Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Cité Mélody 2 à  Bingerville, bras de fer entre copropriétaires et un promoteur immobilier ?
 

Côte d'Ivoire : Cité Mélody 2 à Bingerville, bras de fer entre copropriétaires et un promoteur immobilier ?

 
 
 
 9679 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 05 octobre 2020 - 14:21

Vivre dans un environnement calme et agréable avec quelques commodités est le rêve de tout ivoirien. La réalité est malheureusement toute autre pour les copropriétaires de la cité Mélody 2 dans la commune de Bingerville. Depuis qu’ils ont souscrit à l’opération immobilière de la SN TIT-Immobilier (Tout ivoirien un toit) dirigée par Simplice Gbadou, ils n’ont pas la tranquillité, comme ils l’ont relevé.



Dans le contrat de vente avec le promoteur, il devait y avoir dans la cité 4 grands espaces verts, une Aire de jeux, une école, un club house et un centre commercial, a-t-on appris.

À leur grand désarroi, toutes ces infrastructures ne sont que de la paille dans leurs yeux pourtant chèrement facturées par le promoteur. Les parcelles qui devaient abriter toutes ces réalisations ont pour la majorité été vendues par la SN TIT-Immobilier. La livraison de la cité initialement prévue pour 2017 n’est pas encore effective à ce jour, certains copropriétaires ont reçu leur bien avec moultes malfaçons. Ces derniers se sentent donc lésés, mieux profondément grugés.

Mieux encore, des maisons acquises (soldé depuis 2017) par d'honnêtes citoyens pour mettre à l'abri leurs familles sont sous le coût d’une hypothèque d’une banque de la place! (hypothèque dont la dernière qu’ils ont connaissance date de Novembre 2019)


Cerise sur le gâteau, un bras de fer est engagé avec le promoteur de ladite cité qui n'entend pas réparer ses abus et demande au mieux aux acquéreurs d'accepter la situation en l'état. Pour aplanir quelques peu les différends, le promoteur de la SN TIT-Immobilier, Simplice Gbadou, a suscité une rencontre avec les copropriétaires, le samedi 3 octobre 2020, au sein même de la cité pour laquelle les souscripteurs ont investi des décennies d’économie et autant de crédit. 


 

Avec des justificatifs fallacieux, le promoteur sans vergogne n’a pas pu convaincre ses clients. Pire, il rejette en bloc le Conseil syndical mis en place dans la cité et dirigé par Mme Garango qui a le tort de défendre les copropriétaires


« Le promoteur veut un conseil Syndical à sa solde et essaie par toutes les manœuvres de dissoudre l’existant. Cette réunion s'est tenue en présence du Directeur Général de la Construction, de la Maintenance et de l'architecture, M. Messou Oi Messou Augustin, et de la Directrice de la Copropriété, Mme Koné Ehui, qui ont découverts la supercherie du pseudo promoteur », a-t-on confié.


En dépit de tout ce qui précède, bon gré mal gré, les « envoyés » du ministère de tutelle auraient tenté l’option de l’apaisement, mais c’est dans une bagarre généralisée que la rencontre s’est terminée, Sans, bien évidemment, trouver une solution. Ainsi, c’est en queue de poisson que les deux parties se sont quittées. Le promoteur dort tranquillement sur son matelas d'argent provenant des acquéreurs pendant que ceux-ci essaient de retrouver le sommeil en pensant à cette menaçante hypothèque qui s'ajoute à leurs crédits et frais divers pour achever des maisons aux piètres finitions. C’est un bras de fer entre les copropriétaires et l’operateur immobilier qui ne dit pas son nom.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Cité Mélody 2 à Bingerville, bras de fer entre copropriétaires et un promoteur immobilier ?
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : L'armée ivoirienne peut-elle trembler face à des bandes armées au Nord?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le retour annoncé de Laurent Gbagbo pourrait-il finir en flop ?
 
1
Oui
0%  
 
2299
Non
95%  
 
113
Sans Avis
5%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement