Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Révision de la liste électorale, des partis politiques s'inquiètent du timing et craignent l'exclusion de milliers de nouveaux majeurs de l'opération
 

Côte d'Ivoire : Révision de la liste électorale, des partis politiques s'inquiètent du timing et craignent l'exclusion de milliers de nouveaux majeurs de l'opération

 
 
 
 3130 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 11 juin 2024 - 06:31


La révision de la liste électorale au titre de l’année en cours pourrait s’effectuer au mois de septembre ou octobre prochain. C’est en tout cas ce qu’a confié Coulibaly Ibrahime Kuibiert, le président de la Commission Électorale Indépendante (CEI), lors d’un atelier avec le corps préfectoral, le 7 mai dernier à Yamoussoukro, la capitale politique ivoirienne. 


Cette opération se tiendra donc conformément à l’article 6 alinéa 3 du Code électoral, qui stipule que, la liste électorale est tenue à jour annuellement par la commission chargée des élections, pour tenir compte des mutations intervenues dans le corps électoral.  


Seulement voilà, cette révision, si elle doit réellement se tenir aux mois indiqués, risque d’être confrontée à un problème de timing. En effet, faire cette opération en octobre prochain, voudrait dire que nous serons à un an (12 mois) des prochaines élections présidentielles de 2025. 


Or, l’ensemble des opérations liées à la révision de la liste électorale (inscription, traitement des données, liste provisoire, contentieux et liste définitive) dure généralement entre trois et six mois. Cela signifie que la révision de la liste électorale qui aura lieu entre septembre ou octobre prochain, pourrait véritablement prendre fin au terme du premier trimestre de l’année 2025, soit à sept (07) mois des élections présidentielles.


 

Ce timing inquiète sérieusement l’Alliance pour la démocratie et la paix (ADP), qui l’a fait savoir via un communiqué dont nous avons reçu copie. Pour Jacob Mamadou Coulibaly, porte-parole de cette coalition de partis politiques, la période indiquée par la CEI pour le déroulement de ce processus pose un problème. 


« Notre préoccupation est de savoir si la CEI pourra organiser une autre révision de la liste électorale avant la présidentielle d’octobre 2025, conformément à l’article 6 alinéa 3 du Code électoral ? » En plus, il faut aussi faire remarquer que selon l’article 11, alinéa 3 du Code électoral, la liste électorale provisoire doit être publiée trois (03) mois au plus tard avant les élections. Techniquement, ce n’est pas possible et cela nous inquiète », a indiqué Jacob Mamadou Coulibaly.


Au regard de tout ce qui précède, l’ADP constate que la CEI n’aura pas le temps nécessaire d’ici octobre 2025 pour organiser deux opérations annuelles de révision de la liste électorale conformément au Code électoral. « Cela fait planer des soupçons sur une intention de la CEI de vouloir empêcher des centaines de milliers de nouveaux majors de participer à l’élection présidentielle d’octobre 2025. » « Nous exigeons, pour ce faire, le report de la prochaine révision de la liste électorale prévue en septembre ou octobre prochain, au premier trimestre 2025, pour permettre la prise en compte d’un grand nombre de nouveaux majors. « Nous demandons enfin au gouvernement d’initier une opération de délivrance de jugement supplétif d’actes de décès aux parents des personnes décédées et encore sur la liste électorale pour permettre à la CEI de les retirer », a recommandé cette plateforme de partis politiques. 


 

D’ailleurs, pour mieux faire connaitre ses préoccupations à l’institution en charge de l’organisation des élections en Côte d’Ivoire, l’ADP lui a adressé un courrier en date du 10 juin 2024, dans lequel elle explique en détail la situation à la CEI. L’Alliance pour la démocratie et la paix en a également profité pour solliciter une audience auprès de l’institution pour des discussions franches sur la situation.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
71%  
 
1198
Non
26%  
 
151
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Révision de la liste électorale, des partis politiques s'inquiètent du timing et craignent l'exclusion de milliers de nouveaux majeurs de l'opération
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter