Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Covid-19, depuis Yopougon, le cri d'alarme des vendeuses de porc  « Pensez un peu à nous et à nos enfants   »
 

Côte d'Ivoire : Covid-19, depuis Yopougon, le cri d'alarme des vendeuses de porc « Pensez un peu à nous et à nos enfants »

 
 
 
 6603 Vues
 
  9 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 07 avril 2020 - 14:07

Delphine Bah, présidente des vendeuses de porc de Yopougon, place CP1 ce mardi (Ph KOACI)


La commune populaire de Yopougon, au-delà de ses points d'ambiance est également connue pour sa spécifité en matière de cette spécialité culinaire. 


La viande de porc, dans toutes les recettes qu'on pourrait imaginer, ces bonnes dames, en ont le secret.

Des quartiers populaires de Sicogi, CP1, Gesco, Gabriel-Gare, pour les lieux de référence, les autres quartiers de la commune la plus peuplée d'Abidjan ne sont pas en reste de la commercialisation de la viande de cochon.


Elles sont nombreuses ces dames réunies au sein de plusieurs associations de vendeuses de la viande de porc à Yopougon, qui, au-delà de plus de vingt (20) années dans le domaine, n'ont que cette activité pour, veuves, ou encore mères solitaires pour la plupart subvenaient aux besoins de leurs petites familles.


Sauf que face à la crise sanitaire due au virus du Covid-19, ces dames broient du noir depuis plusieurs jours.

À l'épreuve entre les mesures restrictives et la baisse considérable de l'activité économique dans la commune depuis l'apparition du Coronavirus, ces vendeuses de la viande de cochon tirent pour la plupart le diable par la queue.


 

Ce jour, mardi, à la rencontre de certaines femmes, qui, face à la pire réalité d'une maisonnette en manque de nourriture prennent le risque de venir vendre leurs marchandises en stock, c'est un cri d'alarme qu'elles lancent.

Pour Delphine Bah, présidente des vendeuses de porc à la place CP1 de Yopougon Sicogi, les temps sont mauvais.


"Depuis plus de 20 ans que je suis dans ce commerce, c'est la première fois que nous rencontrons une telle crise. Même au temps de la grippe porcine, on n'a pas ressenti un tel impact sur nos activités. Aujourd'hui la réalité du Coronavirus nous laisse sans voix. On est obligé de faire des bras de fer avec les forces de l'ordre pour venir vendre nos stocks de marchandises parce qu'on y est obligé. Il n'y a rien dans nos greniers et nous avons des charges, c'est vraiment difficile", avance-t-elle.


"Le Premier ministre Amadou Gon a dit lors de son adresse à la nation que le gouvernement allait venir en aide à certains secteurs informels. Nous nous sommes en association et cela fait plus de 20 années que nous sommes dans cette activité, en tout cas on espère ne pas être oublié face à cette situation difficile que nous vivons et que vit la majorité des Ivoiriens. En tout cas pensez à nous et à nos enfants aussi", confie à KOACI la présidente des vendeuses de porc de Yopougon place CP1.


 

Ces dames, en association, face à cette réalité du Covid-19, désormais intégrée, n'ont pas manqué d'appeler à plus de sensibilisation dans leur milieu, parce qu’estiment-elles, plusieurs au début, par manque d'informations ont négligé cette pandémie.


Enfin, elles réclament de la première dame Dominique Ouattara des kits de protection et de prévention du Covid-19.


Jean Chrésus 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  9 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Covid-19, depuis Yopougon, le cri d'alarme des vendeuses de porc « Pensez un peu à nous et à nos enfants »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
oui maman mais des sauvages cassent les actions de l'etat si tu veux bien leurs parlé donner leur adressent parce que ils te prennent en otages et font croire que tout le monde est pour koudou a poy or toi tu t'en fou de ca on a meme pas besoin d'etre ado suffit d'etre ivoiriens etcccccc donc maman faut voir ca sinon faut pas t inquieter maman Dominique forcé va vous entendre mais les sauvages chiens là faites attentions ils vont prendre vos dedommagementpour aller boire et se droguer .... voila bon courage qlq qui travail la nouvelle RCI le soutient tjrs pas les fainéants cons kragbe conneries lol ...t inquiette maman poy est sous controile on va pas vous abandonner on a deja fini avec eux les travaux ont repris chape chape !!!bon courage a toi
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
sandrinekouame
Ouais, je suis d'accord.
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Maximilian
Voilà. C'est le début. Il y'aura des faillites et des licensements en masse. Et la population sera encore plus appauvrie pa ces incompétents à la tête de l'état.
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRANBLE DEH
Que disent les moutons ou rien? N'est ce pas de ce situation dont je parlais sur ce sit? Et comme d'habitude des idiots ont cru bon de m'insulter. Vous voyez la différence entre vous et nous, nous on est humain, on pense à l'humain à son bien être. Mais vous, en tout cas, votre race làaa... C'est vous qui allez nous le dire peut-être un jour.
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
@SRANBLE DEH tu parles des blakoro du stade bae ???? a cause de qui ont doit reprendre les travaux et pendant ce temps cette femmes souffre ????sinon puisque poy est la cité de l'autre prisonnier de Belgique qu'il demande a nady bamba milliardaire , ou a sa fille a qui il a acheté une maison aux usa durant ses 3 premier mois de presidence demande leur de financer cette pauvre dame !!!t inquiete pas tout sera fait mais de grace retient bien une chose ton machin la va flétrir en Belgique ko son retour donc calme toi !!!lol
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
A VRAI DIRE
Restons concentrés. Le serpent n'est pas mort. La vie est précieuse préservons là. Merci.
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
fmk
KOACI une des rares voix de masse des sans voix... merci pour tout ceux que vous aidez et à qui vous rendez service tous les jours depuis des années...
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Yakos mamans... Nous vous comprenons. C'est pourquoi nous avons insisté et demandé au gouvernement de soutenir les plus vulnérables comme vous. En principe, les 1700 milliards devraient vous inclure. Nous attendons concrètement les mesures. Mais sachez belles mamans, on est ensemble. Mais entre-temps pratiquons tout azimut la VIGILANCE... VIGILANCE... VIGILANCE... car le serpent n'est pas mort.
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
as-tu vu de tes propres yeux les 1700 milliards ?????>>> Moi je suis St Thomas ...je ne crois que quand je vois , je constate et je sens ....
 
 il y a 7 mois
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain au plus vite ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pas retrouvé, selon vous Mabri Toikeuse jouit-il d'aide du système ?
 
2140
Oui
49%  
 
2113
Non
48%  
 
142
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement