Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Des affrontements intercommunautaires signalés à M'Batto (Moronou), situation confuse
 

Côte d'Ivoire : Des affrontements intercommunautaires signalés à M'Batto (Moronou), situation confuse

 
 
 
 19299 Vues
 
  7 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 10 novembre 2020 - 16:10

Les forces de l’ordre sur place à M’Batto 


24 heures après le verdict final du Conseil Constitutionnel confirmation la victoire d’Alassane Ouattara aux élections du 31 octobre 2020, que des affrontements intercommunautaires sous fond interpolitique, sont signalés ce mardi dans le centre-est.


Selon plusieurs témoins, les communautés Malinkés et Agnis se livraient à une bataille féroce à M’Batto dans la région du Moronou, à l’armes blanches quand nous publions.


A en croire des sources locales, des tirs ont été entendus et l’on dénombrait à cette heure des blessés dans les deux camps.


 

D’autres sources évoquaient des morts. Une information non confirmée à cette heure par les forces de l’ordre déployées sur les lieux afin de ramener le calme entre les protagonistes. Un hôtel appartenant à une vice-présidente du PDCI-RDA, Dame Véronique Aka Bra Kanon a été incendié, a-t-on rapporté.


Nous y reviendrons...


Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  7 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Des affrontements intercommunautaires signalés à M'Batto (Moronou), situation confuse
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Hélas... Des esprits niais continuent de mettre leur vie en danger pour des frayalistes comme mabri et affi qui eux sont tombés en brousse ou cherchait à le faire... Que des idiots... On observe...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Babili
Le pays va bien .
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Babili
La situation se dégrade de jours en jours... mais continuer de jouer à l’aveugle est non seulement la marque d’hypocrisie mais de la cruauté inhumaine de l’imposteur ouatara et ses suiveurs fainéants chromosomiques.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
Jeune homme laisse tomber. Ça va pas prendre. C'est du déjà vu
 
 il y a 2 mois
@Marius
On peut se demander si c'est réellement un mot d'ordre à la désobéissance civile qui a lui seul, à pu amener des ivoiriens, qui vivaient en paix, en «parfaite» harmonie, qui se sont mariés entre eux, ont fondé des familles,...à de telles violences extrêmes ou si les causes sont encore plus profondes : de conflits larvés ou refoulés, à aujourd'hui, à des conflits déclarés. Et toujours, la même configuration : les malinké contre le reste de la CI !! Sinon, comment expliquer de telles violences extrêmes, évidemment, sur fond politique, l'élément déclencheur ?! Il faut que nos sociologiques et anthropologues fassent des investigations à ce sujet pour donner des pistes de solutions à nos politiques pour une réconciliation vraie comme ce fut le cas en Afrique du Sud et au Rwanda.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Timer
Je suis pour ADO. Mais je tiens à dire à mes frères que le rapport force est actuellement avec les Dioula en nombre et en arme. Donc évitons les conflits. Ils ont 2,3 ou 4 femmes. Donc ils font au moins 6 enfants. Alors que nous faisons au moins 3 enfants avec 1 seule femme.
 
 il y a 2 mois
Babili
Mon frère Marius, il n’y a pas lieu de porter des lunettes de sociologue pour expliquer la haine ambiante et à ciel ouvert qu’on retrouve dans nos communautés: c’est un seul individu Alassane ouatara qui est venu au pouvoir avec les frappes,la rébellion bref la VIOLENCE et ses frères musulmans qui se disent musulmans avec un islam frelaté le suivent aveuglément au lieu de se désolidariser de lui et lui dire la vérité parcequ’il c’est le frère; et pourtant les mêmes Djoula souffrent du pouvoir de l’imposteur que les autres ethnies( allez faire un recensement pr exemple ceux qui fuient le pays et ce font noyer dans la mer et ceux des ivoiriens vendus comme esclaves en Libye : je parie que vous trouverez plus de djoula que Baoule ou autres) C’est tout Alassane ouatara envoie les dignes fois ivoiriens en exil, tuent et emprisonnent; ses parents djoula sont pour lui a 100% et affichent leur arrogance comme si la Côte d’Ivoire est leur propriété.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement