Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Refus de participer au dialogue sur le réexamen de la CEI, le PDCI marque sa grande surprise devant une telle information
 

Côte d'Ivoire : Refus de participer au dialogue sur le réexamen de la CEI, le PDCI marque sa grande surprise devant une telle information

 
 
 
 9998 Vues
 
  4 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 31 mai 2019 - 11:17

Guikahué-

© koaci.com – Vendredi 31 Mai 2019 -Dans un communiqué mercredi, le gouvernement a révélé que le PDCI-RDA et la plateforme EDS, ont refusé de prendre part à  une rencontre avec le gouvernement dans le cadre des discussions qui reprendront le vendredi 31 mai 2019 à  la salle C de la Primature.

« Le PDCI-RDA, et le groupement EDS, sur les neuf Partis et Groupements politiques attendus, évoquant des préalables, n’ont pas pris part aux séances du Comité restreint, cadre de discussions unanimement adopté après les séances plénières », a déploré le Ministère de l’intérieur et de la sécurité.

Accusé, le PDCI marque son étonnement et voudrait rappeler au Gouvernement que, dans un esprit d’ouverture et de franchise, le parti a participé à  toutes les réunions auxquelles il a été convié.

« Il est important de noter qu’à  la rencontre du 04 avril 2019, présidée par SE Amadou GON COULIBALY, Premier Ministre de la République de Côte d’Ivoire, un accord a été trouvé de travailler, dorénavant, dans un cadre de concertation dont les termes de référence devraient être adressés aux organisations politiques, par le Gouvernement », indique le secrétaire exécutif, Maurice Kakou Guikahué, dans un communiqué dont KOACI s’est procuré copie.

D’ailleurs le 15 mai 2019, par correspondance N* 00137/PDCI-RDA/SE/dk, la Direction du PDCI-RDA dit avoir exprimé au Gouvernement, son attente du projet des termes de références promis.

« C’est dans cette attente de la tenue de ses promesses par le Gouvernement que le PDCI-RDA apprend qu’il fait des blocages avec des préalables. Le PDCI-RDA, voudrait marquer sa grande surprise devant une telle information et porter à  la connaissance de l’opinion nationale et internationale ses exigences d’un dialogue franc et sincère qui puisse aboutir à  des résultats concrets dans l’intérêt supérieur de la Nation », a conclu Guikahué.

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Refus de participer au dialogue sur le réexamen de la CEI, le PDCI marque sa grande surprise devant une telle information
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
kilicoly@gmail.com
Là -là , qui des deux camps tentent de mentir à  l'opinion ? Allez ! Sortez les éléments de preuve pour mettre le cul du fieffé menteur dehors une fois pour toutes. On est vraiment fatigué de la mauvaise fois qui prend malheureusement de l'ampleur dans notre pays.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Guikahué cacahuète le petit porte canari du vieux roitelet aigri Bédié... D'une façon ou d'une autre, on avancera sur ce dossier. On ne laissera pas dans notre beau pays une minorité d'aigris, haineux, anciens pilleurs et minables bloquée l'avancée du pays. Les élections de 2020 seront organisées à  temps avec une CEI et le peuple ivoirien votera... Votre peur du un coup KO vous perdra car la chaise vide reste vide.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
IvoirienPursang
Tous les ivoiriens connaissent le menteur en chef de ce pays, alors qui le fréquente, lui ressemble. Je dis ça mais mais je dis rien.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Cerveau
Pédé101, Par le Urnes ou par la rue vous allez détaler c'est pas du jeu
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter