Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Le GSE invite le gouvernement à faire appliquer avec fermeté les mesures restrictives édictées par le CNS
 

Côte d'Ivoire : Le GSE invite le gouvernement à faire appliquer avec fermeté les mesures restrictives édictées par le CNS

 
 
 
 6370 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 09 juillet 2020 - 17:10

Mesmin Komoe


Le Pays à ce jour a dépassé la barre symbolique des 10.000 cas.


Une situation que le Groupe Solidarité et Égalité (GSE) impute à l'allègement des mesures barrières autorisé récemment par le gouvernement en vue de donner un coup de fouet à l'économie informelle.


«Avec l’allègement des mesures barrières, nous assistons à des scènes contraires aux mesures édictées par le Conseil National de Sécurité (CNS). Il y a un relâchement, tout simplement. Les mesures sanitaires ne sont plus respectées. Cette mesure d’allègement prise en vue de donner un coup de fouet à l’économie, notamment, l’économie informelle, semble ouvrir la voie au virus, par la faute à tous. Le virus a repris du poil de la bête. À cette allure, la population s’expose, et le virus étend de plus en plus sa toile», s'est indigné Mesmin Komoé, dans un communiqué dont KOACI a reçu copie.


Le lourd tribut qu'à connu la nation lors des pluies diluviennes n'a pas laissé de marbre le GSE.


Aussi, ce démembrement de la société civile, propose t-il, pour éviter les inondations observées dans plusieurs communes de la capitale économique ivoirienne, la mise en place d’une vraie politique d’anticipation et de prévention. 


 

Le GSE souhaite dans le même élan l'érection par l'Etat d'une politique d'aménagement et un engagement des collectivités locales.


La reprise des vols aériens démarrée le 1er juillet dernier au moment où la capitale économique Abidjan est encore en isolement, pour Mesmin et ses camarades relève d'une injustice faite au plus démunis.


"Le GSE s'indigne de la reprise des vols aériens alors que le Grand Abidjan reste toujours isolé. Ce qui voudrait dire que les pauvres subiront davantage les effets de la crise aussi longtemps que cela perdurera.", s'est-il indigné.


Pour lui, la distribution gratuite et effective des cache-nez à toutes les populations devrait enfin voir le jour.


 

Enfin le GSE interpelle le gouvernement à l'effet de faire appliquer avec fermeté les mesures restrictives édictées par le CNS.


Jean Chresus




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Appels à manifester suivi de violences et de morts, Bedié et Simone Gbagbo s'exposent-ils à des poursuites judiciaires ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Confier la gestion du site internet de la CEI à une entreprise de com...
 
2139
Oui
71%  
 
870
Non
29%  
 
19
Sans Avis
1%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement