Ghana Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana : Affaire Coup d'Etat, les accusés chargés
 

Ghana : Affaire Coup d'Etat, les accusés chargés

 
 
 
 6931 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 25 septembre 2019 - 12:33

Les accusés (ph)


Les trois personnes détenues pour avoir tenté d'attaquer la présidence ont été inculpées par un tribunal à Kaneshie, Accra, pour cinq chefs d'accusation.


Le tribunal a placé les trois personnes en détention provisoire après que leurs accusations leur ont été lues et traduites dans deux langues locales, Ewé pour Kafui et Twi pour Debra. Ils vont recomparaitre devant le tribunal dans deux semaines.


Les cinq chefs d’accusation se présentent comme suit :


1. Complot en vue de commettre un crime - Fabrication d’armes et de munitions sans autorisation légitime.

2. Complot en vue de commettre un crime - Possession d’explosifs et d’armes à feu sans autorisation légitime.

3. Fabrication d’armes à feu sans autorisation légale.

4. Fabrication d’explosifs et de munitions sans autorisation légale

5. Possession d'explosifs et d'armes à feu.


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


L’accusation de « trahison » à laquelle le gouvernement ghanéen a fait référence après l’arrestation des trois personnes détenues n’a pas été retenue. Le gouvernement a annoncé le lundi dernier qu'une attaque a été planifiée sur le 19 Septembre 2019 et a été déjouée contre le Jubilee House, la présidence du pays, par une équipe composée des agents du service de renseignements.


Contre les cinq charges retenues contre les suspects, Victor Adawudu, lavocat des accusés a déclaré que ses clients nient totalement la possession de la plupart des armes trouvées dans le local du centre sanitaire Citadel Hospital à Alajo, un quartier populaire à Accra et présentées par le gouvernement pour étayer ses affirmations selon lesquelles ses clients tentaient de déstabiliser le pays.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Les trois personnes arrêtées et accusées pour possession présumée d'armes, d'engins explosifs et de munitions à Alajo et Bawaleshie, dans la région du Greater Accra, ont été placées sous la garde du Service National Investigations (BNI).


 

Les suspects sont Frederick Yao Mac-Palm, un médecin, Donya Kafui, alias Ezor, (un fabricant d'armes local) et Bright Allan Debrah Ofosu, un gestionnaire de fret.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana


- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 

ARTICLES ASSOCIÉS

 
 
  Ghana : Coup d'Etat déjoué au Ghana
Quelques armes saisies (ph)Le ministre ghanéen de l’Information, Kojo Oppong Nkrumah, a révélé que des militaires, dont un officier, sont en...
Ghana | Politique      il y a 1 an
 
  Ghana: Coup d'Etat déjoué, la tension monte à l'approche de la présidentielle de...
Certains suspects (ph)L’affaire du complot de tentative de coup d’Etat révélée par le gouvernement ghanéen suscite des réactions dans le pay...
Ghana | Politique      il y a 1 an
 
 
 
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Ghana : Affaire Coup d'Etat, les accusés chargés
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Bizarre tout ça... En tant qu'observateur, voici le pays où je m'y attendais le moins... Mais bon... (Je me demande si les maudits sauvages exilés d'un parti de crabe ivoirien dont je tairai le nom n'ont pas apporté la poisse politique dans ce pays... En effet, il n'y a que le chaos quand ces maudits sauvages animaux sont autour...) On observe...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LICOUL2000
ah, on vous a pas vu commenter les deux précédents articles sur le coup d'Etat manqué au Ghana, oups ils étaient payants. J'avais oublié qu'au delà de votre bêtise mesurable depuis des mois, vous êtes un gros radin.
 
 il y a 1 an
SRANBLE DEH
Il est vraiment plus bête que l'âne.
 
 il y a 1 an
BenMar87
Le Ghana ne mérite pas cela...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
Rien á avoir avec un coup d'Etat
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement