Togo Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo : Agbéyomé visé par une levée de son immunité et poursuites, Mgr Kpodzro en défense
 

Togo : Agbéyomé visé par une levée de son immunité et poursuites, Mgr Kpodzro en défense

 
 
 
 3019 Vues
 
  4 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 11 mars 2020 - 16:21

Agbéyomé Kodjo (ph)


L’après élection présidentielle du 22 février 2020 au Togo génère au jour le jour son lot de critiques et de félicitations mais aussi une contestation post-électorale qui se dessine peu à peu.


Le député Agbéyomé Kodjo, celui qui est le président du parti d’opposition Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement (MPDD) et par ailleurs le « Président autoproclamé » est dans le collimateur du Procureur de la République qui n’attend que la levée de son immunité parlementaire pour que le ministère public lance des poursuites pénales contre lui afin qu’il réponde des faits délictuels et criminels


En attendant l’issue de cet imbroglio, l’ancien archevêque de Lomé, Mgr Philippe Fanoko Kpodzro, a pris la défense d’Agbéyomé et rejette les accusation formulées contre lui et dit prêt à l’accompagner en prison.


A l’origine de cette affaire qui vise la levée de l’immunité parlementaire du député du MPDD, faisons remarquer qu’il est accusé d’avoir adressé un message aux forces de défense et de sécurité en sa qualité de futur Président de la République alors qu’il était en campagne en « faisant abusivement usage des symboles de l’État, tout comme lors de son investiture à la paroisse Saint Kizito par Mgr Kpodzro ».


Le procureur a rappelé que cette situation a nécessité l’intervention du ministère de la Justice le 6 mars 2020 à titre de rappel à la loi à tous les acteurs politiques mais le « député Agbéyomé Kodjo a persisté dans ses propos et agissements en s’autoproclamant Président de la République élu du 22 févier 2020, préalablement à la proclamation des résultats provisoires par la CENI ».


 

Des faits reprochés à Agbéyomé, le procureur a allongé la liste en ces termes « Après avoir procédé à la nomination le 2 mars 2020, d’un supposé Premier ministre en la personne du sieur Antoine Koffi Nadjombé, il s’est adressé le 3 à la nation et aux forces armées togolaises invitant celles-ci à se mobiliser autour de sa personne de prétendu chef d’État et chef suprême des armées ».


Au regard des accusations listées après la proclamation des résultats définitifs par la Cour Constitutionnelle, le procureur a déduit que les propos et agissements d’Agbéyomé « rentrent dans les prévisions des dispositions pénales et reçoivent les qualifications de troubles aggravés à l’ordre public, de diffusion de fausses nouvelles, de dénonciation calamiteuse et d’atteinte à la sûreté et la sécurité intérieure de l’État ».


Mgr Kpodzro au secours d’Agbéyomé


En prenant ce mercredi la défense de l’ancien Premier ministre Agbéyomé, Mgr Kpodzro a déclaré avoir appris dans la soirée d’hier mardi soir qu’Agbéyomé est convoqué ce mercredi à l’Assemblée nationale pour qu’on lui enlève l’immunité parlementaire dont il jouit.


Réagissant à la suite de cette convocation, Mgr Kpodzro a déclaré que « Ce n’est pas lui qu’on doit accuser. S’ils viennent le chercher, ils doivent me prendre en premier lieu. Il ne bougera pas sans moi.... Ils marcheront sur mon cadavre avant de bouger. On l’accuse d’avoir exploité de façon abusive les insignes de la nation. Ce n’est pas lui qui l’a fait, c’est moi. En tant que berger, je peux le faire et je suis prêt à donner ma vie ».


Le candidat de la dynamique Mgr Kpodzro est accusé d’avoir adressé un message aux forces de défense et de sécurité en sa qualité de futur Président de la République alors qu’il était en campagne en « faisant abusivement usage des symboles de l’État, tout comme lors de son investiture à la paroisse Saint Kizito par Mgr Kpodzro ».


 

Sur les autres accusations et ce qui est du cas des insignes de l’Etat, Mgr Kpodzro a fait savoir que c’est lui qui a donné le drapeau togolais au « candidat unique pour qu’il triomphe et ramène la victoire » et qu’en clair l’Etat doit accuser et non le candidat. Quant à la déclaration d’Agbéyomé aux forces de défense et de sécurité, Mgr Kpodzro a estimé que ce n’est pas une transgression car elle est adressée aux soldats qui sont des togolais comme tous les autres.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana


- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire : Communication sur les réseaux sociaux, le RHDP annonce...
 
 
Côte d'Ivoire : Communication sur les réseaux sociaux, le RHDP annonce avoir renversé la tendance et prévient que « le parti au pouvoir ne fera pas de cadeaux à quelques adversaires que ce soit »
Politique
 
Côte d'Ivoire: Etant libre de mouvement, la JFPI Gbêkê : « Gbagbo ser...
 
 
Côte d'Ivoire: Etant libre de mouvement,  la JFPI Gbêkê : « Gbagbo sera accueilli à Bouaké »
Côte d'Ivoire : Pour préparer une victoire de Gon depuis Bouaké, des secrétaires en mission
Politique
Côte d'Ivoire : Pour préparer une victoire de Gon depuis Bouaké,...
Côte d'Ivoire il y a 13 heures
 
Sénégal : La prolongation de l'etat d'urgence serait une violation de la constitution
Politique
Sénégal : La prolongation de l'etat d'urgence serait une violatio...
Sénégal il y a 14 heures
 
Côte d'Ivoire : Blé Goudé : « Quand on veut aller dans un village, on parle avec le chef du village »
Politique
Côte d'Ivoire : Blé Goudé : « Quand on veut aller dans un village...
Côte d'Ivoire il y a 18 heures
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Togo : Agbéyomé visé par une levée de son immunité et poursuites, Mgr Kpodzro en défense
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Catapilar
Le voleur d'élections Faure Gnassingbé veut-il emprisonner le vainqueur Agbéyomé Kodjo?
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Décidément, ils apprennent vite de la politique Ivoirienne. Des gens se croient au-dessus des lois et s'adonnent à tout à cause d'immunité... C'est bien... On avance...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
L'instrumentalisation de la justice est le sport préféré de ces dictateurs voleurs d'élections. C'est le monde qui marche sur la tête...en Afrique, ce sont les délinquants notoires qui emprisonnent les vrais élus du peuple. Nous en avons un en CIV (devenu DRAMANISTAN).
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Catapilar
Bien dit. Merci.Si Faure Gnassingbé sait qu'il a gagné avec 72,36% pourquoi on refuse aux gens de manifester? Pourquoi coupe t'on internet et le téléphone au Togo?
 
 il y a 2 mois
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Gbagbo et Blé Goudé vont-ils faire les yeux doux à Ouattara juste pour leur retour au Pays ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Avant son départ, Alassane Outtara doit-il accepter de discuter avec...
 
2120
Oui
58%  
 
1428
Non
39%  
 
128
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement