Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Situation sociopolitique, la chefferie traditionnelle et les religieux mis en mission pour la paix
 

Côte d'Ivoire : Situation sociopolitique, la chefferie traditionnelle et les religieux mis en mission pour la paix

 
 
 
 2453 Vues
 
  4 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 30 septembre 2020 - 19:24

La plateforme des leaders croyants pour la paix, la réconciliation, la cohésion sociale et le développement (PLCRD) veut contribuer efficacement au renforcement d’un climat apaisé avant, pendant et après l'élection du 31 octobre 2020.


Elle a organisé aujourd'hui, à Abidjan, un séminaire de formation, pour les chefs coutumiers et traditionnels ainsi que les guides religieux.


A cette occasion, les chefs ont été mis en mission pour apaiser les cœurs des populations. De même, les alliances interethniques ont été mises particulièrement en relief, afin d’éviter d’avoir des conflits et pour apaiser et créer des instruments de veille pour une période électorale paisible.  


Madeleine Yao, présidente de la plateforme, a expliqué que l’objectif visé, est d’aider « à restaurer » l’autorité de la chefferie, en vue de lui « permettre de jouer le rôle de régulateur de la société, de la vie communautaire»


 

«En restaurant leur autorité, nous donnons à notre société, des repères plus solides qui en son temps ont aidé à mieux gérer nos communautés, à canaliser l’éducation de la population et à aider à amorcer le développement », a-t-elle indiqué.


En plus de la formation, la PLCRD, mise en place depuis 2018, a procédé au lancement officiel de ses activités. Le projet est une vision du frère Jean Emmanuel Clément Akobé. Au nombre de ses objectifs, elle œuvre à l’effet de se constituer en un instrument efficace de réconciliation, de prévention et de gestion de conflit et un outil de promotion d’actions de développement.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire : Quand le décès tragique d'un enseignant fait suspendre...
 
 
Côte d'Ivoire : Quand le décès tragique d'un enseignant fait suspendre les cours dans un lycée d'Agnibilékrou
Société
 
Mali : Le village de Farabougou toujours assiégé par des jihadistes
 
 
Mali :  Le village de Farabougou toujours assiégé par des jihadistes
Côte d'Ivoire : Des affrontements signalés au campus de Cocody
Société
Côte d'Ivoire : Des affrontements signalés au campus de Cocody
Côte d'Ivoire il y a 2 heures
 
Côte d'Ivoire : Des victimes d'un accident de circulation dépouillées par des « Microbes »
Société
Côte d'Ivoire : Des victimes d'un accident de circulation dépouil...
Côte d'Ivoire il y a 3 heures
 
Côte d'Ivoire : Activités syndicales, une Confédération des travailleurs mise sur pied à Abidjan
Société
Côte d'Ivoire : Activités syndicales, une Confédération des trava...
Côte d'Ivoire il y a 4 heures
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Situation sociopolitique, la chefferie traditionnelle et les religieux mis en mission pour la paix
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
La clef d'une paix durable reste le retrait du PR DRAMANE . Ayez le COURAGE de dire à notre PR DRAMANE qu'il ferait mieux de revoir sa position . Ce n'est pas à l'opposition que vous devrez vous adressez.... Dans notre pays c'est toujours l'opposition que la plupart de nos chefs tradi et religieux accusent et pourtant nous connaissons la principale personne et son clan qui activent le volcan dormant.
 
 il y a 2 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Lom
Ce pouvoir est vraiment cynique. Comment apaiser des populations qui ne signifient rien à part ceux du clan dramane et ceux qui sont devenus rdr pour leur survie? Des leaders sont bannis du pays et mis en exil forcé, des candidats sont exclus par le C.C aux ordres, la Cei est composée seulement des millitants du rdr, des manifestants ont été décapités et découpés en toute impunité sur ordre du pouvoir qui demandait une autre autorisation de dramane pour poursuivre le massacre, les meutres et les enlevements, qu'est-ce que ces chefs peuvent faire? Une manière de fuir le réalité et déplacer le problème.
 
 il y a 2 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Étonnant la posture actuelle de ces chefs traditionnels (et rois). Pourtant, c'est vous qui avez accepté d'être manipulés et instrumentalisés par le rdr pour aller demander à dramane ouattara de briguer un 3e mandat parce nous le peuple, le réclamions. Pouaaah! Ce minabilissime mandela de sindou n'est quand même pas comparable à ce grand homme d'état Roosevelt pour que le peuple l'appelle à faire un 3e mandat. A quoi vous vous attendiez? Demandez avec courage a ce dictateur de respecter sa propre constitution en retirerant tout simplement sa candidature. Il a fait deux mandats, il dégage. Nul n'est irremplaçable dans ce monde.
 
 il y a 2 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Plutôt lire : «en retirant...» (4e ligne en partant du bas)
 
 il y a 2 semaines
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement