Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Guillaume Soro et 19 de ses proches poursuivis pour « complot et atteinte contre l'autorité de l'État, diffusion et publication de nouvelles fausses...»
 

Côte d'Ivoire : Guillaume Soro et 19 de ses proches poursuivis pour « complot et atteinte contre l'autorité de l'État, diffusion et publication de nouvelles fausses...»

 
 
 
 26305 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 06 octobre 2020 - 16:55

Le Procureur Adou ce mardi à Abidjan (ph KOACI)


Adou-Richard Christophe, Procureur de la république a fait le point des procédures judiciaires entamées contre l'ancien président de l'Assemblée nationale et 47 de ses proches.


Il a fait ce point cet après-midi suite à l'achèvement des investigations du Juge instruction. Selon le Procureur de la république, cette information judiciaire a clairement démontré l’implication active de certains inculpés dans la commission de faits de nature criminelle, révélé que d’autres inculpés n’avaient commis que des faits délictuels, et a totalement mis hors de cause dix-neuf inculpés.


"Ainsi l’information judiciaire a mis en évidence que les personnes ci-après n’étaient nullement impliquées dans la commission des différentes infractions à elles reprochées. Un non-lieu total a donc été requis à leur encontre conformément aux dispositions des articles 209 et 211 du code de procédure pénale", a-t-il expliqué.


Il s'agit de KONE SIRIKI, Sergent-chef en service à la Garde Républicaine de Yamoussoukro, de TOURE ALLASSANE, Sergent-chef en service à la Garde Républicaine de Treichville, de FOFANA MAMADOU alias « KATIB », Sergent-chef en service à la Garde Républicaine de Treichville, de FOFANA MOHAMED ALI, Sergent-chef en service à la Garde Républicaine de Treichville, de FOFANA MOHAMED alias « VIP », Sergent-chef en service à la Garde Républicaine de Treichville, chauffeur de Monsieur SORO GUILLAUME, de COULIBALY ARDJOUMA, Sergent-chef en service à la Garde Républicaine de Treichville, de KONE ADAMA, Gardien, Ancien combattant FRCI, de LOGBO GUY ARMAND, Chauffeur, de TIOTE AHOUMA, Garde rapprochée et chauffeur de Madame TAGRO Sylvie, épouse de Monsieur SORO KIGBAFORI GUILLAUME, de SAWADOGO HAMIDOU, Gardien à Assinie-Mafia, de BRAHIMA KONE alias « SIX SECONDES », se disant Tradi-praticien, de KONE SOULEYMANE, Électricien réseau, de MIMI FRANCK ELVIS OMER, Informaticien, de BRAKATOU KOUADIO BLECK, Infirmier diplômé d’Etat, de SORO KELOFOHOUA, Agent de la brigade de salubrité du district autonome d’Abidjan, de TOURE ABOUBACAR, Médecin, de OUATTARA, de Géomètre à SODUREB, de   KRAMOH SEYDOU OUATTARA, Équipementier sportif, de TOURE AMARA, Entrepreneur en bâtiment.


 

En revanche, cette information judiciaire a révélé l’implication effective et active de certaines personnes dans la commission des faits de trouble à l’ordre public, diffusion et publication de nouvelles fausses jetant le discrédit sur les institutions et leur fonctionnement et ayant entrainé une atteinte au moral des populations.


Ces faits prévus et punis par les articles 179, 183 et 190 du code pénal étant de nature délictuelle, leur renvoi devant le Tribunal Correctionnel pour y être jugées conformément à la loi, a été requis.


Ce sont notamment, SORO KANIGUI MAMADOU, Député, MAMADOU DJIBO, Enseignant, Professeur de Philosophie, TEHFOUR KONE, Conseiller en alphabétisation, CAMARA LOUKIMANE, Député, YAO SOUMAILA, Député, OUATTARA MARC alias « MARC KIDOU OUATTARA », Enseignant professeur de lycée, Inspecteur principal de Physiques-Chimie Président du parti politique Union Des Soroistes (UDS), KANDOH SOUMAHORO, Député, KARIDIOULA SOULEYMANE, Maire de Bassawa.


Adou-Richard Christophe a précisé que quant à SORO KIGBAFORI GUILLAUME, Président du parti politique GPS, SORO PORLO RIGOBERT, Commissaire de Police en service à l’Hôpital de Police, AFFOUSSIATA BAMBA LAMINE, Avocate, Ex-Ministre, LOBOGNON AGNIMA ALAIN, Député, ancien Ministre, KONE KAMARATE SOULEYMANE alias « SOUL TO SOUL », se disant Diplomate, SORO YEDJOSSIGUE SIMON, se disant Paysan, SEKONGO KOULEYERI FELICIEN, Agent des services financiers, TRAORE BABOU, Administrateur des Services Financiers, KASSE KOUAME JEAN BAPTISTE, Commandant de la Gendarmerie Nationale, en service à la Garde Républicaine, Chef de la sécurité rapprochée de Monsieur SORO KIGBAFORI GUILLAUME, KAMAGATE ADAMA alias « KILLER », Sergent-chef en service à la Garde Républicaine de Treichville, SILUE NEGUERDJOMON EMMANUEL, Sergent-chef en service à la Garde Républicaine d’Abidjan, BAMBA SOULEYMANE, Sergent-chef en service à la Garde Républicaine de Treichville, DOSSO SEYDOU, Sergent-chef en service à la Garde Républicaine de Treichville, KONE ARDIOUMA, Officier de la Gendarmerie Nationale en service au Groupement des Commandements et des Services, TRAORE LAMINE alias « LIMA », Sergent-chef en service à la Garde Républicaine de Yamoussoukro, FOFANA KOUAKOU alias BENITO, Sergent-chef en service à la Garde Républicaine de Treichville, ZEBRET SOULEYMANE, Administrateur de société, ex-FRCI , ISSIAKA FOFANA, Administrateur des Services Financiers, TOURE MOUSSA, Profession inconnue et SESS SOUKOU MOHAMED, Député de Dabou, l’information judiciaire a démontré indubitablement leur participation active dans la commission des faits de :


 

- complot et atteinte contre l’autorité de l’État, diffusion et publication de nouvelles fausses jetant le discrédit sur les institutions et leur fonctionnement et ayant entrainé une atteinte au moral des populations et trouble à l’ordre public ;

- tentative de complot et tentative d’atteinte contre l’autorité de l’État et l’intégrité du territoire national, pour certains.


Selon lui, ces faits étant de nature criminelle, le Parquet a requis, conformément aux dispositions des articles 210 et 215 du code de procédure pénale, la transmission à Monsieur le Procureur Général près la Cour d’Appel d’Abidjan, du dossier de la procédure et un état des pièces servant à conviction, aux fins de saisine de la Chambre d’Instruction.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Guillaume Soro et 19 de ses proches poursuivis pour « complot et atteinte contre l'autorité de l'État, diffusion et publication de nouvelles fausses...»
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Jes2011
D'où sort ce monsieur encore
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
Du taf
 
 il y a 1 mois
Peace101
Ah le temps... La justice est lente mais finie toujours par rattraper les indélicats... Disons donc JUSTICE, JUSTICE JUSTICE... Qu'elle soit dite...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Création d'une crise dans la filière cacao pour réduire la possibilité d'une chute des cours en raison des effets de la crise du corona ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain...
 
2081
Oui
61%  
 
1212
Non
35%  
 
129
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement