Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Affi raconte les conditions de sa détention « je suis passé tout près de la mort »
 

Côte d'Ivoire : Affi raconte les conditions de sa détention « je suis passé tout près de la mort »

 
 
 
 24253 Vues
 
  4 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 02 janvier 2020 - 11:36

Pascal Affi N'guessan au lendemain de sa libération (Ph KOACI)


Le président du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi N'guessan, libéré et placé sous contrôle judiciaire, après plus d'un mois de détention est revenu sur les conditions de sa détention.


L'homme qui était gardé au secret à l'école de la gendarmerie a expliqué sur les ondes de la radio d'Etat française "Rfi" qu'il est passé prêt de la mort au cours de son arrestation.


« Les conditions de mon arrestation ont été très compliquées, je suis passé tout près de la mort . Ensuite j’ai passé 60 h à la Dst dans une pièce sombre, sans aucune lumière, c'était pas facile.», a-t-il révélé.


 

Le député de Bongouanou a, par contre fait savoir que lors de son transfert à l'école de la gendarmerie, les autorité de cette école qui étaient commis à sa surveillance ont été professionnelles et correctes.


Pascal Affi N'guessan a situé par ailleurs sa libération dans le contexte du dialogue politique pour essayer d'apaiser l'environnement socio politique et relancer le processus démocratique au Pays.


Le président du FPI, qui est allé salué Henri Konan Bédié d'avoir contribué à sa libération, a dans le cadre des prochaines élections législatives souhaité que son Parti, le FPI soit uni pour affronter ces échéances.


Enfin, souhaitant également la libération de tous les détenus de la crise électorale de 2020, Affi N'guessan a émis le vœu de la tenue d'un dialogue sincère pour libérer la Côte d'Ivoire.


Jean Chrésus 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Affi raconte les conditions de sa détention « je suis passé tout près de la mort »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Ça t'a loupé... Quel imbécile... Toi tu demandes aux gens d'aller se faire tuer et tu aboies que tu es passé près de la mort. Tu as causé la mort directe de 87 Ivoiriens et Ivoiriennes. Je ne comprends toujours pas pourquoi Ouattara dit à sa prestation que nul n'est au-dessus de la loi et deux semaines plutard se dédit. Des millions 'observateurs dans notre pays apprécient Ouattara à cause de sa rigueur dans l'application de la loi face aux animaux comme celui-ci. Qu'est-ce qui arrive donc à Ouattara ? Est-il en train de se transformer en politicien nègre ? Attention danger... Je le préviens, sans FERMETÉ avec ses nègres opposants ils vont transformer son mandat en un cauchemar et de par sa propre faute. On observe...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
Hum la torture, ça vous apprendra à être droit, et avoir une politique correcte. Celui qui emprunte plusieurs chemins ne manque pas de s'égarer...Soyez honnête comme Bédié, à qui tout le monde doit.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
Voilà...et maintenant ça nargue la puissance publique. Vraiment ouattara même parfois.... Ça t'a loupé. Nain là
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
Toi qui est venu annoncer la mort de guei tranquillement penses tu pas qu il aurait aimé avoir ta chance un malo froussard comme ça... Ensuite tu parles de dialogue sincère CNT c était sincère aussi tchrrr
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter