Côte d'Ivoire Sport
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Décision de la FIF d'organiser un tournoi pour la montée en Ligue1, le Stella prêt  à saisir le Conseil d'Etat, la CAF, la FIFA et le TAS
 

Côte d'Ivoire : Décision de la FIF d'organiser un tournoi pour la montée en Ligue1, le Stella prêt à saisir le Conseil d'Etat, la CAF, la FIFA et le TAS

 
 
 
 7558 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 01 juillet 2020 - 18:07

Salif Bictogo et Sinani Dosso ce mercredi à Abidjan 


Le Stella Club d’Adjamé et l’ES Bafing ne décolèrent pas suite à la décision du comité exécutif de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) d’organiser un tournoi entre les trois premiers clubs des poules de la ligue 2 pour la ligue 1.


Une décision qui passe mal auprès des présidents des deux clubs qui l’ont réitéré ce mercredi 1er juillet 2020, lors d’une rencontre avec la presse.


Le président des Magnans d’Adjamé, Salif Bictogo, entend saisir le Conseil d’Etat, la CAF, la FIFA et le TAS pour dénoncer cette décision qu’il qualifie d’arbitraire.


 

En raison de la pandémie du Coronavirus, la FIF a annoncé l’arrêt des compétitions pour la saison 2019-2020. 

Elle a déclaré le Racing Clubs d’Abidjan champion en Ligue 1 et veut organiser un tournoi pour la montée dans l’élite. Des sportifs ont aussi du mal à comprendre cette décision.


Certains évoquent une « violation des textes » car selon eux, la ligue1 et ligue 2 sont des championnats professionnels et bénéficient des même statuts. Alors pourquoi arrêter complètement la ligue 1 et vouloir jouer un tournoi en ligue 2, pendant que la pandémie sévit toujours dans le pays? Interrogent-ils.


J’espère que la FIF s’est trompée de bonne foi et qu’elle va revenir sur sa décision en annulant ce mini tournoi de montée », souligne pour sa part Dosso Sinani président du Bafing.


Donatien Kautcha, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Appels à manifester suivi de violences et de morts, Bedié et Simone Gbagbo s'exposent-ils à des poursuites judiciaires ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Confier la gestion du site internet de la CEI à une entreprise de com...
 
2139
Oui
71%  
 
870
Non
29%  
 
19
Sans Avis
1%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement