Zimbabwe Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Zimbabwe : L'ambassadeur américain traité de « voyou », réactions de Washington
 

Zimbabwe : L'ambassadeur américain traité de « voyou », réactions de Washington

 
 
 
 2944 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 29 juillet 2020 - 16:21

Brian Nichols



L'ambassadeur du Zimbabwe a été convoqué par Washington à la suite de propos jugés « offensants » du parti au pouvoir à l’ égard du diplomate américain à Harare .


 

Lundi , le porte-parole de la Zanu-PF au pouvoir avait traité l'ambassadeur américain Brian Nichols de «voyou »l’accusant d’avoir fomenté des manifestations anticorruption.

«Nos dirigeants n'hésiteront pas à lui demander de partir.S'il continue à s'engager dans des actes pour miner cette république en mobilisant et finançant des troubles, en organisant la violence et en entraînant des insurgés, nos dirigeants n'hésiteront pas à lui demander de partir», a-t-il lancé. 


«Les diplomates n'ont pas le droit de venir dans un pays et de s'impliquer dans des actions subversives


Réagissant à ces propos , Washington a annoncé avoir convoqué l'ambassadeur du Zimbabwe pour obtenir des explications.


Pour le secrétaire d'État américain adjoint pour l'Afrique, Tibor Nagor, les propos de la Zanu-PF, bien qu'ils soient tristement sans surprise, sont profondément offensants».


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Zimbabwe : L'ambassadeur américain traité de « voyou », réactions de Washington
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Manque de fiabilité à grande échelle des tests PCR, des chiffres du Covid-19 biaisés ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : La pollution de l'air vous parait elle plus dangereuse que le covid-1...
 
3342
Oui
76%  
 
958
Non
22%  
 
126
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement