Ghana Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana :  Apparition et démolition de panneaux d'accueil du Togoland à l'Est
 

Ghana : Apparition et démolition de panneaux d'accueil du Togoland à l'Est

 
 
 
 5257 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 04 septembre 2020 - 07:15

L’un des panneaux (ph)


Des panneaux d’accueil portant les marques du Togoland, une partie du territoire ghanéen qui réclame son indépendance, ont fait leur apparition hier jeudi à Akorley à Somanya, région Est du Ghana, avec des mots de bienvenue et d’au revoir aux voyageurs. Outre les inscriptions sur l’un des panneaux, il y a un drapeau du Togoland qui a été hisse à côté de l’enseigne.


Les faits ont suscité des interrogations chez des usagers de la route et ont plus tard conduit des policiers de Somanya à aller démolir les panneaux qui auraient été érigés par des militants du groupe indépendantiste Homeland Study Group Foundation (HSGF) qui cherchent à faire sécession d’avec le Ghana. Les panneaux ont été envoyés au commissariat de police qui veut investiguer sur les faits.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

Sur les panneaux érigés dont les photos ont été publiées sur des réseaux sociaux, on peut lire « Bienvenue au Western Togoland, bon séjour » et « Vous quittez le Western Togoland, aurevoir ». L’un des panneaux a été érigé à Akorley sur la route Accra-Somanya, et autre a été monté à Akuse dans la municipalité de Lower Manya Krobo.


Le groupe HSGF est présent dans la région de la Volta au Ghana, frontalière avec le Togo, et est dirigé par l’octogénaire Charles Kormi Kudzordzi, connu sous le nom de Papavi. Il vit en clandestinité depuis l’année dernière.


Des raisons de leurs actions, les « Togolandais » rappellent que la région de la Volta, qui s’appelaient Togo britannique, n’était pas une partie intégrante du Ghana et prétextent que les conditions qui ont conduit au plébiscite de 1956 ne sont plus contraignantes pour les parties et que même certaines parties au Ghana n'ont pas été prises en compte lors du référendum.


En conséquence, le groupe HSGF a proclamé son indépendance le 16 novembre 2019. A cette occasion, le leader indépendantiste Papvi avait annoncé à Ho la séparation du Western Togoland d’avec Ghana. Cet ultime a conduit à l’arrestation et a des poursuites judiciaires de certains membres du groupe dont Papavi qui est entré dans la clandestinité.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Ghana : Apparition et démolition de panneaux d'accueil du Togoland à l'Est
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Divisez encore un Ghana qui n'est pas un grand pays en deux micros Etats n'est pas un bon signe pour l'Afrique . Mais j'ACCUSE plutôt la SDN=Société Des Nations(ex-ONU) d'avoir très mal géré le "Togoland" ex- colonie Allemande après la défaite d'Adolf Hitler. Pourquoi la SDN a-t-il partagé le Togoland entre la France et l'Angleterre ??? Les autres ex-colonies Allemandes en Afrique ont toutes été entierement administré soit par l'Angleterre ou bien soit par la France. ..... Personnellement, un jour, les Africains doivent revoir leurs frontières "fictives" que nos colonisateurs nous ont imposé de Force sans consulter les Africains.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Et la fédération ? Il faut y penser ? C'est parfois la solution quand y'a des velléités de scission...
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Il est inutile de parler de fédération en Afrique noire subsaharienne(hormis l'Afrique du Sud) qui est un continent comparable à une jungle animale
 
 il y a 3 ans
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter