Burkina Faso Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : le directeur de la prison de Ziniaré arrêté pour rackets sur des détenus
 

Burkina Faso : le directeur de la prison de Ziniaré arrêté pour rackets sur des détenus

 
 
 
 4188 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 06 août 2020 - 08:50

Burkina Faso : le directeur de la prison de Ziniaré arrêté pour rackets sur des détenus


Le Directeur de la maison d’arrêt et de correction de Ziniaré à été arrêté et placé sous mandat de dépôt dans la ville voisine de Kaya


Selon des sources concordantes, le responsable pénitencier Kalfa Millogo de la ville de Ziniaré, en poste depuis octobre 2019, est accusé de racket et de favoritisme. 


Cet inspecteur de garde pénitentiaire percevait de l’argent de certains détenus ou de leurs proches pour leur libération, avant d’être dénoncé par le chef de la sécurité de la prison a posé plainte contre son patron. 


 

Des détenus, auditionnés par la police après cette dénonciation, ont également expliqués être victimes de harcèlement et de racket. 


Suivant la procédure, Kalfa Millogo a été placé sous mandat de dépôt à la prison de Kaya, Se ne pouvant être détenu par ses propres éléments dans sa propre prison de Ziniaré


Boa, Ouagadougou 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Violences de la présidentielle 2020, les responsables politiques doivent ils être jugés ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Jean-Louis Gasset nouvel entraineur des éléphants, bon choix?
 
959
Oui
22%  
 
3269
Non
74%  
 
169
Sans Avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Burkina Faso : le directeur de la prison de Ziniaré arrêté pour rackets sur des détenus
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
sandrinekouame
Omg!
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
Un ministre ami du président qui se retrouve en prison pour délit d'apparence, un autre dont le jugement approche, le conseiller spécial du président obligé de démissioner pour corruption avec son dossier en justice, le directeur adjoint de la douane en prison pour corruption, un site pour la déclaration des biens des personnalités et encore ce cas du directeur en prison...il faut avoir le courage de la dire, ce pays nous donne des leçons en matière de bonne gouvernance et de democratie. Bravo KABORE
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter