Afrique Culture
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana :  Un violeur mordu au pénis à Obuasi
 

Ghana : Un violeur mordu au pénis à Obuasi

 
 
 
 16483 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 09 novembre 2020 - 15:45

Le jeune mordu (ph)


Un jeune homme supposé être un voleur armé mais aussi un violeur a eu la malchance d’être pris au piège d’une jouissance le samedi dernier et s’est retrouvé hospitalisé avec son pénis mordu.


Selon les faits, une jeune dame de 24 ans identifiée comme Justina a mordu le pénis d'un présumé violeur présenté comme un certain Emmanuel Ankron à Abompey, une localité située dans la municipalité d'Obuasi, région Ashanti au Ghana.


Après l’incident, Juanita s'est rendue à la police pour une déclaration et ensuite à l'hôpital Anglogold Ashanti pour se faire consulter. Le jeune homme qui est mordu s’est aussi rendu dans cet ’hôpital pour panser sa blessure mais a été reconnu par sa victime. Cette dernière a alerté les policiers et il fut mis aux arrêts.


Selon le rapport de la police, le jeune homme a obligé la femme qui est une jeune étudiante « à sucer son pénis. Avec crainte, elle s’est exécutée et chemin faisant, elle a mordu son pénis ». Justina a révélé que l’homme l'avait droguée pour avoir des relations sexuelles de force avec elle dans sa chambre.


 

Avant que ce drame ne se produise, la jeune dame a déclaré que vers 2 heures du matin, un inconnu est entré soudainement dans sa chambre, l'a forcé pour avoir des relations sexuelles avec elle.


Après avoir abusé de sa victime, le violeur qui était armé d’un couteau et d’un pistolet de fabrication artisanale a pris une télévision, un téléphone et une somme de 550 Ghana cedis, soit un montant d’environ 53 000 F Cfa, pour partir mais a voulu se faire procurer encore du plaisir.


C’est ainsi qu’il a demandé à la femme de sucer à nouveau son pénis et ce qui devrait arriver arriva. Le sang a commencé à gicler du bout du pénis de l’homme et il s'est enfui laissant son butin.


Mordu au pénis après son acte de viol suivi de vol avorté, Emmanuel a dans un premier temps pris la fuite mais sera arrêté peu après à l'hôpital. Le bout du pénis coupé est envoyé à l’hôpital pour conservation. 


 

Le commandant de la police divisionnaire d'Obuasi, Martin Asenso, a confirmé l'incident et a affirmé que « le suspect est en garde à vue car la victime est prête à se présenter devant la justice le 9 novembre 2020 ».


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Ghana : Un violeur mordu au pénis à Obuasi
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Ouch... That must be hurting so bad. In my country, we have a popular saying that reads: "Ça t'a loupé ! Imbécile... Va violer encore"...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
Il a fui et laissé le butin...ah bon...Il y a plus précieux sur TOI TOI MÊME !?
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Doit on restreindre les libertés individuelles pour une maladie au taux de létalité de 0,55% ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pour ou contre la vaccination COVID-19 ?
 
2084
Pour
38%  
 
3240
Contre
60%  
 
102
Sans avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement