Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Recrudescence de la violence armée à Bondoukou, découverte d'une arme de guerre et de munitions à Sanguehi
 

Côte d'Ivoire : Recrudescence de la violence armée à Bondoukou, découverte d'une arme de guerre et de munitions à Sanguehi

 
 
 
 3412 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 25 juin 2024 - 18:39

Une arme de guerre découverte à Sanguehi (Ph KOACI)



Lors d'une une opération méticuleusement orchestrée, les forces de la Brigade anti-criminalité (BAC) de la préfecture de police de Bondoukou ont découvert une arme de guerre de type AK 47 et un stock considérable de munitions dans une broussaille à Sanguehi, le lundi 24 juin 2024. Cette intervention, dirigée par le commissaire de police Mory Chérif, s'inscrit dans le cadre des efforts soutenus pour assurer la sécurité des habitants de la région.


Tout a commencé par un appel anonyme signalant la présence d’objets suspects aux abords d’un champ de manioc. À la suite de cette information, le commissaire divisionnaire major de police, Bouadou Blaise Angbonon, préfet de police de Bondoukou, a immédiatement ordonné une battue dans la zone. L'opération visait à prévenir toute menace potentielle pour la sécurité publique et à renforcer les mesures de sécurisation dans une région souvent marquée par des actes criminels.


Après avoir méthodiquement circonscrit la zone, les éléments de la BAC ont mis au jour un sac blanc contenant l'arme et les munitions. Le bilan de cette découverte fait état de 90 munitions de AK 47 et 49 munitions de calibre 9 mm. Selon le commissaire Chérif, l’arme et les munitions étaient en excellent état, prêtes à être utilisées.


Cette opération intervient dans un contexte de recrudescence de la violence armée dans la région. En effet, le 2 mai 2024, un vol à mains armées avait été perpétré sur l’axe Kouassi N’dawa – Bondoukou. Les autorités avaient alors intensifié leurs efforts pour localiser et neutraliser les éléments perturbateurs. L’ouverture d’une information judiciaire par suite de cette intervention reflète la détermination des forces de l'ordre à faire face à cette menace.


 

La zone de Bondoukou n'est pas étrangère aux attaques armées. En 2022, le 4 mars, un gendarme avait tragiquement perdu la vie dans une embuscade aux environs de 20 h, sur l’axe Bouna-Niandegué, près du village de Kerembedouo. Cette attaque, perpétrée par des individus non identifiés, avait bouleversé la communauté.


Quelques mois plus tôt, le 14 janvier 2022, le Maréchal des logis de l’escadron 2/7 de gendarmerie de Bondoukou, Koulai N. A, avait également été tué après avoir été pris sous les tirs nourris de gangsters au PK 10, sur l’axe Bondoukou-Bouna. Lors de cette embuscade, un civil avait été blessé, tandis qu’un autre gendarme, le Mdl Dadié Armel, s'en était sorti indemne. Les assaillants avaient alors réussi à s’échapper en emportant une arme d’assaut de type AK 47 appartenant à la gendarmerie.


Ces événements tragiques et la découverte récente mettent en lumière les défis sécuritaires auxquels est confrontée la région. Les opérations telles que celle de Sanguehi sont cruciales pour assurer la sécurité des citoyens et rétablir la confiance dans les forces de l'ordre.


L'arrestation des responsables de ces actes criminels reste une priorité, et les efforts continus pour sécuriser la zone sont un pas crucial dans cette direction.


 

La découverte de l'AK 47 et des munitions à Sanguehi est un rappel poignant des défis sécuritaires persistants dans la région de Bondoukou. Grâce à la réactivité des forces de police et à la coordination efficace, une menace potentielle a été neutralisée. Toutefois, la lutte contre la criminalité armée reste une tâche ardue qui nécessite une vigilance constante et un engagement soutenu.




Jean Chresus, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
71%  
 
1198
Non
26%  
 
151
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Recrudescence de la violence armée à Bondoukou, découverte d'une arme de guerre et de munitions à Sanguehi
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter