Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : 60 ans du pays, des parents des détenus de la crise post-électorale espèrent beaucoup du discours de Ouattara
 

Côte d'Ivoire : 60 ans du pays, des parents des détenus de la crise post-électorale espèrent beaucoup du discours de Ouattara

 
 
 
 3454 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 04 août 2020 - 11:10

les femmes du Cofed à Yopougon (Ph KOACI)


Le 7 août prochain, la Côte d'Ivoire va célébrer ses 60 années d'indépendante. Elles sont nombreuses ces femmes des détenus de la crise post-électorale qui a secoué le pays en 2010-2011 qui attendent beaucoup du discours du chef de l'Etat Alassane Ouattara.


S'il est vrai que l'adresse à la nation du président de la république est vivement attendue par plusieurs observateurs de la vie politique ivoirienne, pour voir si oui ou non le chef de l'Etat va rempiler pour un troisième mandat après le décès de son homme lige Amadou Gon Coulibaly, le Collectif de femmes des détenus politiques (Cofed), lui attend une seule décision de la part d'Alassane Ouattara.


En effet, dans une déclaration parvenue à KOACI ce mardi 4 août 2020, des parents des personnes encore en détention dans différentes prisons affirment qu'à ce jour, l'on dénombre une cinquantaine des proches encore en détention.


Pour Simone Datté, présidente du Cofed et ses camarades, elles continuent d'espérer voir tous les détenus civils et militaires de la crise post-électorale être libérés ainsi que le retour de tous les exilés pour un climat de confiance au pays. 


 

C'est en cela, qu'elles restent vivement attachées au discours à la nation du chef de l'Etat Alassane Ouattara, comme celui prononcé le 06 août 2018 à l'occasion de la fête d'indépendance où ce dernier avait pris une ordonnance de loi pour amnistier une partie des détenus en faveur de l'unité et la réconciliation nationale.


"Jusqu'à ce jour nous avons encore 51 personnes en détention qui attendent toujours la clémence du chef de l'État. Si nous sommes tous d'accord qu'aller à la réconciliation est une urgence alors il ne faut pas manquer l'opportunité que nous offre le 60e anniversaire de notre nation de nous rassembler autour d'elle comme des enfants réunis autour de leur mère dans l'amour et la fraternité", a fait savoir la présidente du Cofed dans sa déclaration.


Enfin, ces parents des détenus de la crise post-électorale exhortent M. Alassane Ouattara et son gouvernement à se pencher sérieusement sur le cas de leurs parents qui souffrent dans les prisons depuis 2011 jusqu'à aujourd'hui.


 

"Nous plaidons pour leur libération pur et simple sans conditions aucune", ont-elles indiqué.


Jean Chrésus 



 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire : Communiqué d'Orange relatif au respect de la vie priv...
 
 
Côte d'Ivoire : Communiqué d'Orange relatif au respect  de la vie privée de ses clients et à la confidentialité des données émanant de ses réseaux
Société
 
Côte d'Ivoire : Décédé vendredi, le ministre Sidiki Diakité inhumé lun...
 
 
Côte d'Ivoire : Décédé vendredi, le ministre Sidiki Diakité inhumé lundi à Grand-Bassam
Côte d'Ivoire : Sud-Comoé,  la Sous-préfecture d'Adaou dotée dans 18 mois d'un lycée professionnel d'un coût global de 6 milliards de FCFA
Société
Côte d'Ivoire : Sud-Comoé, la Sous-préfecture d'Adaou dotée dans...
Côte d'Ivoire il y a 1 jour
 
Togo :  Aspiration et clés des Evêques pour un Togo nouveau, appel à rouvrir les églises
Société
Togo : Aspiration et clés des Evêques pour un Togo nouveau, appe...
Togo il y a 1 jour
 
Côte d'Ivoire : Infrastructures routières, après 33 ans d'attente,  l'axe Jacqueville- Toukouzou-Hozalem bientôt bitumé
Société
Côte d'Ivoire : Infrastructures routières, après 33 ans d'attente...
Côte d'Ivoire il y a 1 jour
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : 60 ans du pays, des parents des détenus de la crise post-électorale espèrent beaucoup du discours de Ouattara
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
sandrinekouame
60 ans de vol, de vente, de corruption etc. pour les élites (politiques, banques, économistes) mais pas ou peu de progrès pour le bien-être de la nation. Les politiciens ne s'aident qu'eux-mêmes, nous devons nous aider nous-mêmes et surtout envoyer des politiciens, des banques et des économistes en enfer.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
DIVIN97
Bonne chance et surtout rassure toi qu'ils sont bien arrivés en enfer...
 
 il y a 2 mois
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : A ne pas lever les mots d'ordre et ne pas accepter le dialogue, l'opposition risque-t-elle de se marginaliser?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Les habitants de Dabou ont ils profité d'un contexte de tension pour...
 
1942
Oui
74%  
 
566
Non
22%  
 
120
Sans Avis
5%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement