Côte d'Ivoire Environement
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :Le gouvernement engage les travaux pour sauver les côtes de l'érosion marine à Lahou-Kpanda, coût du projet 37,95 milliards FCFA
 

Côte d'Ivoire :Le gouvernement engage les travaux pour sauver les côtes de l'érosion marine à Lahou-Kpanda, coût du projet 37,95 milliards FCFA

 
 
 
 2522 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 06 juin 2024 - 18:24


Le Premier ministre, Robert Beugré Mambé a procédé ce jeudi 06 juin au lancement des travaux de stabilisation du cordon sableux et d'aménagement de l'embouchure du Bandaman à Braffedon dans le département de Grand-Lahou.


"Cette situation peut entraîner des risques d'inondation et faire disparaitre le village de Lahou-Kpanda. En d'autres termes, les baies (beges) du Parc d'Assagni, du Bandaman et des lagunes pourraient disparaitre. C'est pourquoi le président Alassane Ouattara m'envoie vous rassurer que la Côte d'Ivoire est non seulement déterminée à lutter contre cette érosion mais aussi que cette lagune que vous avez ici à Grand-Lahou est une grande richesse, un trésor que Dieu vous a donné et qui va vous rapporter gros, une fois les travaux terminés", a annoncé le Chef du gouvernement, Robert Beugré Mambé.


Le premier coup de pioche ayant été donné ce jeudi, l'entreprise belge en charge d'exécution de l'ouvrage est sous pression d'un chronogramme intense de 11 mois pour le livrer.


Bien avant, la Directrice des opérations de la Banque Mondiale saluant l'engagement du gouvernement ivoirien et son chef d'orchestre, ne doute pas de sa réussite.

"Monsieur le premier ministre, je sais que toute la question du changement climatique est votre priorité. Comment faire pour réduire l'impact du changement climatique. Je salue les efforts du gouvernement, je salue votre leadership d'avoir approuvé le rapport que nous avons ensemble produit et qui essaie de retracer quel serait l'impact du changement climatique sur la Côte d'Ivoire et quelles sont les solutions pour atténuer ces impacts", a expliqué la directrice des opérations de la banque mondiale en Côte d'Ivoire, Marie-Chantal, précisant que ce programme est un programme régional. 


"La question de l'érosion côtière, n'est pas seulement une affaire de la Côte d'Ivoire. C'est une question régionale. Parce que ce qui se passe au niveau des côtes mauritaniennes affecte les côtes ivoiriennes. Pour la Banque Mondiale, ce programme étant un programme régional qui touche 9 pays en partant de la Mauritanie à Sao Tomé et principé, il faut pouvoir apporter des solutions pour réduire l'impact de l'érosion côtière. Aujourd'hui, le programme que nous lançons fait partie d'un plus gros programme", a-t-elle souligné.


Cette synergie d'action vise, selon la Directrice des opérations de la Banque Mondiale à Abidjan, à pérenniser la mission du programme de protection du littoral West Africa, (WACA), conséquence de l'érosion côtière, de la submersion marine.


 

D' une enveloppe globale de 69 millions de dollars, soit 37,95 Milliards FCFA, le royaume d'Espagne contribue, avance Marie-Chantal, à hauteur de 40 millions de dollars, soit environ 22 milliards de FCFA. 


Pour cette première phase, les travaux vont engloutir plus de 47 millions de dollars, soit 25,850 milliards de FCFA.


"Monsieur le Premier ministre, votre présence ici aujourd'hui à Grand-Lahou pour lancer les travaux de construction de cet ouvrage qui permettra de stabiliser le littoral en cette partie de notre territoire, est le signe de votre engagement à vous attaquer avec détermination aux conséquences du réchauffement climatique sur les populations en général mais surtout de vous attaquer à l'érosion côtière qui impacte négativement toutes les communautés vivants le long du littoral. Ce projet est le fruit de plusieurs années de recherches et collaboration en vue d'apporter un soulagement aux problèmes des populations de notre littoral confrontés à l'érosion côtière. Ainsi, le programme de gestion du littoral Ouest Africain appelé projet WACA, a été initié à la demande des pays du littoral de recevoir une assistance de la Banque Mondiale et d'autres partenaires au développement pour les aider dans la gestion de leurs eaux côtières. L'Objectif de ce programme est d'améliorer la gestion des risques naturels et anthropologiques en intégrant les changements climatiques qui affectent les communautés et les zones côtières de l'Afrique de l'ouest comme la Côte d'Ivoire ", a expliqué le ministre ivoirien de l'Environnement, Jacques Konan Assahoré saluant l'engagement des partenaires techniques et financiers de la Côte d'Ivoire.


"À nos partenaires techniques et financiers, notamment la Banque Mondiale, le royaume d'Espagne et de Belgique, ici représentés par leurs Ambassadeurs et Mme la directrice des opérations, je voudrais leur dire toute la gratitude de notre pays pour l'action continue au bénéfice de nos populations", a-t-il conclu.



 

Wassimagnon






 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire :Le gouvernement engage les travaux pour sauver les côtes de l'érosion marine à Lahou-Kpanda, coût du projet 37,95 milliards FCFA
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter