Ghana Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana :  Le chinois « Kofi Ayeboafo » intronisé chef a jeté l'éponge
 

Ghana : Le chinois « Kofi Ayeboafo » intronisé chef a jeté l'éponge

 
 
 
 6639 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 30 septembre 2020 - 14:11


Sun Qiang (ph)


Le ressortissant chinois, Sun Qiang, qui a été intronisé chef traditionnel du développement (Nkosuohene) avec le titre royal Barima Kofi Ayeboafo à Kwahu Afram, une localité dans la région Est au Ghana, a jeté l’éponge en moins d’un mois de sa consécration. Le nom Ayeboafo signifie littéralement « celui qui a fait quelque chose pour le bien des autres ».


Qiang a renoncé à son titre suite au mécontentement exprimé envers les chefs et le peuple de Kwahu Abetifi par certaines personnes qui se sentent lésées par sa désignation. Ayant renoncé à son titre Nkosuohene, l'investisseur et philanthrope chinois a déclaré n’être plus intéressé par ce poste.


 

L’abandon du titre Nkosuohene par Qiang est révélé par Baba Issah, son porte-parole qui a fustigé les réactions négatives des habitants après l’intronisation du chinois. Quoiqu’ayant renoncé son titre traditionnel, le chinois a assuré qu’il restera attaché au développement de la région et a lancé un appel à tous ceux qui s'intéressent à l'agriculture à venir dans le milieu pour créer des emplois aux jeunes.


Des habitants qui se disent lésés par le choix singulier qui a été opéré se sont demandés pourquoi un ressortissant étranger se verrait accorder ce privilège alors que les autochtones se trouvent privés de cet honneur. Ils ont donc fait pression sur l'autorité traditionnelle à reconsidérer sa décision et que la personne intronisée soit dépouillée de ce titre. Avant que l'autorité traditionnelle ne rectifie le tir, Qiang a jeté l’éponge et a fait savoir n’être plus intéressé par le titre.


Sun Qiang a été nommé chef du développement le 05 septembre dernier et a officiellement renoncé à son titre mardi 29 septembre 2020. Il gère une usine d'éthanol dans la région et pour faire face au développement du milieu, il a invité les hommes d'affaires et les agriculteurs intéressés par la culture du manioc à accroitre leurs productions de sorte à lui permettre d’atteindre l'objectif de 700 emplois qu'il s’est fixé.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Ghana : Le chinois « Kofi Ayeboafo » intronisé chef a jeté l'éponge
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
nanita
Leurs p... sont trop petites, ils ne peuvent pas tenir avec leurs kikinettes
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Ahhhhhhh l'Afrique !!! ..... Le changement de nos mentalités n'est pas pour demain.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Mon ventre... Mon verre de champagne est renversé sur mon tapis moyen-oriental... Il a vu dedans... Il vient de comprendre comment et pourquoi les nègres n'avancent pas... Pourquoi ces derniers sont maudits...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Création d'une crise dans la filière cacao pour réduire la possibilité d'une chute des cours en raison des effets de la crise du corona ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain...
 
2081
Oui
61%  
 
1212
Non
35%  
 
129
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement