Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: À Treichville, une opération de traque de « gnambros », des dizaines de personnes interpellées gardées à vue
 

Côte d'Ivoire: À Treichville, une opération de traque de « gnambros », des dizaines de personnes interpellées gardées à vue

 
 
 
 6476 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 19 novembre 2019 - 16:44

vue de la présence des forces de l'ordre et de sécurité à Treichville pour l'opération anti gnambros (Ph KOACI)


Les « gnambros, syndicats illégaux de transporteurs Ndlr » malgré les mesures de suspension de leurs activités prises par les autorités compétentes continuent d’exercer.


Les opérations de sécurisation des gares et les opérations anti gnambros qui ont été lancées il y a quelques semaines à Abidjan et qui au constat avait suscité un grand espoir, peinent sur le terrain à produire les résultats escomptés.


Les gnambros continuent toujours de se faire remarquer dans certaines communes du district d’Abidjan.


À Treichville, il y a quelques jours, à la gare routière de Bassam, un affrontement entre les gnambros et les syndicats reconnus, avait fait des blessés et des dégâts.


 

Le maire de la commune de Treichville avait à cette occasion pris un arrêté pour suspendre les activités syndicales de transport, en vue d’une réorganisation.


Malgré cette mesure, les gnambros continuent d’exercer dans la commune. Hier lundi 18 novembre 2019, dans la matinée, les forces de sécurité ont lancé une opération de sécurisation des gares routières, depuis la Gare de Bassam jusqu’au rond-point Anani, apprend KOACI de sources sécuritaires.


L’opération a également pour but selon les informations en notre possession de réduire la nuisance de personnes dites gnambros a permis d’interpeller des dizaines de personnes pour contrôle d’identité et d’autres ont été gardées à vue.


 

Dans le district d’Abidjan, malgré les mesures d’interdiction des activités des gnambros prises par certains maires, ces personnes aux activités nuisibles souvent pour la population continuent d’exercer leurs activités en installant des « gares sauvages ».



Jean Chrésus 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan, de la provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Crise de royauté chez les Baoulés, les politiciens tirent les ficelle...
 
3152
Oui
70%  
 
1213
Non
27%  
 
116
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: À Treichville, une opération de traque de « gnambros », des dizaines de personnes interpellées gardées à vue
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
NETTOYAGE... NETTOYAGE... NETTOYAGE... Merci aux autorités... On est ensembles... Incompréhensible que le régime de fainéants et minables précédent n'ait rien fait pour contrer ce phénomène quand il plantait ces racines.... Aujourd'hui nous devons y faire face... On observe...
 
 il y a 4 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRANBLE DEH
Allez dans leur fief à Abobo, il faut lutter contre ce phénomène à partir de la racine et non par les branches. Vous aviez peur ou quoi? Partez à Abobo, nettoyez y et on entendra plus parler de "Gnambros".
 
 il y a 4 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter