Burkina Faso Santé
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso: Santé, des organisations appellent à une reprise dialogue social avec le gouvernement
 

Burkina Faso: Santé, des organisations appellent à une reprise dialogue social avec le gouvernement

 
 
 
 1303 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 08 octobre 2019 - 14:35

le Syndicat des médecins du Burkina


La Commission nationale des droits humains (CNDH) et le Syndicat des médecins du Burkina (Symeb) ont appelé le gouvernement à la reprise du dialogue avec les acteurs de la santé confronté à une grave crise qui entrave l’accessibilité des soins.


Depuis le mois de mai 2019, le secteur de la santé est confronté à une grave crise qui entrave la jouissance du droit à la santé au regard des difficultés qu’éprouvent les populations à accéder aux soins dans les établissements publics de santé sur l’ensemble du territoire national.


Dans un communiqué, la Commission nationale des droits humains (CNDH) a interpellé les syndicats de la santé et le gouvernement sur les conséquences dramatiques de cette crise sur la vie et la santé des populations en les invitant à ‘’renouer le dialogue pour trouver des points d’accord réalistes en vue d’une sortie rapide de crise permettant de mettre fin aux souffrances des populations’’.


 

Les syndicats du secteur de la santé observent un mouvement d’humeur pour exiger l’application protocole d’accord contenant la mise en œuvre de la fonction publique hospitalière (FPH) qui accorde de meilleures conditions de vie et de travail aux agents de la santé.


Plus d’une année après la signature du protocole d’accord, et malgré les multiples interpellations des syndicats du secteur de la santé, l’application de la FPH qui se devait être un tremplin pour revitaliser les hôpitaux et booster les reformes liées à l’organisation du travail dans le secteur de la santé est sans cesse reportée par le gouvernement, a dénoncé le Syndicat des médecins du Burkina (Symeb).


Face à cette inertie, les syndicats du secteur de la santé ont ainsi entrepris plusieurs actions pour attirer l’attention du gouvernement.


‘’Nous en appelons donc au gouvernement pour une reprise conséquente et sincère du dialogue social en vue de la résolution des problèmes soulevés’’, a écrit le Secrétaire National à l’information du Syndicat des médecins du Burkina (Symeb), Dr Relwendé Aristide Yaméogo. 

 

‘’Nous nous réservons le droit de mener les actions nécessaires pour l’aboutissement de nos préoccupations urgentes pour une mutation profonde du système de santé au profit des populations désireuses de soins de qualité’’.


Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement