Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  La gestion des huiles usagées et huiles noires de vidange au centre des débats
 

Côte d'Ivoire : La gestion des huiles usagées et huiles noires de vidange au centre des débats

 
 
 
 8222 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 27 juin 2019 - 22:15

© koaci.com --Jeudi 27 Juin 2019—En Côte d'Ivoire la problématique de la gestion des huiles usagées provenant des véhicules et autres engins motorisés reste toujours cruciale.


Compte tenu de leur dangerosité et dans un souci de protéger l’environnement et la santé des populations, le ministère de l'Environnement et du développement durable à  travers la Direction des déchets industriels et substances chimiques a organisé ce jeudi à  la Chambre de commerce et d’industrie à  Abidjan, un atelier d’information et de sensibilisation pour une gestion écologiquement rationnelle de ces huiles.


L'atelier a mobilisé les divers acteurs de la filière qui ont été sensibilisés et informés de façon adéquate sur la politique de gestion des huiles usagées en Côte d'Ivoire, la dangerosité et le recyclage de ces huiles.


L'atelier a également servi de plateforme de communication et d'échanges entre administration, les producteurs et les recycleurs d'huiles usagées.


Kaba Nasseré, Directrice de cabinet adjoint du ministère de l'Environnement et du développement durable a à  l'occasion énuméré des comportements à  éviter par les acteurs.


 
«Les huiles usagées sont classées dans la catégorie des déchets industries dangereux. Lorsqu’elles sont éliminées de façon inadéquate, elles sont nocives pour l’environnement et la santé humaine. La combustion non contrôlée, la mise en décharge, l’épandage d’huile usagée sur les routes pour contrer la poussière, l’élimination directe au sol, dans les égouts ou dans les eaux naturelles sont des pratiques à  éviter. Un déchet se gère et cela de plusieurs façons : par la prévention, le recyclage, la valorisation énergétique ou par l’élimination», a-t-elle indiqué.


Kaba Nasseré a rappelé en outre que les entreprises sont responsables de leurs déchets et que toute démarche de gestion de ces déchets doit se faire conformément aux lois et règlement en vigueur.


Selon elle, face à  la multiplicité et à  la disposition géographique des producteurs de ces déchets détenus souvent en petites quantités, la Côte d’Ivoire s’est dotée d’une réglementation spécifique pour la collecte et le traitement de la valorisation des huiles usagées.


 
«Nous invitons à  gérer vos huiles usagées selon la réglementation en vigueur pour le bien être de tous. Remettez vos huiles à  des entreprises agrées et demandez des agréments si vous souhaitez exercez dans la filière de collecte et ou de traitement des huiles usagées," a-t-elle conseillé.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Violences de la présidentielle 2020, les responsables politiques doivent ils être jugés ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Jean-Louis Gasset nouvel entraineur des éléphants, bon choix?
 
959
Oui
22%  
 
3269
Non
74%  
 
169
Sans Avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : La gestion des huiles usagées et huiles noires de vidange au centre des débats
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKA BLAH
Toutes ces réunions coûteuses sont INUTILES .Cherchez d'abord á rendre nos villes propres comme au Ghana voisin. Lorsqu'on quitte les belles voies et boulevards, on s'en rend compte que la ville d'Abidjan "est pourrie"
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter