Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: A Adzopé, Emmanuel Monnet exprime toute sa gratitude à Ouattara et plaide pour la libération de Roger Dakoury
 

Côte d'Ivoire: A Adzopé, Emmanuel Monnet exprime toute sa gratitude à Ouattara et plaide pour la libération de Roger Dakoury

 
 
 
 5568 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 28 octobre 2019 - 08:30

Léon Emmanuel Monnet au stade Alassane Ouattara d'Adzopé (Ph KOACI)


Membre de la deuxième vague des exilés proches de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo qui a regagné le 26 septembre 2019 dernier Abidjan, Emmanuel Monnet a été célébré par ses parents de la région de la Mé.


C’est au cours d’une cérémonie de purification tenue au stade Alassane Ouattara d’Adzopé le samedi dernier que l’ancien ministre chargé des mines et du pétrole de Laurent Gbagbo s’est exprimé officiellement depuis son retour de huit (8) années et demi d’exil à Accra au Ghana, comme constaté sur place par KOACI.


Son retour d’exil, Emmanuel Monnet le place sous le sceau de la réconciliation et la cohésion social voulues selon lui par les deux anciens présidents Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié.


«Nous exilés, nous sommes tous rentrés au pays dans un esprit de réconciliation sans esprit de revanche ni de vengeance», lâche-t-il.

Un retour favorisé selon le proche de Gbagbo à la prise de l’ordonnance d’amnistie du chef de l’Etat et aussi à l’acquittement le 15 janvier dernier par la CPI de l’ancien président ivoirien.


Emmanuel Monnet n’a pas manqué devant ses parents de témoigner toute sa gratitude au chef de l’Etat Alassane Ouattara et à tout son gouvernement pour avoir favorisé le retour des exilés dans leur pays.


 

«Je tiens à témoigner au nom de l’ensemble des ex-exilés de notre gratitude au chef de l’Etat pour la prise de l’ordonnance et à exprimer nos sincères remerciements aux autorités gouvernementales et au HCR qui ont facilité notre retour le 26 septembre dernier. Je profite de cette occasion pour réitérer auprès des autorités de tutelle le dossier de l’école des enfants de l’exil», a-t-il affirmé.


«En quittant nos domiciles pour l’exil au mois d’avril 2011, les esprits chagrins avaient pronostiqué un aller sans retour. Le retour est donc la sortie d’une obscurité symbolique », poursuit cet irréductible de Laurent Gbagbo.


L’acquittement de Laurent Gbagbo par la CPI, un facteur qui selon Emmanuel Monnet a déterminé son retour au pays.


«Le 15 janvier 2019 le juge de la CPI a prononcé l’acquittement du président Laurent Gbagbo. Ce jour-là, le monde entier a été témoin de l’explosion de joie des Ivoiriens. Nous étions nombreux à nous sentir innocentés, blanchis. La décision de mon retour a été déterminée ce jour du 15 janvier 2019. Avec d’autres responsables, nous avons sillonné les camps pour sensibiliser les réfugiés au retour d’autant plus que l’ordonnance d’amnistie courait depuis août 2019.», a-t-il soutenu.


 

« Notre séjour de près de 9 ans à l’étranger était un exil politique. Nous étions recherchés parce que proches du président Laurent Gbagbo. Aujourd’hui Laurent Gbagbo est libre et malgré le poids des injustices qu’il a subi, il dispose le FPI, son Parti pour appeler à la réconciliation avec le PDCI-RDA du président Henri Konan Bédié, les deux leaders à créer les conditions d’une démocratie renforcée dans notre pays», a déclaré l’ancien ministre de Gbagbo.


Enfin, Léon Emmanuel Monnet a plaidé auprès des autorités ivoiriennes le cas de Roger Dakoury, condamné à son retour d’exil à 18 mois de prison ferme pour avoir été auteur d’un accident de circulation qui a coûté la vie à deux (2) personnes.


«Le sort qui est fait à notre frère Dakoury nous interpelle. Après près de 9 ans d’exil, 18 mois de prison donc d’exil prolongé rendent la coupe difficile à avaler. Nous espérons que les autorités prendront en compte toutes les démarches que nous sommes en train de faire pour que notre frère Dakoury Roger nous rejoigne pour la fin de l’exil. Une telle démarche serait une motivation supplémentaire pour le retour du reste des exilés.», a-t-il plaidé.


Jean Chrésus 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Indépendance, invités, Gbagbo et Bédié se sont-ils arrangés pour faire fond bond à Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Grace présidentielle accordée, deal avec Ouattara, Gbagbo a-t-il eu c...
 
2122
Oui
48%  
 
2151
Non
49%  
 
126
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: A Adzopé, Emmanuel Monnet exprime toute sa gratitude à Ouattara et plaide pour la libération de Roger Dakoury
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRANBLE DEH
C'est ça l'ivoirien.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Encore un autre membre de la secte des anciens minables pilleurs. Ko ministre du pétrole... Oui, notre pétrole que ces voleurs ont transformé en canari de mine d'or pour leurs pillages et financement occule tout azimut... En tant qu'observateur, je dois dire tout de même que sa reconnaissance de la magnanimité du PR Ouattara est sage... L'exil l'a transformé positivement donc...On avance...
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRANBLE DEH
Ce sont tes excréments qui alimentent ton cerveau ou quoi? Au temps du woody on avait des infos sur ce que générait le Pétrole, mais depuis cet usurpateur, ce voleur professionnel est là, aucune information sur les ressources générées par le Pétrole, ce sont que des scandales à répétition à PRETOCI et la GESTOCI où plus de 1000 milliards ont été détournés. Mais ça, silence Radio le procureur Adou n'entend rien, ne voit rien...
 
 il y a 2 ans
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter