Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Affaire de bombardement d'un camp français en 2004, deux ex officiers ivoiriens visés par un mandat d'arrêt
 

Côte d'Ivoire : Affaire de bombardement d'un camp français en 2004, deux ex officiers ivoiriens visés par un mandat d'arrêt

 
 
 
 25299 Vues
 
  12 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 10 janvier 2019 - 07:43

© koaci.com – Jeudi 10 Janvier 2019 - Nouveau rebondissement dans l’affaire du bombardement du camp français de Bouaké en novembre 2004.

Dans le souci de libérer une partie de son pays sous emprise d’une rébellion depuis 2002, Laurent Gbagbo, avait engagé une opération dite « Dignité ».

Pendant l’assaut, un camp militaire situé dans la capitale du centre avait été bombardé et neuf militaires français avaient été tués.

Nous apprenons que, la juge d’instruction en charge de cette enquête a ordonné le 7 janvier, conformément aux réquisitions du parquet, le renvoi devant la cour d’assises du Biélorusse Yury Sushkin, et deux ex officiers ivoiriens Patrice Oueï et Ange Magloire Ganduillet Attualy, pour «”‰assassinats, tentatives d’assassinats et destructions de biens”‰».

Dans son ordonnance de plus de 100 pages, la magistrate retient la circonstance de la «”‰préméditation”‰» pour ces actes.

Tous trois visés par un mandat d’arrêt, ils sont soupçonnés d’avoir piloté ou co-piloté les deux avions Sukhoï-25 des forces loyalistes ivoiriennes qui ont bombardé, le 6 novembre 2004, le camp de la force Licorne, tuant neuf militaires français, un civil américain et blessant 38 soldats.

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina Faso : Après l'incident à la frontière, vers un retour des relations entre les deux Pays?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Disparition de la commune du Plateau au profit d'une absorption du Di...
 
1186
Oui
20%  
 
4677
Non
78%  
 
144
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  12 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Affaire de bombardement d'un camp français en 2004, deux ex officiers ivoiriens visés par un mandat d'arrêt
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SEBAN
C'est Chaques CHIRAC et Dominique DEVILLEPIN qui ont donner l'orde a des Biélorusses de bombarder ce Camp pour pouvoir incriminer Laurent GBAGBO par suite...Tous ça a été pour par le Journaliste d'investigation Charles ONANA via son livre "Côte D'Ivoire LE COUP D'ETAT"... Tous ceci surgi mnt parce que la MAFIA CPI ne veut proclamer l'Acquittement (mais plutôt la libération provisoire)...La défense de LG et BG doivent faire passer aussi leurs témoins pour qu'on en finisse une fois de bon avec cette MAFIA internationale criminelle et pilleuse des Etats africains...Il faut sortir les Gros dossier pour qu'on connaisse la vrai face de cette communauté Internationale Criminelle...LA LUTTE CONTINUE...L'AFRIQUE OU LA MORT NOUS VAINCRONS...
 
 il y a 5 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Babili
A quand un camp militaire ivoirien en France??? Ce sont des aberrations humaine et intellectuelle.
 
 il y a 5 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
zouka
@SEBAN vous êtes un plaisantin... Charles ONANA est-il un technicien, expert en la matière ? En plus on n'en a que faire des Camerounais qui se mêlent des affaires internes de la côte d'ivoire; eux c'est très compliqué chez eux et nous on ne s'en mêle pas. Ça aurait été un stratège ou spécialiste dans le domaine de la guerre (armée), on aurait pu tenir compte de sa contribution... Quelles bonnes investigations a t'il fait, nous avons vécu cette période et savons également tous ce qui s'est passé...
 
 il y a 5 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
15565
Ah, koudou gbagba, et ses tirailleurs voulaient lancer l’assaut final avec toutes les armes achetées avec notre argent. Et pa ta tra… Comme quoi, la vengeance du violent tueur a foiré…On observe… Comme l’a dit le plus « intelligent » des crabes frontistes, quand on t’envoie (pour bombarder) il faut savoir t’envoyer… Paroles du « saint » batard gbagba de mama… On observe…
 
 il y a 5 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
Ça me rappele... la trait(trise)...quelque soit le niveau de collaboration...trop fort..
 
 il y a 5 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Parks
Personnellement vu la possible libération de Gbagbo je pense que ce mandat d'arrêt pourrait plus tard le viser . Si les faits tels que présentés sont avérés ("préméditation de ces actes"). Car il en serait le principal commanditaire. Ce serait l'ouverture d'un nouveau procès en France.
 
 il y a 5 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Parks
Sinon franchement pensez-vous que la justice pour la mort de 9 soldats français et 1 civil américain passerait par l'inculpation de deux ex officiers ?
 
 il y a 5 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Bonjour 2019
A quand le procès pour la mort d'une cinquantaine de jeunes ivoiriens mort sous les balles françaises en 2004 devant l'hotel ivoire. Donc si on comprend bien les français,même mort sont mieux que tous ces ivoiriens quoi.
 
 il y a 5 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Deku
On sait tous desormais que les français ont commandité cette éttaque et des ministres français sont en passe d'être poursuivis. Une autre humiliation pour la France. Au moins Gbagbo réussi à  faire ça c'est bien.
 
 il y a 5 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Deku
@Zouka des juges français et un collectifs d'avocats sont dessus. Ils ont du mal parce que les gouvernement protègent ces gens. Les français EUX-MEME ont révélé la vérité là  dessus.
 
 il y a 5 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Deku
@Tous même les français l'ont découvert: https://www.lepoint.fr/monde/bombardement-de-bouake-d-anciens-ministres-soupconnes-d-entrave-aux-investigations-23-02-2016-2020577_24.php https://www.lemonde.fr/afrique/article/2018/07/03/bombardement-de-bouake-en-2004-vers-l-ouverture-d-un-proces-en-france_5325294_3212.html
 
 il y a 5 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
Je cite : "Ah, koudou gbagba, et ses tirailleurs voulaient lancer l’assaut final avec toutes les armes achetées avec notre argent. Et pa ta tra… Comme quoi, la vengeance du violent tueur a foiré…On observe… Comme l’a dit le plus « intelligent » des crabes frontistes, quand on t’envoie (pour bombarder) il faut savoir t’envoyer… Paroles du « saint » batard gbagba de mama… On observe…" @peace101, je t'invite à  lire et regarder les nombreuses vidéos disponibles sur le NET, de Maître Balan (l'avocat des familles des soldats morts à  Bouaké). cet avocat qui n'a aucune raison d'être un pro-Gbagbo, te dira toutes les vérités des potentielles coupables et il est catégorique : IL NE VEUT PAS ENTENDRE LE NOM GBAGBO DANS CETTE AFFAIRE… Alors, pauvre petit mafieux, si maître Balan te lit, il va considérer tes écrits comme une insulte à  la mémoire des victimes
 
 il y a 5 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter