Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Le retard des chantiers de la CAN 2022 inquiète le gouvernement, fallait-il confier l'organisation d'une CAN au Cameroun ?
 

Cameroun : Le retard des chantiers de la CAN 2022 inquiète le gouvernement, fallait-il confier l'organisation d'une CAN au Cameroun ?

 
 
 
 2539 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 09 juillet 2020 - 11:31

Stade Japoma de Douala, retenu pour la Can(Ph)

Le Cameroun n’est toujours pas fin prêt pour la CAN 2022, malgré les deux précédents reports. Le bras de fer entre membres du gouvernement autour du partage des retro commissions, a un impact sur la poursuite des travaux. Les tensions sont d’ailleurs palpables.


 Si à Yaoundé, le chantier du complexe sportif d’Olembe semble avoir enfin trouvé une solution avec le remplacement de Piccini par l’entreprise Magil, à Garoua les travaux confiés à Prime Potomac sont à l’arrêt. 

La ville de Garoua dans le nord du pays fait partie des villes retenues pour la Coupe d’Afrique au Cameroun.

Selon nos informations, Ben Modo le patron de Prime Potomac, qui compte des soutiens parmi les proches collaborateurs du chef de l’Etat notamment Ferdinand Ngoh Ngoh, le secrétaire général de la présidence de la République, -plus influent maillon du fonctionnement de l’administration camerounaise-, est à l’origine de tous les blocages.


Inquiétudes 

Mercredi 8 juillet 2020, Joseph Dion Ngute le Premier camerounais a tenu une réunion à Yaoundé la capitale du pays à l’effet de désamorcer la « bombe.» 

Autour du chef du gouvernement camerounais, le ministre des Sports et de l’Education physique (Minsep), celui du tourisme et des loisirs (Mintourl) et le ministre de la santé publique. Ben Modo, DG de prime Potomac, était le seul chef d’entreprise convoqué par le gouvernement.


La raison : les chantiers dont l’entreprise qu’il dirige sont à la traine alors que ceux confiés aux autres entreprises dans la même ville sont achevés ou en voie de l’être.  


 

Lors de la rencontre, le PM camerounais a exprimé les inquiétudes et les attentes du gouvernement.

 « Chaque fois que le ministre des sports a menacé de retirer les chantiers à Prime Potomac le secrétaire général de la présidence qui est son protecteur intervient pour bloquer la procédure. Ben Modo a donc des soutiens hauts placés et voilà pourquoi il nargue certains autorités de notre pays, il fallait qu’il soit convoqué ce mercredi pour que le Premier ministre lui dise clairement que nous tenons à organiser notre CAN 2022 », affirme sous anonymat un participant à la réunion de la primature.


Après l’échec de l’organisation de la CAN 2019 repoussée en 2021 puis en 2022 pour cause de Coronavirus, le gouvernement camerounais ne veut pas perdre la face et entend livrer ses chantiers à temps.

«Prime Potomac qui n’est pas à sa première promesse, a pris des engagements devant le Premier ministre et a promis de relancer les travaux à Garoua », poursuit notre source.


Prime Potomac est en charge de la construction d’un stade d’entrainement et d’un hôtel 100 places.


En rappel, les travaux confiés à d’autres entreprises dans la ville de Garoua sont achevés. Il s’agit notamment du stade Omnisports de Garoua principal théâtre de l'événement, du stade Minajes, du stade Rayre, de l’hôtel Bénoué d’un hôtel 5 étoiles. 

Les autorités ont également accéléré les travaux d’infrastructures routières de la ville.


Une certaine opinion continue de penser que le Cameroun ne livrera jamais à temps tous les chantiers contenus dans le cahier des charges pour l’organisation de la CAN.


Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun. 

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-

  


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Face à un cas de force majeure, Alassane Ouattara candidat à la présidentielle, bon choix?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Ecarté de son poste, Blé Guirao a-t-il bien fait de suivre Mabri Toik...
 
2282
Oui
51%  
 
2087
Non
46%  
 
123
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement