtrise des effectifs
 

Côte d'Ivoire : Recensement biométrique des Fonctionnaires pour effectuer un contrôle général des présences aux postes de travail et d'assurer une parfaite maîtrise des effectifs

 
 
 
 23717 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 28 mai 2024 - 16:21

Anne Ouloto se faisant enrôler ce mardi (Ph KOACI) 


Le Ministre d’Etat, Ministre de la Fonction Publique et de la Modernisation de l’Administration, Madame Anne Désirée Ouloto a procédé ce mardi 28 mai 2024, à Abidjan, au lancement du recensement biométrique des Fonctionnaires et Agents de l’Etat.


Ce recensement biométrique vise a pour objectif d’effectuer un contrôle général des présences aux postes de travail et d’assurer une parfaite maîtrise des effectifs des Fonctionnaires et Agents de l’Etat.


Selon la ministre d’Etat, cette activité, qui, sans nul doute s’inscrira dans l’histoire de la Fonction Publique en matière de promotion de bonnes pratiques et de lutte contre les causes de la non performance des fonctionnaires et agents de l’Etat.

« Le recensement biométrique des fonctionnaires et agents de l’État est un projet qui touche fondamentalement à nos pratiques de gestion des ressources humaines civiles de l’Etat. Il vise à renforcer la sécurité et la fiabilité de la base de données des fonctionnaires et de l’État et, par la même occasion, à apporter une réponse efficace à l’absentéisme, malheureusement, encore constatée dans nos administrations publiques », a-t-expliqué.

 

Le contrôle biométrique va intégrer les données uniques de chaque fonctionnaire et agent de l’Etat.


« Désormais, nul ne pourra, à part le propriétaire de ses empreintes, feindre de se trouver au poste alors qu’il serait soit en dehors du pays ou en activité dans le privé concurremment. En effet, grâce à une politique efficace de contrôle des effectifs, l’on peut constater avec grand plaisir l’éradication quasi-totale de ces fléaux regrettables qui ont tant causé du tort à notre pays. Et, je me réjouis de ce constat », a poursuivi Anne Ouloto.  



Elle a saisi de l’occasion pour remercier le Président de la République, Son Excellence Alassane Ouattara , un homme de valeur qui ne ménage aucun effort pour apporter le changement rêvé de l’Administration publique ivoirienne à l’image de celles des grandes nations. 


 

Notons que le projet de recensement biométrique des fonctionnaires et agents de l’État est une innovation majeure dans le processus de modernisation de l’Administration publique.  


Il permettra de manière spécifique de : connaître avec exactitude le nombre de fonctionnaires et agents de l’Etat et, conséquemment, de mieux maîtriser la masse salariale ; répondre de façon appropriée à l’impératif contrôle plus rigoureux des effectifs civils de l’État ; mettre en place un recensement sécurisé des fonctionnaires et agents de l’État, par l’usage de techniques de contrôle biométrique ; corriger les insuffisances du contrôle de présence électronique pratiquée, depuis 2016, par l’Administration publique ; constituer une base de données SIGFAE robuste et entièrement sécurisée contenant les données biométriques des fonctionnaires et agents de l’Etat de Côte d’Ivoire ; renforcer et améliorer la sécurité du Fichier Unique de Référence (FUR), le fichier de paie du personnel civil de l’État etc...


Dans sa phase opérationnelle, ce projet a été décliné en trois phases, notamment une phase pilote, une phase d’évaluation de la phase pilote et une phase de généralisation.



Il sied d’indiquer que la phase pilote est l’étape test du projet. Elle consistera à recenser tous les agents du Ministère d’État, Ministère de la Fonction Publique et de la Modernisation de l’Administration. Elle est prévue se dérouler du Lundi 27 mai au Samedi 08 Juin 2024.



 

En ce qui concerne la phase d’évaluation, elle sera le lieu d’appréhender rétrospectivement le déroulement, les résultats et les effets de la phase pilote à l’effet de prendre les mesures correctives nécessaires à la réussite du projet. Cette étape interviendra juste après la phase pilote et se tiendra du 10 au 17 Juin 2024.



La phase de généralisation, enfin, est l’étape de recensement à proprement parler. Elle consistera à recenser tous les fonctionnaires et agents de l’État, sur l’ensemble du territoire national, après l’ouverture des centres d’enrôlement. La généralisation se fera du Lundi 24 juin au Vendredi 25 Octobre 2024.  


« C’est le lieu d’exhorter tous les fonctionnaires et agents de l’État à faire preuve d’écoute attentive et à prendre toutes les dispositions nécessaires pour se faire enrôler et, ce, dans le strict respect des consignes qui leur seront données par leurs hiérarchies, puis par les opérateurs de recensement », a-t-elle exhorté.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
71%  
 
1198
Non
26%  
 
151
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Recensement biométrique des Fonctionnaires pour effectuer un contrôle général des présences aux postes de travail et d'assurer une parfaite maîtrise des effectifs
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter