Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun   : Crise anglophone, le Conseil de sécurité désapprouve la partition du pays
 

Cameroun : Crise anglophone, le Conseil de sécurité désapprouve la partition du pays

 
 
 
 2111 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 13 mars 2020 - 09:52

Trois des cinq pays membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU viennent de désapprouver la partition du Cameroun.

La Chine, la Russie et les Etats-Unis ont exprimé leur soutien sur l’indivisibilité du Cameroun lors de la plus récente réunion du conseil de sécurité.


Au cours d’une réunion consacrée à la paix et la sécurité en Afrique mercredi, le président du conseil de sécurité a déclaré que l’organe réaffirmait son attachement à la souveraineté, à l’intégrité et à l’indépendance de tous les Etats conformément à la charte des Nations unies.  


Pour le conseil de sécurité, "c’est aux Etats membres qu’il incombe en premier de lutter contre les actes de terrorisme."

Tibor Nagy, sous-secrétaire d'Etat américain pour les affaires africaines, a souligné devant les médias, la nécessité pour le Cameroun de rester indivisible.


"Nous soutenons un Cameroun unifié. (…) La dernière chose dont l’Afrique a besoin c’est d’un nouvel Etat qui générera pauvreté et misère", a-t-il déclaré le 4 mars dernier au Wilson Center de Washington.


Tibor Nagy a poursuivi en indiquant que son pays va accompagner le Cameroun dans le processus de transfert du pouvoir aux collectivités territoriales décentralisées.


 

L’initiative d’une réunion du conseil de sécurité sur la crise humanitaire qui secoue les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest depuis fin octobre 2016, a été portée par les Etats-Unis.

Les Usa ont rejoint la Chine et la Russie qui s’opposent à toute intervention humanitaire au Cameroun. 


Le 4 mars dernier, Anatoliy Gennadrevitch Bashkine, ambassadeur de Russie au Cameroun avait réaffirmé le principe de " non-ingérence " dans les affaires intérieures d’un pays souverain.


 Il s’agit donc d’une grosse désillusion pour les séparatistes qui souhaitent une partition du pays depuis le déclenchement de la crise anglophone en fin octobre 2016.


Lire aussi : https://www.koaci.com/article/2020/03/05/afrique/politique/cameroun-la-russie-reaffirme-le-principe-de-non-ingerence-dans-les-affaires-interieures-dun-etat_139105.html


 

Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun. 

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-



 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire : Pour l'UPCI, Ouattara a choisi un « chemin périlleux d...
 
 
Côte d'Ivoire : Pour l'UPCI, Ouattara a choisi un « chemin périlleux d'un troisième mandat en invoquant une curieuse force majeur »
Politique
 
Côte d'Ivoire : Le porte parole du RHDP Adjoumani salue la décision de...
 
 
Côte d'Ivoire : Le porte parole du RHDP Adjoumani salue la décision de Ouattara et renvoie au Conseil constitutionnel le débat de l'éligibilité
Côte d'Ivoire : 1er mandat de Ouattara dans la 3ème République, réaction de EDS
Politique
Côte d'Ivoire : 1er mandat de Ouattara dans la 3ème République, r...
Côte d'Ivoire il y a 15 heures
 
Côte d'Ivoire : Soro appelle les ivoiriens à défendre dans la dignité l'indépendance du pays
Politique
Côte d'Ivoire : Soro appelle les ivoiriens à défendre dans la dig...
Côte d'Ivoire il y a 16 heures
 
Côte d'Ivoire : Des partisans de Gbagbo appellent à une manifestation à Yopougon, la place Cp1 quadrillée
Politique
Côte d'Ivoire : Des partisans de Gbagbo appellent à une manifesta...
Côte d'Ivoire il y a 18 heures
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Cameroun : Crise anglophone, le Conseil de sécurité désapprouve la partition du pays
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Le Cameroun ne doit pas être divisé.... C'est stupide d'entendre des mots comme "Amazonie", "Togoland"...... Nous devrons plutôt penser á retracer nos frontières en Afrique si cela est possible..... nos colons ont tracé nos frontières sans notre avis et nos cultures en Afrique.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Face à un cas de force majeure, Alassane Ouattara candidat à la présidentielle, bon choix?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Ecarté de son poste, Blé Guirao a-t-il bien fait de suivre Mabri Toik...
 
2282
Oui
51%  
 
2087
Non
46%  
 
123
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement