Nigeria Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Nigeria : Le chef de la police restreint le pouvoir des unités spéciales accusées de « brutalité »
 

Nigeria : Le chef de la police restreint le pouvoir des unités spéciales accusées de « brutalité »

 
 
 
 2261 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 05 octobre 2020 - 16:43

Muhammed Adamu




Le chef de la police nigériane Muhammed Adamu a décidé de restreindre les pouvoirs des forces spéciales de la police du Nigeria, souvent accusées de brutalités.


 

Désormais, les unités spéciales nigérianes sont interdites de mener des opérations de routine et devront se cantonner à leurs fonctions qui est de lutter contre la grande criminalité .


Cette décision du chef de la police intervient après l’arrestation de deux agents  la Federal Special Anti-Robbery Squad (FARS ) accusés d'extorsion et d'intimidation de citoyens innocents. 


« Ces forces fédérales, en particulier celle chargée de la lutte contre les braquages, la FSARS, n'ont pas à mener des contrôles de routine, ni d'autres missions conventionnelles à bas risques, telles que les barrages routiers et les fouilles de véhicules », indique un communiqué du chef de la police, l'inspecteur général Muhammed Adamu.


Pour lui, les unités spéciales devaient se concentrer sur les attaques à main armée, les enlèvements et tous les autres nombreux crimes violents commis au Nigeria.


 Notons le, les unités spéciales, en particulier la FSARS sont régulièrement accusées d'arrestations illégales, de torture et même de meurtre.


 Plusieurs ONG nationales et internationales de défense des droits de l'homme, dont Amnesty International, réclament leur dissolution.


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Nigeria : Le chef de la police restreint le pouvoir des unités spéciales accusées de « brutalité »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Mise en place des Ministres-Gouverneurs prévus depuis 2011, utile pour le developpement de l'interieur du Pays ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Mariatou Koné hérite du ministère aux 1000 milliards, coup dur pour K...
 
2276
Oui
54%  
 
1738
Non
41%  
 
215
Sans Avis
5%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement