Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : En meeting à Bouaké, Koné Mamadou (UJ-RHDP) tacle l'opposition : « Elle a peur d'affronter notre champion aux élections »
 

Côte d'Ivoire : En meeting à Bouaké, Koné Mamadou (UJ-RHDP) tacle l'opposition : « Elle a peur d'affronter notre champion aux élections »

 
 
 
 2980 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 10 juin 2024 - 21:14


L’Union des Jeunes du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (UJ-RHDP) est sur le terrain. Après Yopougon et Touba où la jeunesse RHDP a fait montre de sa capacité de mobilisation, elle était ce week-end à Bouaké, la capitale de la région du Gbèkè pour un autre rassemblement d’envergure.


Malgré le soleil de plomb, ces jeunes se réclamant du parti au pouvoir ne se sont pas faits prier pour prendre d’assaut le lieu du meeting. En grand nombre, ils sont venus des quatre coins de Bouaké pour écouter leur premier responsable, Koné Mamadou, porté à la tête de cette instance du parti en décembre 2023. 


Dans son adresse, le président de l’UJ-RHDP a dans un premier temps relevé la symbolique de la rencontre de Bouaké. « Cette étape de Bouaké s’inscrit dans un cadre particulier parce qu’en 2020, lorsque les forces du mal ont décidé de questionner notre mobilisation, notre détermination pour la cause et notre champion, c’est à Bouaké que le lancement des campagnes a eu lieu. Donc Bouaké est une étape importante pour nous les jeunes. Il était donc important pour nous, après le lancement à Touba, de venir à Bouaké démontrer effectivement notre détermination pour notre parti et notre champion. Hier, lorsque les gens ont décidé de mettre de l’eau dans notre bateau vers le développement, c’est ici à Bouaké que tout a commencé et aujourd’hui à travers toutes ces réalisations de nos différents cadres, nous voyons tous le développement que la Côte d’Ivoire est en train d’amorcer et Bouaké n’est pas resté en marge », a dit d’entrée le président de l’UJ-RHDP.



Il a ensuite déclaré : « Il faut qu’à partir de Bouaké, nous les jeunes du RHDP, nous prenons l’engagement de nous dresser contre tout ce qui sera comme obstacle parce qu’aujourd’hui, nous voyons un peu la mobilisation des uns et des autres, des voisins d’à côté. Ils ont déjà désigné un candidat qui lui-même, n’est pas éligible, parce qu’il n’est même pas inscrit sur la liste électorale. C’est de la provocation. Ce n'est rien d'autre que de la provocation, parce qu’ils veulent encore questionner notre dévouement. Mais nous sommes là. Nous sommes déterminés. Ce que nous avons démontré en 2020, qu’ils sachent que nous les jeunes du RHDP, nous sommes toujours déterminés sur le terrain. Nous sommes le dernier rempart avant d'atteindre notre président », a-t-il ajouté.


Pour Koné Mamadou, il est inacceptable qu’en dépit de bond qualitatif réalisé par la Côte d’Ivoire dans plusieurs domaines sous le leadership du président Alassane Ouattara, certains partis de l’opposition veuillent faire croire que rien n’a été fait. « Certains voudraient nous démontrer que rien n’a été fait. Ce qui est archi-faux. Ils sont jaloux de nous. Comme l’a dit le ministre Mamadou Touré, ils sont jaloux de nous. Mais au-delà de la jalousie, ils ont peur d’affronter notre champion aux élections. Ils ont peur d’affronter notre champion aux élections en 2025. C’est en cela aujourd’hui qu’ils sont en train de tomber en transe. Ils ont peur d’affronter le Président Alassane Ouattara. 


« Mais, nous, jeunes du parti, nous l'avons dit hier nous le disons aujourd'hui encore. Le Président Alassane Ouattara est notre candidat. Qu'ils le veuillent ou non, c'est notre candidat. Les gens sont libres de choisir leur candidat. Et nous les jeunes du RHDP, nous avons choisi notre président, afin qu'il soit notre candidat pour 2025. Nous n'avons pas honte, parce qu’à côté du président, il y a tous ces cadres valeureux qui l’accompagnent dans sa tâche de développement. Et Bouaké en est la preuve aujourd’hui. Hier, lorsqu’on quittait Abidjan pour Bouaké, on pouvait passer 6 à 07h00 de temps pour arriver à Bouaké. Mais aujourd’hui, on peut même arriver à Bouaké en 03h00 de temps. Ça, c’est l’œuvre du développement », a-t-il vanté. 


Le président de l’UJ-RHDP estime que l’attitude de l’opposition démontre bien qu’elle est contre l’opposition. « Chers jeunes du parti tout ce que ces gens font aujourd’hui, montrent qu’ils sont contre le développement. S’ils sont contre le développement, alors ils sont contre l’avenir des jeunes. Ils sont contre l’avenir de la jeunesse du parti. Ils sont contre l’avenir de la jeunesse ivoirienne. Et nous n’allons jamais accepter que quiconque se dresse contre ce développement.


 

Après Bouaké, l’UJ-RHDP selon son président va se déployer nous serons très prochainement à Daloa, puis à Bondoukou, Gagnoa et ainsi de suite. « Nous allons parcourir toute la Côte d’Ivoire. Lorsqu’on finit toute cette journée, il est important pour nous de rappeler aux jeunes qu’ils doivent être prêts. Ils doivent déjà chercher à se procurer tous les différents documents administratifs pour être prêts pour se faire enrôler sur la liste électorale. Parce qu’au sortie du séminaire, nous nous sommes engagés devant la Direction du parti à faire enrôler 1 000 000 de jeunes sur la liste électorale. C’est à travers cet enrôlement que nous allons garantir la victoire à notre parti dès le premier tour aux élections. Tout ce que nous faisons aujourd’hui, si nous n'allons pas nous inscrire sur la liste électorale, c’est zéro. 


C’est de cette victoire qu’ils ont peur, sinon ce n’est rien d’autre. Ils savent qu'aujourd'hui notre pouvoir est inattaquable sur tous les plans. Le pouvoir est inattaquable sur tous les plans que ce soit en termes d’infrastructures, que ce soit en termes d’éducation, de santé etc. Tous les domaines aujourd'hui connaissent un développement », fait-il savoir. 




 Il était donc important pour nous, après le lancement à Touba, de venir à Bouaké démontrer effectivement notre détermination pour notre parti et notre champion.


Avant tout propos, il est important de rendre hommage à notre Président de la République, président de notre grand parti, ce bâtisseur infatigable qui a permis en un temps records, depuis 2011, de transformer la Côte d’Ivoire. On dira que c’est par humilité, qu’il vient après le président Félix Houphouët-Boigny. Suivez mon regard sur l’actualité et sur le développement. 


Avant tout propos, il est important aussi de signifier qu’après notre élection le 9 décembre, nous avions en face de nous un grand chantier pour le parti ; c’est-à-dire la jeunesse du parti, tous ces jeunes qui sont réunis ici aujourd’hui. Ils avaient soif de trouver un Bureau National qui soit à leurs côtés. Cela nous a conduit à la mise en place d’un Bureau Exécutif National en février dernier. Et après la formation du bureau, nous nous sommes engagés à organiser un séminaire à travers lequel il était important pour nous de réfléchir à tous ces enjeux qui attendent notre jeunesse, la jeunesse du RHDP. 


Et aux sorties de ce séminaire, nous avons décidé de nous engager sur le terrain parce que c'est le terrain qui détermine. Nous sommes jeunes. Notre place c’est sur le terrain. Et c’est au nom de cela aujourd’hui que tous ces jeunes sont mobilisés depuis matin. Malgré le chaud soleil, ils sont restés assis mobilisés pour la cause notre grand parti. Et cela est à saluer chers jeunes. Après le séminaire, nous nous sommes engagés sur le terrain. Et notre première sortie était à Yopougon le 28 avril dernier où à la place CP1, nous avons démontré que contrairement à hier, Yopougon appartient désormais au RHDP parce que les dernières élections l’ont démontré à travers cette belle victoire du président de l’Assemblée nationale face à tous ses opposants aujourd’hui mobilisés. 



 

Et après l’étape de Yopougon, nous nous sommes rendus dans le Bafing, à Touba pour le lancement des tournées de l’Intérieur. Et nous y avons mobilisé plus de 10 000 jeunes pour la cause de notre parti. Et aujourd’hui, nous sommes à Bouaké. 


Cette étape de Bouaké s’inscrit dans un cadre particulier parce qu’en 2020 lorsque les forces du mal ont décidé de questionner notre mobilisation, notre détermination pour la cause et notre champion, c’est à Bouaké que le lancement des campagnes a eu lieu. Donc Bouaké est une étape importante pour nous les jeunes.


Koné Mamadou et les jeunes du RHDP ont pour finir, pris l’engagement devant le ministre Amadou Koné, maire de Bouaké et cadre du RHDP, de mouiller le maillot pour la victoire de leur parti et de leur champion Alassane Ouattara en 2025. Un engagement que le ministre Koné Mamadou se fera certainement fort de transmettre à la haute direction du parti.



Wassimagnon




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
71%  
 
1198
Non
26%  
 
151
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : En meeting à Bouaké, Koné Mamadou (UJ-RHDP) tacle l'opposition : « Elle a peur d'affronter notre champion aux élections »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter