Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :   Les Plateformes Arc En Ciel, AGIR et GPS saluent la rencontre entre Bédié et Ouattara, mais...
 

Côte d'Ivoire : Les Plateformes Arc En Ciel, AGIR et GPS saluent la rencontre entre Bédié et Ouattara, mais...

 
 
 
 13965 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 14 novembre 2020 - 17:45

Blé Guirao samedi à Abidjan (ph KOACI)


La rencontre entre le président Alassane Ouattara et l'ex-président Henri Konan Bédié mercredi, qui a baissé la tension en Côte d'Ivoire, continue de susciter des réactions au sein de la classe politique


Ce samedi, dans une déclaration lue par le SG de l'UDPCI, Blé Guirao, les Plateformes Arc En Ciel, AGIR et GPS ont marqué leur entière adhésion à un dialogue politique inclusif devant aboutir à un processus démocratique également inclusif, gage d'une paix durable en Côte d'Ivoire.


Comme conditions à un dialogue inclusif, elles proposent au Conseil national de Transition, entre autres l'organisation d'un deuil national en la mémoire des victimes, la levée totale du blocus autour des résidences des leaders de l'opposition, la libération et la cessation de toutes les poursuites judiciaires, le retour en Côte d'Ivoire des exilés, la désignation consensuelle d'un facilitateur du dialogue national inclusif ; l'élaboration d'un agenda des discutions validé au préalable par toutes les parties prenantes, la participation des principaux leaders de l'opposition et de la société civile au dialogue national inclusif ainsi que le rétablissement et le renforcement de la sécurité des leaders de l'opposition et de la société civile.


 

Relativement aux sujets à inscrire à l'ordre du jour du dialogue inclusif, les Plateformes Arc En Ciel, AGIR et GPS souhaitent l'inéligibilité du président Alassane Dramane Ouattara à un troisième mandat, le retour à un fonctionnement normal des partis politiques de l'opposition et le libre accès à leurs locaux, le désarment et la démobilisation de toutes les milices entretenues par le RHDP;


Elles veulent aussi la réforme du cadre institutionnel des élections, notamment la réforme de la Commission Electorale Indépendante et du Conseil Constitutionnel; l'audit international de la liste électorale et la reprise de toutes les étapes du processus électoral ; l'indemnisation des familles de toutes les personnes décédées, le dédommagement des personnes ayant perdu leurs biens et la prise en charge des personnes blessées lors des manifestations contre le troisième mandat ; le retour à l'ordre constitutionnel avec l'annulation du simulacre d'élection du 31 octobre 2020 ; l'organisation d'un nouveau scrutin présidentiel inclusif, crédible et transparent et l'ouverture d'une enquête internationale sur les nombreuses tueries et les graves violations des droits de l'homme orchestrées avant, pendant et après le simulacre d'élection du 31 octobre 2020.


Enfin, pour rappel, Albert Mabri Toikeuse, Président de l'UDPCI est activement recherché par la justice pour défiance à l'autorité Etat et complot. Il aurait été repéré au Ghana.


 Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Les Plateformes Arc En Ciel, AGIR et GPS saluent la rencontre entre Bédié et Ouattara, mais...
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Toujours des "mais, mais mais..." Continuez si vous croyez que vous avez toutes les cartes en main... Hordes de salades. Si vous avez un peu de lucidité et acceptez le président élu, on verra bien... Sinon, on avance car ceci étant un très gros gras fait divers...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Je crois que l'opposition a appris á MIEUX connaitre parfaitement le PR DRAMANE; surtout N'zueba qui ne doit plus á nouveau se laisser rouler dans la farine . Le PR DRAMANE est très très rusé et en même temps il est le plus grand Roublard et malhonnête de tous les chefs politiciens en RCI depuis 1945.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Doit on restreindre les libertés individuelles pour une maladie au taux de létalité de 0,55% ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pour ou contre la vaccination COVID-19 ?
 
2084
Pour
38%  
 
3240
Contre
60%  
 
102
Sans avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement