Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Plus de 5 ans d'attente, les Inspecteurs du travail menacent de rentrer en grève pour la non signature du décret d'application de leur indemnités spécifiques et dénoncent leur omission
 

Côte d'Ivoire : Plus de 5 ans d'attente, les Inspecteurs du travail menacent de rentrer en grève pour la non signature du décret d'application de leur indemnités spécifiques et dénoncent leur omission

 
 
 
 5115 Vues
 
  4 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 04 août 2020 - 18:46


Les Syndicats des Inspecteurs du Travail de Côte d’Ivoire ne sont pas contents des autorités. Dans une déclaration de presse, ils expriment leur mécontentement et fustigent l’inaction des autorités face à leurs conditions délétères de vie et menacent de rentrer en grève.


Les syndicats demandent également au Gouvernement avec à sa tête le Premier-ministre, Hamed Bakayoko, de bien vouloir traiter avec bienveillance et célérité les questions urgentes et importantes qui fragilisent le fonctionnement de l’Administration du Travail.


«Voici bientôt 5 ans 2 mois que la loi n° 2015-532 du 20 juillet 2015 portant Code du Travail a été adoptée ; bientôt 5 ans 2 mois que les Inspecteurs du Travail de Côte d’Ivoire attendent la signature du décret d'application prévu à l’article 91.11 de ladite loi et qui leur alloue des indemnités spécifiques, » précisent, les syndicats dans leur déclaration signée conjointement par Missa Kouassi Olivier, Secrétaire général national adjoint du SYNINTASCI et de Lucas Antonio Abouo, Secrétaire général national de l’USINTCI.


Selon les deux responsables syndicaux, durant tout ce temps, plusieurs démarches ont été menées auprès de leur ministère, de la Primature, du ministère de la Fonction Publique et du Conseil National du Dialogue Social, mais aucune solution n'a été trouvée à leur problème.


 

«Cette situation a même été décriée, à maintes reprises, par toutes les centrales syndicales lors des fêtes du Travail. Le Gouvernement est resté de marbre face à notre situation, démontrant ainsi son mépris pour notre corporation à telle enseigne qu’aujourd’hui, les Inspecteurs du Travail ont l’impression d’avoir été abusés par le Gouvernement, » ont mentionné les deux syndicalistes.


« Pis, les Inspecteurs du Travail ont été omis dans le paiement de la prime COVID-19. Pourtant, depuis le déclenchement de la crise sanitaire liée à la maladie à Coronavirus en Côte d’Ivoire, les Inspecteurs du Travail ont été mis en mission par le Gouvernement. Ainsi, par note de service n° 00636/MEPS/CAB-1/DGT/kac du 31 mars 2020, Monsieur le Directeur de Cabinet du Ministère de l’Emploi et de la Protection Sociale les invitait à mener des visites d’inspection axées sur la vérification de la mise en œuvre des mesures prises par le Gouvernement et des consignes de santé et sécurité au travail, » ont dénoncé, les deux responsables du SYNINTASCI et de l'USINTCI.


Par ailleurs, dans le cadre du projet d’indemnisation des travailleurs licenciés ou mis en chômage technique du fait de la COVID-19, les Inspecteurs du Travail se retrouvent au premier plan car le processus d’identification desdits travailleurs leur est confié.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


«Malgré ce mépris et le manque de considération, force est de rappeler que les Inspecteurs du Travail continuent d’accomplir les missions précitées avec abnégation, rigueur et conscience professionnelle, » ont souligné, Missa Kouassi et Lucas Antonio Abouo.

Dans ces conditions et face à la grogne grandissante chez les Inspecteurs du Travail, «les syndicats d’Inspecteurs du Travail se réservent le droit de déposer un préavis de grève, dans les jours à venir, pour réclamer la signature du décret précité. »


 

Ils invitent le Représentant-pays du Bureau International du Travail (BIT), les organisations patronales et les organisations professionnelles de travailleurs à peser de tous leurs poids afin que leurs préoccupations soient prises en compte dans les meilleurs délais.


Le SYNINTASCI et l’USINTCI souhaitent que le Gouvernement se penche sur l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail et expriment au passage, leurs vives félicitations au Premier-ministre Hamed Bakayoko pour sa nomination à la Primature et lui disent que les Inspecteurs du Travail placent beaucoup d’espoir en sa nomination.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire : Le Gouvernement rappelle à l'UE que la Côte d'Ivoire e...
 
 
Côte d'Ivoire : Le Gouvernement rappelle à l'UE que la Côte d'Ivoire est un Pays souverain
Politique
 
Côte d'Ivoire : Après le rapport de mission de Méambly, Hamed Bakayoko...
 
 
Côte d'Ivoire : Après le rapport de mission de Méambly, Hamed Bakayoko reçoit les élus du Guemon et annonce sa venue dans la Région avant la présidentielle
Côte d'Ivoire : Election 2020, Bédié et les groupements politiques de l'opposition appellent à la désobéissance civile
Politique
Côte d'Ivoire : Election 2020, Bédié et les groupements politique...
Côte d'Ivoire il y a 2 heures
 
Côte d'Ivoire : Sa candidature rejetée, Mabri et sa plateforme invitent les Ivoiriens à se mobiliser pour répondre aux mots d'ordre de l'opposition qui seront lancés
Politique
Côte d'Ivoire : Sa candidature rejetée, Mabri et sa plateforme in...
Côte d'Ivoire il y a 4 heures
 
Tchad : 10 soldats tués et 07 blessés lors d'une attaque contre une base de Boko Haram
Politique
Tchad : 10 soldats tués et 07 blessés lors d'une attaque contre u...
Tchad il y a 5 heures
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Plus de 5 ans d'attente, les Inspecteurs du travail menacent de rentrer en grève pour la non signature du décret d'application de leur indemnités spécifiques et dénoncent leur omission
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
sandrinekouame
Bon chance.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Vous pouvez encore attendre. Vous n'avez pas des armes de guerre comme les ex-rebelles pour faire peur.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Lolll
 
 il y a 1 mois
@Marius
Continues de croire aux promesses de campagne de dramane ouattara, phd mentaiiiir. Jusque là, des régions et départements attendent toujours les conteneurs de milliards promis depuis 2010.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Appel à la désobeisance civile, nouveau coup d'épée dans l'eau de l'opposition?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Recadré quasi à chaque sortie, Guillaume Soro devrait-il changer d'av...
 
2099
Oui
64%  
 
1040
Non
32%  
 
127
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement