Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Signature de convention entre le PCCET et la SGPME, des banques reçoivent une garantie partielle de plus de 50% pour le financement des PME
 

Côte d'Ivoire : Signature de convention entre le PCCET et la SGPME, des banques reçoivent une garantie partielle de plus de 50% pour le financement des PME

 
 
 
 1123 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 13 juin 2024 - 04:32




Financé par la Banque Mondiale et mis en exécution par une Unité de Coordination placée sous tutelle du Premier ministre, le Projet des Chaines de Valeur Compétitives pour l’Emploi et la Transformation Economique (PCCET) s’inscrit dans le cadre du Plan Stratégique Côte d’Ivoire 2030.


Dans le cadre de l’exécution de l’une de ses missions qui est de faciliter l'accès au financement pour les PME et start-ups, le PCCET a octroyé mercredi 12 juin 2024, un appui de six milliards de FCFA à la Société de garantie des crédits aux PME ivoiriennes (SGPME).


Cette collaboration entre les deux structures a été matérialisée par une signature de convention entre Arthur Coulibaly, Coordonnateur du PCCET et Joëlle Kouassi, Directeur général du SGPME.


A travers cet appui, le Projet des Chaines de Valeur Compétitives pour l’Emploi et la Transformation Economique vise l'atteinte d'un de ses indicateurs en faveur des startups et des jeunes PME. 


 

Avant de parapher les différents accords de cette convention, Arthur Coulibaly, Coordonnateur du PCCET a souligné, « qu'à travers cet appui les banques pourront à leur tour faire plus de crédit ou faire plus d'extension de crédit ou alors donner un volume supérieur à ce qui aurait été le cas en l'absence de cette garantie ».


«Nous sommes réunis avec la Société de garantie de crédits aux PME Ivoiriennes à l'effet donc de procéder à la signature d'une convention à travers laquelle le Projet des chaînes de valeur compétitive pour l'emploi et la transformation économique (PCCET) va apporter un financement de 6 milliards au fonds de garantie partielle de portefeuille. Ce fonds de garantie partielle de portefeuilles est géré par la SGPME. L'objectif du PCCET, c'est d'abonder donc ce fonds et permettre à la GPME de faire plus de garanties accordées aux entreprises à travers donc les banques et les institutions de microfinance.


A travers cet appui les banques pourront à leur tour faire plus de crédit ou faire plus d'extension de crédit ou alors donner un volume supérieur à ce qui aurait été le cas en l'absence de cette garantie.


Les PME qui sont éligibles, il y a des règles mais bien évidemment la plupart en tout cas des PME selon les règles des banques sont éligibles donc à ce financement. Alors, la gestion des taux évidemment, ce sont les prérogatives des banques mais bien évidemment quand une banque reçoit une garantie donc partielle que ce soit à 50 % ou plus et bien cela renforce, la crédibilité, le statut du crédit de l'emprunteur et donc toutes choses égales par ailleurs, cela devrait agir sur les paramètres de crédit mais qui sont quand même donc gérés par les banques directement.


L'objectif, c'est de faire en sorte que les banques qui accordent plus de crédit au PME, puissent permettre à ces PME d'être plus compétitives de pouvoir créer plus d'emplois, de pouvoir générer plus de revenus et donc de pouvoir contribuer au plan stratégique «Côte d'Ivoire 2030 » qui est donc la vision du président de la République et aussi au programme du gouvernement «Côte d'Ivoire solidaire », s'est justifié, Arthur Coulibaly.


Quant à Joëlle Kouassi, Directeur général de la Société de garantie de crédits au PME, établissement financier à caractère Bancaire créé par l'État de Côte d'Ivoire dans sa vision d'accompagner les PME pour qu'elles puissent accéder facilement au financement, elle a révélé que «le fonds partiel de portefeuille, est un fonds qui est silencieux, car la PME qui en bénéficie ne sait pas forcément qu'elle est inscrite sur la garantie ».


« Avec cette signature de convention, nous avons un abonnement de 6 milliards qui sera fait par le projet dans notre fonds de garantie. 6 milliards de FCFA supplémentaires qui nous permettront donc de signer plus de conventions avec les établissements financiers et les banques. Et par derrière pour que celles-là puissent faire plus de crédit, donner plus de volume de crédit à nos PME. Donc notre mandat couvre les PME et les petites entreprises mais aussi les entreprises de taille intermédiaires, jusqu'à 3 milliards de chiffre d'affaires. Pour bénéficier de ces fonds, déjà, il va falloir être client d'un établissement financier donc une banque, ou alors une SFD ou microcrédits. C'est le premier critère, ça va vouloir dire qu’on parle de compétitivité d'emplois, il va falloir qu'on ait des PME qui soient à minima structurées. Donc le premier critère, ça sera que ces PME là puissent être formalisées pour ouvrir des comptes dans les guichets de ces établissements financiers conventionnés et puis par derrière répondre aux exigences de crédit des attentes de nos partenaires bancaires pour pouvoir bénéficier de fonds. Le fonds partiel de portefeuille, est un fonds qui est silencieux, ça va vouloir dire que la PME qui en bénéficie ne sait pas forcément qu'elle est inscrite sur la garantie et ça c'est un point d'attention très important », a-t-elle expliqué.


 

Wassimagnon





 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
71%  
 
1198
Non
26%  
 
151
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Signature de convention entre le PCCET et la SGPME, des banques reçoivent une garantie partielle de plus de 50% pour le financement des PME
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter