Niger Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Niger: Face à la « menace terroriste », l'armée annonce la création d'une force de protection
 

Niger: Face à la « menace terroriste », l'armée annonce la création d'une force de protection

 
 
 
 1385 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 05 juin 2024 - 17:02


Face à la menace terroriste , les forces nigériennes ont annoncé la création d'une force visant à protéger les sites stratégiques notamment les mines d'uranium et les puits pétroliers de ce pays qui combat depuis 2015 les violences jihadistes.


La force a été baptisée « Commandement des Forces de Protection et de Développement (CFDP) .


Elle aura pour mission de mieux garantir la protection des sites et installations stratégiques, a indiqué mardi soir à la télévision le colonel Mounkaila Sofiani, le directeur des Etudes stratégiques au ministère nigérien de la Défense.


Il s'agirait , selon lui, de prévenir les actes de sabotage, les attaques terroristes et toutes autres menaces sécuritaires sur les sites d'intérêt stratégique. Cette force doit répondre aux besoins pressants de sécurisation" du pays.


 

Parmi les endroits à protéger figurent les mines d'uranium (nord) et les puits pétroliers du nord-est avec un accent (particulier)nsur le pipeline de près de 2.000 km qui achemine depuis mi-mai l'or noir jusqu'au port béninois de Sème.


Les corridors pour les importations et exportations des marchandises dont l'axe routier Lomé-Ouagadougou-Niamey font aussi partie des lieux à surveiller, indique le colonel Sofiani


Ainsi , l'armée nigérienne prévoit le recrutement de 10.000 hommes sera lancée le 1er juillet pour rehausser les effectifs militaires et "pourvoir" cette force.


Les effectifs des forces armées devraient atteindre 100.000 éléments à l'horizon 2050.


L'âge de la retraite pour certains soldats avait même été repoussé de 47 ans à 52 ans et des milliers de militaires récemment retraités ont été recrutés fin 2022 et au début de cette année, pour appuyer l'armée.


 

Notons que plusieurs pans du Niger sont touchés par les violences: l'ouest, proche du Mali et du Burkina où Al-Qaïda et le groupe État islamique sévissent toujours, et le sud-est riverain du lac Tchad et du Nigeria, devenu un repaire des jihadistes de Boko Haram et de sa branche dissidente Iswap (Etat islamique en Afrique de l'ouest).




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Niger: Face à la « menace terroriste », l'armée annonce la création d'une force de protection
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter