Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : La présidentielle du 31 octobre passée, la CEI fait son autocritique
 

Côte d'Ivoire : La présidentielle du 31 octobre passée, la CEI fait son autocritique

 
 
 
 4388 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 02 décembre 2020 - 15:03

Ibrahime Coulibaly Kuibiert


Depuis ce matin, la Commission électorale indépendante (CEI) évalue ses activités déjà réalisées au cours d'un séminaire qui se tient à Abidjan.


Ibrahime Coulibaly Kuibiert a à l'ouverture de ce séminaire bilan déploré les actes "de violences incompréhensibles perpétrés par certains de nos compatriotes obéissant à un mot d'ordre de boycott du scrutin".


Il a précisé que la tenue de ce séminaire bilan s'inscrit dans l'ambition de la CEI de toujours faire mieux.


"Notre vision et notre engagement, c'est de mettre en place les conditions de déroulement de processus électoraux efficients caractérisés par la transparence et la crédibilité afin d'asseoir les bases d'une bonne gouvernance électorale dans notre pays.

C'est dans cet esprit que nous organisons cette séance d'autoévaluation", a expliqué, Ibrahime Coulibaly Kuibiert.


 

Selon lui, avec ce séminaire, la CEI va jeter un regard sur les activités qu'elle a menées. Un regard que le Président veut objectif, avec humilité, sans faux-fuyant afin de tirer les leçons pour les échéances futures.


" Chers collaborateurs, nous devons nous montrer à la hauteur de ce défi. Dans un contexte aussi volontairement suspicieux, le levier de l'évaluation est l'un des atouts majeurs de progression et d'évolution pour entretenir notre crédit. Ne nous lassons donc pas de rechercher l'amélioration", a-t-il conseillé.


Pendant trois jours de travaux, comme l'a indiqué, le président, les participants auront à examiner les textes juridiques pour proposer les ajustements nécessaires entre la Constitution et le Code électoral, mais également l'applicabilité des dispositions à l'aune des contraintes opérationnelles.


"il nous faudra aussi revisiter les opérations électorales, les questions liées au déploiement logistique et à la sécurisation. Nous ne devons pas non plus oublier les sujets aussi importants, tels que la sensibilisation et la formation", a suggéré, Ibrahime Coulibaly Kuibiert, invitant aux passage ses collaborateurs à améliorer les acquis déjà enregistrés.


Et les a exhorté à surtout corriger les insuffisances par des recommandations pertinentes en s'appuyant sur les rapports des observateurs nationaux et internationaux.


 

" Il est essentiel de maintenir le cap, de cultiver le travail bien fait pour nous même, et au bénéfice de notre Institution", a-t-il conclu. 


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : La présidentielle du 31 octobre passée, la CEI fait son autocritique
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Merci. C'est une très bonne initiative. Toute œuvre humaine peut toujours être améliorée. C'est bien de faire son autocritique pour qu'en 2025 et pour les législatives à venir les actes manqués soient corrigés. Même en France ou aux USA y'a des ratés... Alors... Il faut chercher à avancer...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Pourfendeur
Maquiller un taux de participation de oins de 10% en participation à 54%, c'est fort et il faut le faire ! Bravo Kuibiert, tu es un 10 !
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
En tant qu'observateur, je te pose une seule question : Où sont tes preuves, pauvre sorcière frontiste sans suite dans les idées et minable comme gbagba ? Par ailleurs, la période du contentieux auprès du CC a été ouverte et close. Je ne t'ai pas vu aller t'y plaindre et déposer tes éléments en ce 21ème siècle. Gueuler comme le chien bété gbagba, c'est facile... Clown-là... On avance...
 
 il y a 1 mois
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement