Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : «Affaire décès d'un jeune blessé par balle», le CCDO nie toute implication
 

Côte d'Ivoire : «Affaire décès d'un jeune blessé par balle», le CCDO nie toute implication

 
 
 
 12571 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 24 janvier 2019 - 18:00

© Koaci.com – Jeudi 24 Janvier 2019 -Un jeune blessé par balle au nouveau quartier de Yopougon lundi a trouvé la mort au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de la commune.

Ce dernier partait faire une opération dans une agence de transfert d'argent aurait été atteint mortellement par un coup de feu occasionné par un élément du CCDO.

Accusé après les proches de la victime et relayé sur les réseaux sociaux, le Centre de Commandement des Operations (CCDO) nie toute implication de ses éléments dans cette affaire.

La Police Nationale informe les populations que les éléments du CCDO n'ont tiré sur personne dans cette commune. Aussi, elle tient à  faire remarquer aux auteurs de cette publication sans fondement que leur acte porte atteinte à  l'image de marque du CCDO.

Par conséquent, elle invite les populations à  vérifier la véracité des faits avant toute publication, afin d'éviter de jeter le discrédit sur ses services.

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Mali : Kandia Camara (min aff etrangères) et Adama Tounkara (médiateur) aux abonnés absents, rien d'étonnant ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Insultes des autorités maliennes, dans une autre époque le pouvoir au...
 
2120
Oui
61%  
 
1268
Non
36%  
 
113
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : «Affaire décès d'un jeune blessé par balle», le CCDO nie toute implication
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
El Rey
Ah que le CCDO ouvre une enquête alors à  ce sujet! Si ce n'est pas eux alors c'est bien la faute de quelqu'un; qu'ils interrogent le medecin qui a reçu le jeune (RIP) afin de trouver les vrais coupables et de sauver leur honneur! Sinon par intimidation ça ne marchera pas!
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter