Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : La présidence rejette  les propos  « surprenants » d'Emmanuel Macron
 

Cameroun : La présidence rejette les propos « surprenants » d'Emmanuel Macron

 
 
 
 2061 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 9 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 26 février 2020 - 10:20

 Présidence de la république du Cameroun(Ph) 



Lundi soir, la présidence de la République du Cameroun a rejeté les « allégations mensongères » du « prétendu » activiste camerounais et les propos « surprenants », d’Emmanuel Macron


" La présidence de la République du Cameroun réitère l’appel lancé le 10 septembre 2019 par le chef de l’Etat aux pays qui abrite les promoteurs de la haine et de la violence au Cameroun, d’agir contre ces criminels et leur demande de se garder de se laisser instrumentaliser par leur propagande mensongère ", indique un communiqué transmis signé de Ferdinand Ngoh Ngoh, le secrétaire général de la présidence.


Lundi, des centaines de jeunes camerounais ont manifesté dans le calme devant l’ambassade de France, contre les propos d’Emmanuel Macron tenus samedi au salon de l’agriculture.

Plus de 1500 manifestants selon les organisateurs et moins de 800 selon la police.  

Ce mardi, une grande manifestation est annoncé sur la principale avenue de Yaoundé. Les organisateurs disent vouloir tordre le cou au néocolonialisme


 

Samedi, au salon de l’agriculture, le président français avait fait des révélations d’ingérences sur les affaires internes d’un pays souverain.


Macron avait affirmé exercer des " pressions " sur son homologue camerounais, afin d’obtenir la libération d’opposants.

Réagissant aux propos du " prétendu" activiste Macron avait dénoncé le massacre de 22 personnes à Ngarbuh dans le Nord-ouest.

 

Dimanche, le gouvernement avait réagi aux propos du président français. 

Selon le gouvernement camerounais 5 personnes avaient malheureusement perdu la vie dans un " malheureux incident ", lors d’une opération de sécurisation de l’armée camerounaise. 


S’agissant de la libération des prisonniers politiques, René Emmanuel Sadi a déclaré qu’ "accéder à des sollicitations émanant d’amis anciens et sûrs n’est nullement céder à la pression>". 



 


Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com- 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Cameroun : La présidence rejette les propos « surprenants » d'Emmanuel Macron
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement