Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  Législatives, 1266 dossiers de candidatures conformes à la loi sur 1291 dossiers déposés du 4 au 22 janvier 2021
 

Côte d'Ivoire : Législatives, 1266 dossiers de candidatures conformes à la loi sur 1291 dossiers déposés du 4 au 22 janvier 2021

 
 
 
 3586 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 31 janvier 2021 - 17:54

 Ibrahime Coulibaly-Kuibiert


La Commission électorale indépendante (CEI) chargée de l’organisation des élections législatives, a reçu du lundi 04 au vendredi 22 janvier 2021, à 18 heures, les dossiers de candidatures pour l’élection des députés.

Elle a rendu publique en début d'après-midi, la liste provisoire des candidats à l'élection des députés prévue le 6 mars prochain.


A l’expiration du délai, 1291 dossiers de candidatures ont été déposés à la Commission électorale indépendante, pour un total de 1587 candidats à la candidature pour le poste de député titulaire dont 212 femmes et 1375 hommes.


Ibrahime Coulibaly-Kuibiert a annoncé que, Mesdames et Messieurs COULIBALY Yaya, DIOMANDE Mariam, AMAN Atché Hermann, DEGBEU Aké Jean Jaures, Franck Eric GNAHORE et Sidiki KONATE, candidats titulaires dans la circonscription électorale n°047 YOPOUGON Commune ; EHOUSSOU Konan Fabrice, candidat titulaire, dans la circonscription électorale n°036, TAÏ-ZAGNE, Commune et Sous-préfecture ; AGOUA Djako Samuel, candidat titulaire, dans la circonscription électorale n° 050 SONGON Commune et Sous-préfecture ; SANGARET Zié Léonard, candidat titulaire, dans la circonscription électorale n°065 GRIHIRI-LOBAKUYA- SASSANDRA, Commune et Souspréfecture ; N’DRI Yao Mathieu, candidat titulaire, dans la circonscription électorale n°072 GUEPAHOUO- OUME Communes et Sous-préfecture ;  BREDE Dizo Romuald, candidat titulaire, dans la circonscription électorale n°104 NAHIO-SAIOUA, Commune et Sous-préfecture ; DELMA Mouhamad Salice, candidat titulaire, dans la circonscription électorale n°114 ABENGOUROU Commune ; AMOIN Kouassi Arsène, candidat titulaire, BOKA Kouassi Pascal, candidat titulaire, dans la circonscription électorale n°155 BENGASSOU-BOCANDAKOUADIOBLEKRO-N’ZECREZESSOU, Commune et Sous-préfecture ; DIETI Auguste Abraham, candidat titulaire, GONDO Beygbeu, candidat titulaire, dans la circonscription électorale n° 193 DALEU – DANANE - GBON-HOUYE - KOUAN-HOULE - SEILEU, Commune et Sous-préfecture ont exprimé, à la CEI, leur volonté de ne plus participer aux élections des députés du 06 mars 2021 ont décidé de se retirer de l'élection.


Il a également indiqué que dame KAYO SLAHA Clarisse, candidate indépendante dans la circonscription électorale n°199 BIN-HOUYE – GOULALEU, Commune et Sous-Préfecture, a exprimé sa volonté de ne plus se présenter en qualité d’indépendante mais plutôt sous la bannière du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP).


 

Considérant que sur la conformité à la loi de la composition des dossiers de candidatures reçus par la CEI, il résulte des dispositions de l’article 82 alinéa 1, que « toute candidature dont la composition du dossier n’est pas conforme aux dispositions cidessus est rejetée par la Commission chargée des élections », à l’issue de l’examen des dossiers des nommés ZAMA Jean-Luc, TA BI TA Janvier Rodrigue, NION Nicaise Gnene, LOLO Aké Jules, DOUAHI Ninsemon Boby Ferdinand et AYE Yapobi Guillaume Valor, il ressort que la composition des dossiers des susnommés n’est pas conforme à la loi.


«Concernant la candidature de Monsieur ZAMA Jean-Luc, dans la circonscription électorale n° 066 DAHIRI-FRESCO-GBAGBAM Communes et Sous-préfecture, son suppléant n'a pu produire le certificat de nationalité, l’extrait d’acte de naissance, le certificat de résidence, l’attestation de régularité fiscale et le casier judiciaire pourtant exigés par la loi ; que l'obligation de production de ces pièces pèse aussi bien sur le titulaire que sur le suppléant ; que le vice qui affecte le dossier de l'un s'étend à celui de l'autre ; que, concernant les candidatures de Monsieur TA BI TA Janvier Rodrigue et de sa suppléante KONE Nanwognon Thérèse, dans la circonscription électorale n°134 BOUAFLE Commune, le candidat titulaire n’a pu produire l’attestation de régularité fiscale et le reçu de cautionnement, et sa suppléante ne verse pas non plus, à son dossier, l’attestation de régularité fiscale, le certificat de nationalité et le casier judiciaire pourtant exigés par la loi ; Que, concernant les candidatures de Monsieur NION Nicaise Gnene, candidat titulaire, et de son suppléant, dans la circonscription électorale n°20 de LOMOKANKRO-MOLONOU-TIEBISSOUYAKPABO Commune et Sous-préfecture, où deux sièges sont à pourvoir, qu’il n’est pas présenté de candidat titulaire et de candidat suppléant pour le second siège, alors que la loi prescrit qu'« aucune liste de candidature à l'élection des députés ne peut être acceptée si elle ne comprend un nombre de candidats titulaires et de candidats à la suppléance égal à celui des sièges à pourvoir dans la circonscription électorale considérée» ; Que, concernant la candidature de Monsieur LOLO Aké Jules, candidat dans la circonscription électorale n°048 ANYAMA–BROFODOUME Communes et Sous-préfecture, circonscription à deux sièges, la liste de candidatures ne comporte qu’un seul nom de candidat titulaire et un seul nom de candidat suppléant alors que l’article 78 alinéa 3 du Code électoral dispose qu’ « aucune liste de candidature à l’élection des députés ne peut être acceptée si elle ne comprend un nombre de candidats titulaires et de candidats à la suppléance égal à celui des sièges à pourvoir dans la circonscription électorale considérée »; Que, concernant la candidature de Monsieur DOUAHI Ninsemon Boby Ferdinand, candidat dans la circonscription électorale n°092, KOUIBLY-NIDROU-OUYABLY-GNOUDROU et TOTODROU Commune et sous-préfecture, le candidat ne fait pas la preuve du paiement de son cautionnement par la production de la copie de son reçu de cautionnement comme le prescrit la loi ; Que, concernant la candidature de Monsieur AYE Yapobi Guillaume Valor, candidat dans la circonscription électorale n°146, ABOISSO-COMOE-ALEPE-ALOSSO-DANGUIRA-OGHLWAPO Commune et sous-préfecture, le candidat titulaire n'a pu produire sa demande de mise en disponibilité, ainsi que son attestation de régularité fiscale ; qu’en outre, il n’est pas versé au dossier la déclaration d’acceptation de la suppléance par le candidat suppléant ; Qu’au regard de tout ce qui précède, il y a lieu de déclarer la composition des dossiers de candidature de Messieurs ZAMA Jean-Luc, TA BI TA Janvier Rodrigue, NION Nicaise Gnene ; LOLO Aké Jules ; DOUAHI Ninsemon Boby Ferdinand et AYE Yapobi Guillaume Valor, non conforme à la loi et de les rejeter » , s’est justifié Ibrahime Coulibaly-Kuibiert.


Considérant que sur l’éligibilité, le Code électoral prescrit que pour être retenu sur la liste des candidats aux élections des députés, il faut en remplir les conditions.

Il ressort de l’analyse des dossiers de Messieurs ZAHA Djenohan Michel, DAGO Tobias Fabrice Auguste Loïc, SERI Boli Michaël Didier, BOGUI N’drin Gacien, ZAHABI Pacôme Hervé, COULIBALY Souleymane, KONAN Jean de Dieu, DAMANA Adia, KATINAN Koné Justin, des causes les rendant inéligibles.


Messieurs DAMANA Adia et KATINAN Koné Justin, pour défaut de preuve de leur résidence continue en Côte d’Ivoire pendant les cinq années précédant la date des élections ont vu leurs candidatures rejetées.


 

Au total 1266 dossiers de candidatures sont conformes à la loi et les candidats qui les ont déposés sont éligibles pour avoir rempli les conditions d’éligibilité prévues par le Code électoral.


Déclarés inéligibles les nommés ZAHA Djenohan Michel, DAGO Tobias Fabrice Auguste Loïc, SERI Boli Michaël Didier, BOGUI N’drin Gacien, ZAHABI Pacôme Hervé, COULIBALY Souleymane, KONAN Jean de Dieu, DAMANA Adia et KATINAN Koné Justin, peuvent contester, devant le Conseil constitutionnel, la présente décision dans un délai de huit jours, à compter de la publication de la liste des candidats par la CEI


Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Législatives, 1266 dossiers de candidatures conformes à la loi sur 1291 dossiers déposés du 4 au 22 janvier 2021
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Comme le disait César : Alea iacta est... Allons au 6 mars et le peuple va mesurer les différentes chapelles. Une chose est sûre, ceux qui n'ont rien semé en 5 ou 10 ans ne récolteront rien. On voit déjà l'argument des frayalistes animaux sauvages frontistes du chien gbagba et assimilés qui aboieront tricherie... Je ne suis qu'un simple observateur de passage... Vive le 6 mars pour que vive la démocratie dans notre pays.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
Donc ça passe pour Affi et Guikahue...elle est belle la démocratie sélective. Allons seulement. L'impasse bientôt
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Mise en place des Ministres-Gouverneurs prévus depuis 2011, utile pour le developpement de l'interieur du Pays ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Mariatou Koné hérite du ministère aux 1000 milliards, coup dur pour K...
 
2276
Oui
54%  
 
1738
Non
41%  
 
215
Sans Avis
5%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement