Côte d'Ivoire Santé
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Pour la prise en compte de leurs revendications, des agents de santé s'en remettent au Premier ministre
 

Côte d'Ivoire: Pour la prise en compte de leurs revendications, des agents de santé s'en remettent au Premier ministre

 
 
 
 3790 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 21 septembre 2020 - 11:26

Les responsables du Massip au Plateau à Abidjan ce lundi (Ph KOACI)

 

Les agents de santé membres du syndicat Mouvement des agents pour un système de santé ivoirien performant (Massip) ont organisé une assemblée générale extraordinaire à la maison de la presse à Abidjan- Plateau, comme constaté sur place par KOACI.


En tout cas les membres de ce syndicat, face au laxisme du ministere de la Santé et de l'Hygiene Publique marqué par la non signature de tous les décrets en attente les concernant, ont décidé au terme de cette importante rencontre qui a vu la mobilisation massive des agents de santé, de confier leur sort au Premier Ministre Hamed Bakayoko.


Ces revendications dira M. Valentin Koulahi, secrétaire général national du Massip concernent entre autres la signature du décret portant attribution d'une prime trimestrielle à tous les agents de santé de Côte d'Ivoire, d'un décret pour la revalorisation de la prime sanitaire, la réforme de l'Infas notamment le système LMD, puis les sept mille agents de santé omis depuis mars par la tutelle dans le paiement de la prime Covid-19 et enfin une indemnité de logement. 


 

"Tenant compte de son parcours, de ses dispositions morales qui respectent la parole, nous voulons faire confiance au Premier Ministre en lui adressant les revendications des agents de santé de Côte d'Ivoire afin qu'il puisse satisfaire ces différentes revendications ", a plaidé Valentin Koulahi.


Il a demandé aux agents de santé de rester mobiliser à l'écoute et que si rien n'est fait pour la prise en compte de leurs revendications, à la prochaine assemblée générale, le syndicat va lancer un préavis de grève.


"Pour l'heure nous avons invité les populations pour partager les souffrances que nous vivons et donc considérant que désormais les populations savent ce qu'on vit dans le secteur santé, la prochaine rencontre si rien n'est fait, nous allons lancer un préavis de grève, en attendant on s'en remet au Premier Ministre Hamed Bakayoko", a averti le secrétaire général national du Massip .


Jean Chresus


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : A 12 jours de la présidentielle, la Cedeao ne relève pas d'urgence particulière, nouveau revers pour l'opposition?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Présidentielle 2020, boycott actif de Bedié et Affi car pas assez de...
 
5121
Oui
65%  
 
2482
Non
32%  
 
224
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement