Centrafrique Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Centrafrique: La CPI confirme les charges contre Alfred Yekatom et Patrice-Edouard Ngaïssona
 

Centrafrique: La CPI confirme les charges contre Alfred Yekatom et Patrice-Edouard Ngaïssona

 
 
 
 2268 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 10 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 12 décembre 2019 - 10:46

Alfred Yekatom et Patrice -Edouard Ngaïssona



La cour pénale internationale (CPI) a confirmé une partie des charges contre les deux chefs de milices centrafricains accusés de crimes de guerre et crimes contre l'humanité présumés .


Selon le communiqué daté du 11 Décembre,la Chambre préliminaire II de la CPI a rendu une décision unanime confirmant partiellement les charges de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité portées par le Procureur à l'encontre d'Alfred Yekatom et de Patrice -Edouard Ngaïssona et les a renvoyés devant une Chambre de première instance.


 

Les deux miliciens anti-balaka centrafricains seront donc jugés à La Haye pour des crimes contre l’humanité et des crimes de guerre commis en 2013 et 2014.


Les juges ont confirmé l'intégralité des charges contre Alfred Yekatom, tandis qu'une partie a été retenue pour Patrice-Edouard Ngaïssona.


Ils estiment que l’accusation n’a pas apporté la preuve de sa responsabilité dans l’enrôlement d’enfant de moins de 15 ans au moins .


Agé de 52 ans M. Ngaïssona est soupçonné d'avoir commis ou aidé à commettre des crimes de guerre et crimes contre l'humanité dans l'ouest de la République centrafricaine entre septembre 2013 et décembre 2014.


M. Yekatom, 44 ans, surnommé "Rambo" en Centrafrique, a été remis à la Cour pour sa responsabilité pénale présumée dans des crimes de guerre et crimes contre l'humanité commis dans la même zone.


 En Février, la CPI avait annoncé qu'elle joindrait les deux affaires afin d'accroître l'équité et la rapidité de la procédure.


 
CPI
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Réussir à "casser" 500 bureaux de vote le 31 Octobre, objectif que peut atteindre l'opposition?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Après Soro, Bédié est-il entrain de "tuer" politiquement Affi N'Guess...
 
3852
Oui
76%  
 
1101
Non
22%  
 
128
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement